Retour sur les soirées Star Wars et sur l'ouverture d'Hyperspace Mountain

Article de Lalou Voir les commentaires Mardi 29 août 2017 à 20:00

Les 5 et 6 mai derniers, Disneyland Paris organisait pour la deuxième fois de son histoire des soirées dédiées à l’univers de la célèbre saga Star Wars au sein des parcs. Ces Soirées Star Wars étaient également l'occasion d'inaugurer la nouvelle version du célèbre Space Mountain, devenu Star Wars Hyperspace Mountain - Rebel Mission. Disney Gazette vous propose, avec un peu de retard, un retour en images sur ces deux soirées et sur cette réouverture d'attraction en provenance d’une galaxie lointaine, très lointaine.

Image



Commençons par l'organisation- même de ces soirées. Bien que cette seconde édition se déroulait au parc Walt Disney Studios de 20h à 1h, les participants ont pu bénéficier d’un accès anticipé aux deux parcs à partir de 17h. Ils avaient également le choix entre deux formules pour ces soirées:

  • Le Billet Standard, donnant accès aux deux parcs à partir de 17h, ainsi qu’à la soirée en elle-même au Walt Disney Studios.
  • Le Pack Hyperspace, donnant en plus la possibilité de profiter en avant-première de la toute nouvelle version de Space Mountain, Star Wars Hyperspace Mountain - Rebel Mission, avant son ouverture au public le 7 mai dernier. Chaque détenteur de ce pack a également reçu en cadeau un pins limité "Hyperspace Mountain".

Nous avons pu constater qu’en dehors des Pack Hyperspace, très peu de personnes possédaient un Billet Standard. En se basant sur la limitation des pins offerts aux détenteurs de Pack HyperSpace (3000 exemplaires pour chaque soirée), il apparaît que le nombre de participants fut bien en deça de ce qu'il aurait pu/du être si les soirées avaient été complètes, la capacité maximale du parc Walt Disney Studios dépassant les 20 000 visiteurs. Un autre indicateur de ce faible taux de remplissage est la grande opération promotion effectuée auprès des résidents des Hôtels Disney dans les jours qui ont précédé les soirées et qui se sont vus proposer des billets standard au prix de 15€ au lieu de 49€ initialement, soit plus de 50% de réduction.

Image Image



L'une des particularités des Pack Hyperspace était donc l'accès en avant-première à la toute nouvelle version de Space Mountain, Star Wars Hyperspace Mountain - Rebel Mission. La principale nouveauté technique de cette troisième version de l'attraction, c'est bien sûr le remplacement de ses trains par de nouveaux modèles, avec des harnais plus confortables et moins "baffants" pour les visiteurs. Nous vous avions d'ailleurs déjà donné un aperçu de ceux-ci dans notre Gazette du 2 mai dernier. Et comme vous l'avez peut-être déjà constaté, le design de ces nouveaux trains n'a absolument rien à voir avec l'univers Star Wars, puisqu'il se rapproche plutôt de la thématique Steampunk de la première version de l'attraction, De La Terre à La Lune.

Image Image
Image



Si en quatre mois de travaux, il était bien sûr impensable de refaire le parcours de l'attraction, c'est donc une nouvelle fois les décors qui se sont adaptés à la nouvelle thématique retenue, à savoir celle de la saga Star Wars. Cela commence dès l'entrée, avec les nouvelles enseignes et affiches de l'attraction, qui reprennent clairement l'esprit des autres versions Hyperspace Mountain déjà développées dans les autres parcs Disney dans le monde, sans chercher à l'adapter au style plutôt industriel et moins space opera de l'environnement dans lequel s'inscrit notre mouture.
Nous retrouvons ce service minimum en matière de thématisation au niveau de la file d'attente, où les posters des étoiles ont fait place à des posters de vaisseaux spatiaux de l'univers Star Wars. Le soucis, c'est que les illustrations de ces posters semblent sorties d'une version d'un jeu vidéo de la saga datant du début des années 2000. Nous sommes ici très loin du photo-réalisme des images numériques de Star Tours - l'Aventure Continue. Un peu plus loin, l'Electro de Velocitor, dernier vestige de De La Terre à La Lune, a été recouvert afin de ne plus être visible depuis la file d'attente.
Dernier élément à avoir été modifié dans la file d'attente, la vidéo de sécurité, qui pour le coup s'éloigne du style des autres versions d'Hyperspace Mountain, pour nous offrir une sorte de mix entre une version Steampunk et une version Star Wars.

Image
Image Image
Image Image

Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image

Image Image
Image Image

Image Image
Image
Image Image



Si le travail sur les extérieurs et de la file d'attente reste assez anecdotique, et souvent hors de propos avec l'aspect architectural assez particulier de notre dôme, l'aventure proposait par Star Wars Hyperspace Mountain - Rebel Mission présente du bon et du moins bon. Le bon est clairement à mettre au crédit de tous les effets de tirs lasers installés le long du parcours du train, ainsi que du côté de la musique, plutôt bien synchronisée avec le parcours.
Le mauvais se trouve au niveau des projections utilisées tout au long de l'aventure. Si leur pertinence est plutôt bonne, et s'intègrent plutôt bien au parcours de notre attraction, le souci vient de la qualité- même des projections, dignes d'une cinématique d'un jeu vidéo des années 2000. Les plus risibles restent certainement la projection du demi-tunnel de vitesse lumière situé au sommet de la catapulte, les X-Wing au- dessus de la Mother of Meteor dont on devine beaucoup trop le contour de l'écran, ainsi que la projection du Star Destroyer à la place de la Supernova où celui-ci recule au lieu d'avancer et se retrouve ainsi en partie caché par l'un des poteaux de la structure de l'attraction.




L’accès anticipé aux deux parcs à partir de 17h a également permis à l’ensemble des participants, de découvrir en avant-première le nouveau film projeté au Discoveryland Theater, Path of the Jedi. Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce court-métrage, il s'agit d'un montage en 2D de l'histoire de la saga Star Wars, racontée dans l'ordre chronologique de son déroulé, depuis La Menace Fantôme jusqu'au Réveil de la Force. Attention donc à ne pas vous faire divulgacher les différents rebondissements qui jalonnent la saga, particulièrement pour ceux qui ne connaîtraient pas encore l'histoire des Skywalker. Si le montage de "La Voie du Jedi" est plutôt intéressant dans sa structure, le mixage audio en français est, lui, totalement raté.

 

Image



Mais revenons à la soirée en elle-même. Les participants ont été accueillis à partir de 20h dans les Walt Disney Studios par d’étranges créatures et des décors rappelant ceux déjà mis en place pour la précédente soirée Star Wars organisée en 2015 pour la sortie du 7ème épisode de la saga (et premier depuis la reprise de la franchise par Disney suite au rachat de Lucasfilm en 2012).

Image Image
Image Image



Une fois à l’intérieur du parc, l’ensemble des attractions était accessible avec des temps d’attente proche de zéro, ce qui permettait aux participants de pouvoir réellement profiter du parc de manière privilégiée, rentabilisant ainsi largement le prix de la soirée.
Outre les attractions, plusieurs animations, plus ou moins exclusives et inédites, ont été proposées tout au long de la soirée. Du côté des animations non exclusives, nous retrouvions celles présentées il y quelques mois dans le cadre de la Saison de la Force, à savoir: La Marche du Premier Ordre, Star Wars : Une Galaxie Lointaine, Très Lointaine..., La Patrouille des Stormtroopers, et Star Wars : La Célébration Galactique.

Image Image
Image Image

Image
Image Image Image
Image Image Image
Image



Dans la catégorie « inédit au Walt Disney Studios », les participants à la soirée ont pu une nouvelle fois découvrir la Jedi Training Academy qui, en complément des représentations données en journée à Videopolis, a pris place sur la scène de l’Animagique Theater, l’écran géant utilisé en toile de fond de Mickey et le Magicien ayant permis de retranscrire fidèlement le décor physique présent dans la salle de spectacle jouxtant le Café Hypérion de Discoveryland.
Dark Vador, après avoir rencontré les visiteurs du jour au sein de Starport, a pris une navette pour venir à la rencontre des participants de la soirée au sein d’une photolocation temporaire installée à la place de Disney Junior - Live on Stage.

Image



En complément de ces animations, d’autres, bien exclusives elles, ont eu lieu; à commencer par La Marche Interstellaire, organisée par la 501ème Légion. Comme pour la première soirée Star Wars en 2015, il s'agissait d'un très beau défilé, quoiqu’un peu rapide, des différents costumes de la saga.
Chewbacca a de son côté atterri aux côté de Dark Vador pour une photolocation inédite, mais analogue là aussi à celle de la première soirée Star Wars, tandis que d’étranges créatures ont déambulé toute la soirée dans les diverses allées du parc.

Image
Image Image Image
Image Image
Image Image Image
Image Image
Image Image Image



L’accès aux deux parcs ayant été possible jusqu’à l’heure de fermeture du Parc Disneyland, certains participants qui en avaient la possibilité, n’ont pas hésité à quitter les studios pour aller profiter une dernière fois d’Hyperspace Mountain avec aucune attente (l’attente n’ayant pas dépassé les 5 minutes de toute la soirée). D'autres ont également pu découvrir ou revoir le tout nouveau spectacle Disney Illuminations avant de retourner à nouveau aux Walt Disney Studios pour danser au son de l'Intergalactic Dance Party animée par DJ Elliot.

Image
Image Image Image
Image



Pour conclure, Star Wars Hyperspace Mountain - Rebel Mission est une nouvelle déception pour l'une des attractions les plus mythiques de Disneyland Paris, malgré le remplacement des trains qui apportent très clairement un mieux en matière de confort. Si le jeu de la thématisation temporaire marche assez bien avec les autres versions de l'attraction, notre modèle si particulier ne se prête guère à ce genre d’excentricité, d'autant plus quand le temporaire devient permanent, comme bien souvent à Disneyland Paris. Espérons donc bien que cette version disparaisse rapidement, une fois le 25ème anniversaire achevé.
En ce qui concerne les soirées Star Wars, celles-ci ont permis aux participants de profiter des deux parcs à un tarif intéressant, tandis que les animations de la soirée étaient plus destinées aux visiteurs occasionnels n’étant pas venu durant la Saison de la Force. Cette volonté de ne pas proposer une soirée réellement inédite, et même de faire venir, tant les visiteurs occasionnels que ceux plus réguliers, explique sûrement le taux de remplissage plutôt faible de ces deux soirées. Bien entendu, le coût du billet d'accès à ces soirées, assez élevé, n'a aussi pas joué dans ce sens. Néanmoins, ce moindre remplissage aura permis d'améliorer l'expérience des visiteurs ayant eu accès à ces Soirées Star Wars. Disneyland Paris devrait d'ailleurs, à l'avenir, multiplier ce genre de soirée à thème payante. Ce sera notamment le cas, en plus de la traditionnelle soirée Halloween du 31 octobre, du réveillon du Jour de l'An, le 31 décembre prochain. Mais malheureusement, Disneyland Paris ne semble toujours pas avoir compris la leçon en ce qui concerne le coût auquel proposer ce genre de soirée.

Image




Article: Lalou, Jack Sully
Relecture: carter, Jake Sully, La Veuve Noire
Photos: satanasdiabolo, Jake Sully, Disneyland Paris
Vidéo: Disneyland Paris

Vous aimez cet article ?



Suivez nous sur Facebook !



Sur nos forums

http://www.disneygazette.fr/forum/download/file.php?avatar=16323_1454597619.jpg

djxmax

jeudi 24 août à 11:43

Pour ma part j'ai bien aimé aussi. J'ai globallement compris l'histoire, et je trouve les effets plutôt sympa, surtout le passage vitesse lumière à la fin. Les laser rendent pas mal aussi. Par contre c'est vrai que les projection sont pas top à chaque fois. Et peut être qu'il manque aussi un petit quelque chose en plus. Après je me dit que j'ai jamais eu l'occasion de faire la V1, juste la fin de la V2. Alors du coup j'ai pas trop de vision sur le passé. Alors que vous oui (enfin pour la plupart je pense), du coup vous avez peut être l'effet "c'était mieux avant". Vu que j'ai pas vu avant, je me dis que c'est pas si mal, peut être à tord. :))


http://www.disneygazette.fr/forum/download/file.php?avatar=13710_1360234291.jpg

ysobel

lundi 04 septembre à 18:21

Fait sans enthousiasme au départ, ben j'ai bien aimé ! :-) Harnais souples et confortables, j'ai toujours un peu la tête qui vibre, mais dans Rock aussi, donc ça doit venir de moi. ^^ J'ai trouvé l'intégration des nouveaux effets spéciaux sur le parcours bien faite et maline (notamment le rayon tracteur). Je ne le riderai pas 50 fois de suite (mais c'est le cas pour tous les gros coasters), mais j'ai trouvé ça plutôt réussi.


Catégories

Au hasard :

  • [maj] Mickey et Minnie sur les Champs Elysées!
  • Venez découvrir la Fête Magique de Mickey!
  • Disneyland Paris, 25 ans de Rêves et de Cauchemars... 7/11
  • Halloween 2013 - Ce qui vous attend à partir du 5 octobre
  •   Les Disney Light'Ears arrivent à Disneyland Paris !
  • 20ème Anniversaire : Les Vitrines
D'autres articles en cliquant ici !