Orbitron Machines volantes

Embarquez à bord d'une fusée et élevez-vous vers les hauteurs de Discoveryland.
Modifié le : 4 mai 2020

Date d'ouverture

12 avril 1992

Orbitron, Machines volantes vous invite à un voyage autour d’une magnifique sculpture au-dessus des toits de Discoveryland. Située au centre du land, elle en constitue le symbole parfait de la thématique initiale de ce dernier, à savoir différentes visions de l’avenir, le symbole même de visionnaires d’une époque passée.

Orbitron Machines volantes

Description de Orbitron, Machines volantes

Ses sphères brillantes sous la lumière du soleil gravitent autour de l’axe central, suivant une chorégraphie hypnotique. Chaque mouvement gracieux de planète fait craindre une collision… en vain.

Inspirée par les esquisses futuristes des visionnaires tels que Léonard de Vinci et de leurs modèles de travail de planétarium, l’attraction Orbitron, Machines volantes offre à ses passagers la chance de piloter leur propre fusée parmi les planètes représentées par les sphères en mouvement.

Chaque fusée (au nombre de 12) s’arrête devant l’un des signes du zodiaque pour permettre un nouvel embarquement.

Orbitron Machines volantes


Une fois que la structure se met en mouvement, chaque passager peut contrôler la montée et descente de sa fusée en utilisant le petit levier présent à l’avant du véhicule.

Au point le plus élevé (6 mètres), les personnes à bord peuvent profiter d’une vue magnifique sur l’intégralité de Discoveryland. Le point de vue devient encore plus spectaculaire à la tombée de la nuit quand le land s’éclaire de ses centaines de couleurs vives.

Orbitron Machines volantes de nuit

Le saviez-vous ?

La conception originale d’Orbitron, Machines volantes a planifié le fait que la durée du tour (comprenant l’embarquement) corresponde exactement à la durée d’une musique diffusée dans le land. L’attraction prend donc vie avec la musique du land synchronisée. Bien évidemment, il est difficile de le constater avec les multiples imprévus pouvant survenir dans la journée et qui peuvent occasionner des désynchronisations.

Les fusées s’inspirent quant à elles de certaines bandes dessinées des années 30, dans lesquelles on s’imaginait un futur cosmique, tels Buck Rogers ou Flash Gordon.

Le déplacement inverse des planètes par rapport à celui des fusées donne l’illusion d’une vitesse plus importante qu’en réalité.

Bien que techniquement similaire à l’attraction Dumbo, the Flying Elephant, les fusées de Orbitron, Machines volantes peuvent monter plus haut et tournent également plus vite autour de la structure. Couplé aux mouvements des planètes au-dessus des vaisseaux, ce n’est pas seulement un spectacle étonnant pour les visiteurs restés à terre, c’est également une expérience différente pour les passagers.

A la différence de son homologue de Fantasyland, la file d’attente de l’attraction est beaucoup moins importante, du fait du caractère moins enfantin et attrayant que “Dumbo, the Flying Elephant“.

Chargement de la map en cours...