Bilan 2017 sur le développement du Val d'Europe - Partie 3-1

Article de Jake Sully Voir les commentaires Jeudi 26 octobre 2017 à 20:00

Les deux précédentes semaines, nous vous présentions la première et la seconde partie de notre bilan 2017 du développement immobilier du Val d'Europe. Si jusque là, nous avions principalement abordé le Centre Urbain et les Vieux Bourgs historiques, nous avions laissé de côté tout ce qui concernait la destination touristique, en dehors du Centre Commercial et des hôtels du Val de France et du Golf Disney.
Dans cette dernière partie du bilan 2017 du développement immobilier du Val d'Europe, nous vous proposons donc de revenir à ce qui fait le cœur du développement de ce secteur de Marne-la-Vallée, à savoir Disneyland Paris, ainsi que tout ce qui gravite autour en rapport avec le centre touristique.


Disneyland Paris, destination touristique du Val d'Europe

1987-2017. Depuis mars dernier, nous célébrons, outre le 25ème anniversaire de Disneyland Paris, les 30 ans de la Convention pour la Création et l'Exploitation d'Euro Disneyland en France, liant l'Etat français et The Walt Disney Company. Pour retrouver l'ensemble de l'historique de cette aventure, nous vous renvoyons vers notre dossier traitant de ce sujet, ainsi que vers l'article traitant du 8ème Avenant à la Convention, signé en 2010, et qui se caractérise par la mise en place de la 4ème Phase de Développement du secteur, signée elle en 2014, entre l'aménageur public EPA France, et l'aménageur privé Euro Disney.
À ce jour, la destination touristique, c'est principalement quatre Zones d'Aménagement Concerté (ZAC) actives : la ZAC du Parc et du Centre Touristique, la ZAC des Studios et des Congrès, la ZAC du Bois de Citry (Ranch Davy Crocket), et la ZAC des Villages Nature. À cela, s’ajoutent deux secteurs à aménager qui ne sont pas encore zonés de façon précise, mais dont la vocation sera majoritairement touristique : la Zone de l’Erable, et la Zone des Villages Nature Est. Le tout s’étend sur une superficie totale de 1110 hectares consacrés uniquement aux loisirs, soit la moitié de la superficie du périmètre conventionné, ou bien encore 1/10ème de la surface de Paris. Et cela, sans compter la ZAC des Deux Golfs sur laquelle est établi, depuis l’origine de la destination touristique, le fameux Golf Disney.

Image



Trente années d’existence administrative, et bientôt 25 ans d’exploitation, cela représente un certain temps pour une telle infrastructure comme Disneyland Paris. En raison des divers problèmes financiers du Groupe exploitant le complexe touristique, un certain nombre d’équipements souffrait d’un manque flagrant d’entretien ou de modernisation.
Mais depuis 2010, la donne change petit à petit, à commencer par la mise en place du programme de rénovation des hôtels. Certains établissements, comme le Newport Bay Club, ont ainsi vécu une véritable renaissance ces dernières années. L'année dernière, et jusqu'à encore il y a quelques semaines, les efforts se sont surtout portés sur l'Hotel Cheyenne, qui a adopté une thématique en rapport avec l'univers Western Woody de la franchise Toy Story. Déjà quatre hôtels, ainsi que le Ranch Davy Crockett, ont profité à ce jour de ce programme.

Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image



Après une pause de quelques mois, le programme de rénovation des hôtels reprendra dès la seconde moitié de 2018, avec la fermeture pour 18 mois de l’Hotel New-York, en vue de sa rénovation qui conduira à sa « marvelisation ». En effet, la seule annonce de la D23 concernant Disneyland Paris a officiellement confirmé ce changement de thématique, avec la divulgation de deux concepts arts du futur lobby de l’hôtel, résolument tourné vers l’esprit des comics, tout en conservant le côté Art Déco de l’établissement. Le nom de l’ensemble va également légèrement évoluer pour devenir le « Disney’s Hotel New York – The Art of Marvel ». Mais en attendant le début des travaux, des tests de la nouvelle thématisation de l'hôtel ont déjà lieu, à commencer par les couloirs, qui auront visiblement des couleurs plus froides qu'actuellement, avec des teintes rouges et argentées. Quant aux motifs des couleurs et des éclairages, ils ne sont pas sans rappeler les univers d’Iron Man ou de Spider-Man.

Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image



Dernier hôtel Disney à profiter du programme de rénovation, qui aura duré presque 10 ans, le Disneyland Hotel devrait quant à lui fermer ses portes courant 2020, pour une année de rénovation. Autant dire que nous avons encore le temps avant de voir le début des travaux, d'autant que les équipes en charge de ce projet sont face à un dilemme. En effet, seul Hôtel Disney cinq étoiles à ce jour, l'objectif initial de la direction était de hisser le Disneyland Hotel au rang de palace. Cependant, certaines contraintes techniques, inhérentes à la composition même de l'hôtel, et notamment la taille des chambres et le fait que les WC ne soient pas séparés de la salle de bain, empêchent à ce jour de prétendre à se reclassement. Il faudra donc faire un choix entre abandonner cette idée de devenir un palace, ou bien réduire de façon significative la capacité de l'hôtel, afin de répondre au cahier des charges d'un palace. A ce jour, bien que la décision ne soit pas totalement tranchée, il semble que la première option tienne la corde.

Image
Image Image
Image Image



La remise à niveau des installations, elle, se fait également dans les parcs, et notamment dans l’historique Parc Disneyland. Il y a deux ans, la Direction d’Euro Disney annonçait la mise en place d’un « programme de réenchantement de la Magie », prévoyant la rénovation poussée et/ou la modernisation de certaines attractions phares de la destination, comme It’s A Small World, Big Thunder Mountain, Star Tours, ou bien encore Space Mountain et Pirates of the Caribbean. Cette première phase de ce plan d'amélioration de l'expérience visiteur s'est achevée en juillet dernier, mais une seconde est déjà en préparation...

Image Image
Image
Image Image



En parlant des 25 ans de Disneyland Paris, cette année a été marquée par l’arrivée d’une nouvelle parade en remplacement de l’actuelle Magie Disney en Parade, la Disney Stars On Parade. Au Théâtre du Château, Mickey présente : « Joyeux Anniversaire Disneyland Paris » amène les visiteurs à la découverte des différents univers de Disneyland Paris. Toujours en ce lieu, L’Étincelante Valse des Princesses vous permet de danser avec vos héroïnes Disney préférées; tandis qu'à Frontierland, La Forêt de l'Enchantement est brièvement revenue au Chaparral Theater cet été. Enfin, à la nuit tombée, Disney Dreams! a laissé place à Disney Illumination, avec Mickey comme maître de cérémonie, et des tableaux de Star Wars, Pirates des Caraïbes, La Reine des Neiges, ou bien encore la version live de La Belle & la Bête.

Image Image
Image
Image Image



Avec la fin des festivités du 25ème anniversaire approchant, en début d'année prochaine, Euro Disney SCA va pouvoir lancer la seconde partie de son "Plan de Réenchantement de la Magie". Celle-ci commencera dès le début de l'année 2018, avec la fermeture pour neuf mois de Phantom Manor, la célèbre maison hantée de Frontierland. Au programme, un travail essentiellement technique de modernisation de l'ensemble, à l'image de la rénovation de Pirates of the Caribbean cette année.

Image
Image Image



Pour la seconde grosse réhabilitation de cette seconde phase du plan, rendez-vous aux Walt Disney Studios, avec l'arrivée d'un tout nouveau spectacle à Cinémagique à la mi-2018. A cette occasion, le Studio 2 du parc profitera d'une importante rénovation, impliquant une destruction partielle des gradins de la salle, comme en atteste le permis de construire déposé à cet effet en mairie il y a quelques semaines, toujours à l'instruction, mais qui devrait être délivré avant la fin de l'année. Théoriquement, c'est un spectacle de cascades mettant en avant les personnages de l'univers Marvel qui devraient arriver dans la salle, concomitamment au lancement d'une toute nouvelle saison estivale aux Walt Disney Studios, Marvel's Summer of Heroes. Ainsi, après la Saison de la Force et d'ici quelques semaines la saison de Noël, le second parc de la destination touristique continue d'enrichir son offre de divertissement saisonnier. La Marvelisation de toute cette partie des Walt Disney Studios semble donc se mettre en marche pour les années à venir.

Image



A ces grosses réhabilitations et nouvelles saisons s'ajouteront également de plus petits travaux, comme pour la première phase du programme d'enrichissement de l'expérience visiteur. Ainsi, des fermetures de Casey Jr. - Le Petit Train du Cirque (janvier-février), Dumbo the Flying Elephant (janvier-mars), Mad Hatter's Tea Cup (avril-juin), ou bien encore Crush's Coaster (avril-juin) sont déjà programmées pour l'année prochaine.

Image Image
Image Image


Pour découvrir la suite de cette troisième partie, rendez-vous ici.


Article : Jake Sully
Relecture : La Veuve Noire
Photos : Jake Sully, VDR, Val d'Europe Agglomération, Euro Disney SCA, Villages Nature, RATP, Les Éclairagistes Associés
Cartes: Jake Sully, Google Earth, EPA France, Walt Disney Imaginering, Villages Nature, RATP

Vous aimez cet article ?



Suivez nous sur Facebook !



Sur nos forums

http://www.disneygazette.fr/forum/download/file.php?avatar=7424_1394478753.gif

Capitaine

vendredi 17 novembre à 11:18

Je pense qu'à terme les deux disparaitront. Le Tram parce que c'est pas terrible comme attraction et le Stunt car cela coute cher. Et comme on suit les américains niveau dev. Après, je ne sais pas quel est le premier qui va disparaître. Les deux ont de grosses capacités en terme de guest, ce qui n'est pas négligeable vu la petite taille des Studios.


http://www.disneygazette.fr/forum/download/file.php?avatar=15649_1396382529.png

Luick

vendredi 17 novembre à 11:19

Au contraire je trouve STT très facile à rethématiser, par exemple en visite d'un centre d'entrainement du SHIELD (entrainement à la cascade, puis visite des carcasses de véhicules, entraînement en "situation réelle" dans un métro...). Il suffirait de changer deux trois théma sur le circuit, puis la vidéo dans le tram avec des séquences de Phil Coulson à tout hasard, et tadaaaa.


Catégories

Au hasard :

  • La Gazette des Parcs: Soirée Actionnaires Toy Story Playland
  • Le Festival des Moments Magiques : Premières impressions!
  • La Gazette : Western Woody envahit l'Hotel Cheyenne
  • La Gazette: Indiana Jones en pleine réhabilitation !
  • Toy Story Playland: de la maquette à la réalité!
  • La Gazette: C'est Halloween!
D'autres articles en cliquant ici !