DVD Disney - un numéro, une histoire : 98 - La Princesse et la Grenouille.

Article de Charly Voir les commentaires Mercredi 01 décembre 2010 à 21:30
A l’occasion de la sortie de Raiponce au ciéma, nous lançons une nouvelle section sur le forum.
Intitulée : DVD Disney - un numéro, une histoire , vous la trouverez dans THE WONDERFUL WORLD OF DISNEY – De steamboat willie à Raiponce.
Son but ? Et bien raconter une histoire évidement.

Un des plus grand talent de Walt Disney était de raconter des histoires. Il n’inventait pas, il partait d’un conte, d’une histoire et il racontait. Et certains de ces contes pourtant on les a lu, mais on a jamais rêvé un dessin animé comme lui.
De quoi partent les équipes Disney ? Qu’est ce qu’ils gardent d’une histoire ? Quelle part est issue de leur imagination, et quelle part de celle d’un autre ?

En se basant sur la liste des DVD Disney catalogués en classique, grand classique, chef d’oeuvres, une fiche sera crée par dessin animé.
Vous y retrouverez :
  • un résumé du film,
  • l’histoire originelle quand il y en a une et les emprunts/changements que Disney a apporté.
  • une galerie des personnages, avec leur rôle, leur psychologie, leur histoire quand ils en ont une.
  • une section reservée aux anecdotes autour de la production, de la sortie ou de l’exploitation du film
  • les paroles des chansons
  • quelques citations ou phrases cultes qui soit nous ont amusé, soit représentent l’esprit du film ou d’un personnage.
  • une galerie photo issue du film (en panne d’idée pour un nouvel avatar ? servez vous)
  • et enfin les références faites par Disneyland resort Paris, ou dans la mesure du possible, les autres parcs Disney ont exploités les personnages ou l’histoire via des attractions ou des spectacles.

Alors bien sur, ce n’est que notre vision des choses, et d’ailleurs si vous avez envie de participer sur un ou plusieurs film, n’hésitez pas à nous contacter.
En attendant, pour réagir, vous exprimer ou compléter tout simplement, chaque fiche donnera lieu à l’ouverture d’un sujet réaction/avis/critique .
En parallèle, quelques débats seront lancés.


 
 
C'est la princesse grenouille qui ouvrira le bal, soit le n°98.
Savez-vous qui est évangeline ? Quel est le rapport entre Mama Odie et Facilier ?
Venez voir…
 
 
 
Voici pour vous lecteurs de Disney Gazette, une version allégée (avec le résumé, l'histoire originelle et les anecdotes du film) de la  fiche de la Princesse et la Grenouille, vous retrouverez la version complète avec de nombreuses autres surprises sur le forum!
 
 
 
 
 
98 - LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE

 

Image




INTRODUCTION (technique)

Année de sortie : 2010
Musique : Randy Newman
Realisateur : John Musker et Ron Clements

 

 

 

 

RESUME

Sur les bords du Mississippi, dans les années 20, La Nouvelle-Orléans vibre au son du jazz et de la romance. Pourtant, la belle Tiana n’a pas une minute à perdre en rêvant à l’amour. Passionnée par la cuisine, elle se consacre entièrement à son plus cher désir : devenir une restauratrice à succès et accomplir ainsi le rêve de son père. Mais malgré ses efforts, les obstacles se multiplient.
Un séduisant jeune prince, Naveen, vient d’arriver en ville, attiré par sa passion du jazz, accompagné de son fidèle serviteur, Lawrence. Gâté, irresponsable et paresseux, le jeune homme a jusqu’ici compté uniquement sur son charme pour réussir dans la vie. Sa richesse et son rang attirent le malfaisant Dr Facilier, un sorcier qui pratique la magie noire. Ne parvenant pas à profiter de la fortune du prince, Facilier se venge, et le transforme en grenouille. Il en profite également pour donner l’apparence du prince à Lawrence, afin de réaliser ses desseins cupides.
Naveen rencontre Tiana, déguisée en princesse lors du bal de son amie Charlotte, fille d’un notable de la ville. Il la persuade de lui donner un baiser pour qu’il retrouve sa forme humaine. Mais le résultat n’est pas celui espéré : c’est la jeune fille qui est à son tour métamorphosée en batracien. Voilà nos deux amphibiens errant dans le bayou, traqués par des chasseurs de grenouilles. Ils espèrent trouver de l’aide auprès d’une mystérieuse sorcière âgée de 197 ans, Mama Odie. Au fil de leur périlleux voyage, Tiana et Naveen vont rencontrer une luciole cajun éperdue d’amour, Ray et un alligator trompettiste de jazz, Louis.
C’est avec l’aide de Ray qu’ils trouvent l’antre de l’extravagante vieille sorcière. Elle leur faire part du remède à leur transformation : seul le baiser de Charlotte, princesse le temps du Mardi-Gras, à Naveen, rompra le charme Vaudou. Ce baiser doit avoir lieu avant minuit, le soir de la fête. Ainsi une fois leur forme humaine retrouvée, Naveen pourra épouser Charlotte, dont le père est l’homme le plus riche de la Nouvelle-Orléans. De plus, Tiana pourra ouvrir son restaurant avec l’aide du prince et de sa promise. C’est sans compter l’éveil de tendres sentiments qui naîtra entre les deux grenouilles durant leur périple. Mais que choisir entre un vieux rêve et Le grand amour ?
Toutefois, pour réaliser le plan original, il faut mettre hors jeu le maître des ombres et son pantin, Lawrence. Lors de cette bataille, Ray perd la vie, écrasé par le maléfique Dr Facilier. Et l’amulette qui donne l’apparence de Naveen à Lawrence, et où réside tous les pouvoirs démoniaques du sorcier est détruite grâce à la douce Tiana, qui a enfin réalisé qu’il y avait plus important que son projet de restaurant. Le sorcier vaudou est neutralisé et détruit par ses propres démons… Il ne reste plus qu’à obtenir le baiser de Charlotte. Tiana demande alors à Naveen de renoncer à se sacrifier pour qu’elle obtienne son restaurant, car elle ne saurait être pleinement satisfaite sans lui à ses côtés. De plus, Charlotte décide généreusement d’embrasser le prince grenouille pour que son amie d’enfance puisse l’épouser, renonçant ainsi à son rêve de petite fille de devenir une vraie princesse.
Hélas minuit sonne, et le baiser ne peut plus rompre le charme, Charlotte n’étant plus la princesse du jour. Cependant, les deux grenouilles, heureuses d’être toujours ensembles, décident tout de même de se marier grâce à Mama Odie. Mais que devient la jeune fille qui épouse un prince ? Une princesse ! Ainsi le baiser de Tiana les délivre tous deux du sortilège. Ils peuvent ainsi se marier selon la loi des hommes, et décident d’ouvrir avec leurs propres moyens, le restaurant de Tiana, qui prospéra. Ainsi, ils vécurent heureux… pour toujours.
 
 

 
 
L’HISTOIRE ORIGINELLE

La plupart du temps Walt Disney utilisait comme point de départ de ses films d’animation, des contes plus ou moins célèbres.
Certains contes ont eux-mêmes plusieurs versions plus ou moins différentes comme Cendrillon et La Belle au bois Dormant selon la version de Grimm ou de Perrault.
L’histoire parfois partielle reste généralement très proche, le dénouement et les personnages ne changeant que très peu.
Toutefois il en va autrement de la Princesse et la Grenouille dont l’origine est plus diffuse.

Les grenouilles sont en effet abondamment utilisées dans les contes.
L’un des premiers à en faire usage est un conte adapté du folklore Russe intitulé la princesse grenouille.
Un roi s’inquiétant de sa succession, cherchait à marier ses trois fils, pour cela il leur ordonna de tirer une flèche, ils épouseraient ainsi les jeunes filles qui les ramasseraient.
Les deux aînés épousèrent la fille d’un général et la fille d’un marchand. Mais le fils cadet, dont la flèche était tombée dans un marécage dut épouser une grenouille. Peu de temps après les mariages le roi demanda à ses brus de tisser un tapis pour trouver la plus méritante. Si les épouses des deux aînés reléguèrent la tâche à des servantes, la grenouille, qui se transforma en princesse pendant que son mari dormait, passa la nuit à tisser un magnifique tapis.
En effet la grenouille n’était autre que Vassilissa, une très belle princesse soumise à un maléfice la contraignant de vivre dans la peau d’une grenouille.
Pour remercier son fils cadet du bel ouvrage de son épouse le roi organisa un banquet où il y invita ses fils et leurs épouses pour qu’elles dansent. Le dernier-né se lamenta, il ne pourrait se présenter avec son épouse-grenouille sans se ridiculiser. Mais son épouse se transforma en princesse et se présenta au bal, où elle éblouie tous les courtisans par sa grâce et sa beauté. Ses belles-sœurs voulurent imiter sa grâce, mais comme c’était une magicienne elles ne purent que se ridiculiser.

C’est cette partie dont se sont inspirés les frères Grimm dans leur conte les 3 plumes.

La version Russe elle, continue:

Le prince après le bal trouva la peau de grenouille de sa femme et la brûla. Mais le sort n’était pas levé, il condamnait ainsi sa femme à retourner dans le 30è royaume où se trouvait le sorcier qui l’avait envoûté. Elle lui demanda de venir la chercher si il l’aimait.
Le prince erra pendant des mois, avant de croiser en chemin une maison montée sur des pattes de poule et habitée par une vieille femme : Baba Yaga, qui n’est autre qu’une immense sorcière, ennemie jurée du maître du trentième royaume : Katcheï l’immortel.
Sur le chemin, en épargnant chaque animal qu’il rencontra il reçut leur aide pour avancer et enfin vaincre le magicien en détruisant l’œuf qui détenait sa mort. Il délivra ainsi de nombreuses princesses dont sa femme, avec qui il repartit dans son royaume pour vivre heureux.

Comme vous pouvez le voir, on est loin de la version de la princesse grenouille de Disney.

Mais le plus connu des contes reste certainement le Prince Grenouille, ou Roi Grenouille des frères Grimm. Cette version conte l’histoire d’une jeune princesse qui un jour perd sa balle d’or dans une fontaine, une grenouille la lui redonne à la condition qu’elle partage avec elle sa nourriture, sa boisson et son lit. Pensant que la grenouille ne quittera pas le plan d’eau , elle accepte.
Mais quelques jours plus tard l’animal se présente au château attendant bien que la jeune fille tienne promesse.
Bien que réticente elle s’exécute sur ordre de son père le roi.
Il existe diverses fins de ce conte quant à la transformation du prince : soit la transformation a lieu au bout de plusieurs nuits passées avec la princesse, soit lorsque la princesse de dégoût lance la grenouille contre le mur alors que le coucher est venu.
Une autre version, plus enfantine, est plus souvent retenue: la grenouille se transforme en prince par le baiser de la princesse.

Néanmoins vous pouvez constater que dans aucun de ces contes il n’est question d’un baiser qui transforme le deuxième protagoniste en grenouille.
Alors création Disney ?
 


Et bien non.

Un conte contemporain anglais non traduit, publié par ED BAKER sous le titre de The frog Princess, nous raconte l’histoire d’Emeralda.
Jeune princesse un peu gauche et issue d’une lignée comportant des sorcières, elle doit épouser le pédant prince Jorge.
Voulant échapper à ce destin funeste, elle s’enfuit dans le marais proche du château et rencontre une grenouille qui lui dit être le prince Eadric, transformé par une sorcière pour lui avoir manqué de respect.
Pour qu’un sort fonctionne, la sorcière doit donner à sa victime la façon de le lever, et dans le cas d’Eadric : il doit se faire embrasser par une princesse pour retrouver forme humaine (ça ne vous rappelle rien ?)
La jeune fille d’abord hésitante finit par se laisser convaincre, et elle se retrouve alors à son tour dans le corps d’une grenouille (là ça vous dit forcement quelque chose).
Débute alors une aventure rocambolesque durant laquelle Emeralda devra apprendre à se nourrir d’insectes, à nager, à éviter les prédateurs…bref à vivre comme une grenouille.
Seule la sorcière qui a lancé le sort originel a le pouvoir de le briser, les deux batraciens doivent donc retrouver la sorcière Mudine pour comprendre ce qui n’a pas fonctionné.
Mais la vieille femme a disparue, et une novice peu douée mais éprise de pouvoir, Vannabe, occupe son cottage.
Trompées, les deux grenouilles se retrouvent prisonnières.
Mais avec l’aide de Li’l la chauve souris, Fang le serpent et les autres prisonniers…mais surtout grâce à Emeralda capable de lire et de faire un peu de magie ; ils arrivent à lui fausser compagnie.Emeralda ne voit alors plus que sa tante pour les aider.
En effet, la tante d’Emeralda n’est autre que la gentille sorcière verte. Ce que ne sait pas la jeune fille c’est que pour protéger sa nièce, elle lui a fait cadeau pour ses 5 ans d’un bracelet sensé la protéger des mauvais sorts.
Au moment du baiser le bracelet a fait interférence et renvoyé le sort sur la jeune fille qui au lieu de le briser, s’y retrouve soumise.
Elle doit donc ré embrasser le prince, en portant ce bracelet, mais il a été perdu et volé par une loutre lors du premier baiser.
L’aventure continue donc…
Sachez toutefois que si les deux jeunes gens tombent amoureux et retrouvent leur forme humaine, ils ne se marient pas…du moins pas tout de suite, Emeralda voulant travailler d’abord ses pouvoirs de sorcière.
Mais ce conte n’est que la première partie d’une série qui en comporte 7, donc …à suivre.

C’est donc cette dernière version, bien que plus récente, qui est citée comme la source de la version de Disney.
 
 
 

 

 
 
ANECDOTES

•Tiana est considérée comme la 9ème princesse Disney, et comme la première princesse noire de Disney. Kida dans Atlantide est elle-même princesse et noire également. Néanmoins, le dessin animé ayant eu un impact limité et Kida ne faisant pas partie des Disney Princess, l’erreur est compréhensible.
•On a donné à une luciole le nom de Randy Newman, le compositeur de la bande son du film
•Le film a fait polémique bien avant sa sortie, car initialement Tiana devait se prénommer Maddy (diminutif de Madeline) trop proche de Mammy, considéré comme offensant pour les Afro-américains (prénom souvent donné aux escalves), de plus au début elle ne devait pas être serveuse mais femme de chambre. A côté de ça, le film avait fait aussi polémique parce que le prince devait être blanc, à la place ils l’ont typé hispanique et originaire d’un pays qui n’existe pas. Et enfin, de part le fait que « frog » (grenouille en anglais) est une façon insultante de nommer un français, le titre original « the Frog Princess » soit, la Princesse Grenouille, a été changé en la Princesse et la Grenouille : « The Princess and the Frog ».
•La Princesse et la Grenouille signe le grand retour de l'animation 2D traditionnelle depuis la Ferme se Rebelle sorti en 2004, et le premier conte de fée depuis La Belle et la Bête qui date de 1991.
•Dans la version originale, c’est Anika Noni Rose qui donne sa voix à Tiana. C’est d’ailleurs parce qu’elle-même est gauchère que Tiana l’est également.
 
 
 
 
Retrouvez la suite de la fiche sur le forum:
 
 
 
 
Participez également au débat lancé pour l'occasion: "Et pour vous il y a combien de princesse Disney?"
 
 

 

 

 

 

Fiche réalisée par Charly et Prilla

Images de cet article: Disney

Mise en page: VDR

Vous aimez cet article ?



Suivez nous sur Facebook !



Sur nos forums


Catégories

Au hasard :

  • AVANT PREMIERE: La Princesse et la Grenouille
  • Long Lead Press Toy Story 3
  • Clap! La Gazette Walt Disney Pictures - Juin 2010
  • Prince of Persia: Nouvelles Vidéos
  • Alice au pays de Ladurée
  • Festival d'animation d'Annecy, avant première Partly Cloudy
D'autres articles en cliquant ici !