Descendants : Notre Critique !

Depuis quelques années, il est une tradition sur Disney Channel : toute jeune star de la chaîne doit avoir son DCOM, ou Disney Channel Original Movie. Ainsi, après Ross Lynch de la série Austin et Ally dans Teen Beach Movie et sa suite Teen Beach 2, et Zendaya des séries Shake It Up et Agent K.C. dans Zapped, une application d’enfer, c’est au tour de Dove Cameron, la charmante blonde de la série Liv & Maddie, de repasser au format long métrage. Après son premier DCOM, Cloud 9  : l’ultime figure, la voici donc de retour comme tête d’affiche de la plus grosse production de Disney Channel à ce jour, Descendants, l’histoire des enfants des gentils et surtout des méchants Disney.
Mais après une série de productions plutôt décevantes, que vaut ce nouveau téléfilm, qui surfe allègrement sur les récents succès des remakes Disney, comme Maléfique ou Once Upon A Time  ? Disney Gazette était invité à l’avant-première parisienne le mercredi 23 septembre, et vous donne son avis sur le téléfilm événement de Disney Channel !

 

Image

Que se passe-t-il une fois que le livre se referme et que le film s’achève par l’éternel « Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants »  ? Et si les méchants Disney que nous pensions tous mort à la fin ne l’étaient pas, mais faits prisonniers et réunis en un seul et unique endroit, l’Île de l’Oubli  ?
C’est sur ce postulat de départ que se base le scénario de Descendants, écrit par Josann McGibbon et Sara Parriott, en piochant directement dans le catalogue des adaptations de contes par les studios d’animation Disney.

Image

Dans le royaume enchanté d’Auradon, le prince Ben, fils de la Bête et de la Belle, devenus Roi et Reine, se prépare à monter sur le trône. Sa première décision officielle : permettre aux enfants de l’île de l’Oubli, où vivent les plus redoutables méchants, de venir habiter à Auradon. Mal, Evie, Carlos et Jay vont franchir les frontières de leur île prison pour la première fois de leur vie. Est-ce qu’ils suivront les traces de leurs parents maléfiques, ou est-ce qu’ils choisiront le bien pour sauver le royaume ?

Vous l’aurez compris, Descendants raconte donc l’histoire des enfants des héros des films d’animation Disney et de leur antagonistes, dans le royaume d’Auradon, « Etats-Unis du pays des Contes de Fées », qui fut unifié par le prince Adam (la Bête de La Belle et la Bête), devenu ainsi roi des princes et princesses Disney.
Mais le téléfilm est surtout l’histoire de quatre enfants de quatre des méchants Disney les plus emblématiques, Maléfique, La Méchante Reine, Cruella d’Enfer, et Jafar. Par le jeu du hasard, et la volonté du futur roi d’Auradon, ces descendants vont se voir offrir une chance de quitter la prison de leur parents, l’Île de l’Oubli, pour rejoindre le monde libre d’Auradon, et finir leurs études au sein de l’établissement scolaire où se côtoient les enfants des héros Disney, sous la direction de Marraine la Bonne Fée.

 

Image

La première de ces descendants, et leader du groupe des quatre n’est autre que Mal, la fille de Maléfique, interprétée par Dove Cameron. La jeune star de Disney Channel explose littéralement dans ce film, et nous livre une interprétation très juste de cette jeune fille torturée entre le fait de rendre sa mère fière d’elle et de ses origines, mais aussi de son envie de s’affranchir de cet héritage pesant pour prendre son destin en main, tout en devant conduire ses amis, enfants de méchants, vers une direction qui ne leur était pas prédestinée. Et la chose n’est pas facile lorsque l’on est l’une des seules personnes d’Auradon à disposer de pouvoirs magiques.
Si vous suivez la série Liv & Maddie, vous aviez déjà pu constater que la jeune actrice, qui interprète le rôle des deux sœurs jumelles, n’était pas qu’une simple comédienne, mais disposait d’un vaste panel d’interprétation, allant bien sur de la comédie, à des tons plus sérieux. Et dans Descendants, Dove Cameron peut à merveille exprimer ses talents de tragédienne.

Image

Au côté de Mal, nous retrouvons Evie, la fille de la Méchante Reine de Blanche-Neige, jouée par Sophia Carson. Comme sa mère, Evie souffre d’un narcissisme aigu, et d’une vénalité sans commune mesure. Mais au fur et à mesure de son séjour à Auradon, la meilleure amie de Mal se révélera bien mois superficielle et plus maligne qu’elle ne le laissait penser au début.
Il s’agit ici du premier grand rôle de Sophia Carson, mais la jeune actrice s’en sort plutôt bien, et son jeu fait assez bien transparaître l’évolution de son personnage, même si l’on sent que celui-ci est forcé, certainement de façon volontaire et comique, lorsque l’on découvre Evie.

Image

A côté de ce duo de filles, nous avons deux garçons. Le premier est Jay, le fils de Jafar. Jay est ce qu’on pourrait appeler une grosse brute, doublée d’un voleur. D’une certaine manière, il a un côté vaurien, un peu comme l’ennemi juré de son père, Aladdin. Malgré son côté bourru, il se révélera un ami précieux pour le groupe, notamment par son côté très protecteur.
C’est l’acteur d’origine amérindienne Booboo Stewart (la saga Twilight, X-Men Days of Future Past) qui prête ses traits à Jay, nous dévoilant ainsi une nouvelle palette de sa gamme de jeu, la comédie.

Image

Enfin, le dernier des descendants à rejoindre Auradon n’est autre que Carlos, le fils de Cruella d’Enfer. C’est le poltron de la bande, celui qui fait les gaffes, et bien sur, celui que Jay aime le plus taquiner. Il faut dire qu’avec l’éducation de Cruella, le pauvre garçon n’est pas bien courageux, et se méfie de tout se qui marche à quatre pattes, et plus particulièrement des chiens. Il sera cependant celui qui s’intégrera le plus rapidement à Auradon, et à remettre en question le plan machiavélique de leurs parents.
Et c’est une autre star de Disney Channel, Cameron Boyce (la série Jessie) qui interprète Carlos. Si sa présence à l’écran n’est pas aussi éclatante que celle de Dove Cameron, le jeune acteur s’en sort plutôt bien, et nous permet de découvrir aussi chez lui une palette de jeu pas seulement limitée à la comédie.

Image

Face aux descendants du Mal, nous retrouvons donc les enfants des héros Disney. Et le premier et principal de ces "gentils", est le Prince Benjamin (Ben pour les intimes), héritier du trône d’Auradon, et fils de la Reine Belle et du Roi Adam (La Bête). C’est clairement de sa mère que Ben tire la majeure partie de sa personnalité, avec sa capacité à comprendre les autres par delà les simples apparences. Et c’est cette compassion pour les autres qui lui donnera l’idée de pardonner les enfants des méchants et de les convier à Auradon… même si cela ne semble enchanter personne d’autre, y compris ses propres parents.
Mitchell Hope, dont c’est également le premier grand rôle, est plutôt convaincant dans le rôle de ce prince au grand cœur.

Image

Au côté du Prince Ben, nous retrouvons tout un groupe d’héritiers du bien, et notamment la Princesse Audrey (interprétée par Sarah Jeffery), fille d’Aurore et du Prince Philippe, et accessoirement petite amie de Ben. Si comme sa mère, Audrey est belle, au niveau de sa personnalité le constat est tout autre. Superficielle, manipulatrice et rancunière sont des qualificatifs qui la définissent à la perfection.
Parmi les proches de Ben, nous avons également le fils de Cendrillon et du Prince Charmant, le Prince Chad Charmant (joué par Jedidiah Goodacre). S’il tire sa plastique de son père, et sous ses apparences de corps avec une tête vide, Chad se révèle être un séducteur manipulateur, prêt à jouer de ses origines et de son physique pour arriver à ses fins.

Image Image

Mais tous les enfants des gentils ne sont pas tous d’ignobles personnages. C’est notamment le cas de Jane (Brenna D’Amico), la fille de Marraine le bonne Fée, et de Lonnie (Dianne Doan), la fille de Mulan et de Shang. Les deux jeunes filles partagent le même défaut : un manque de confiance en elles du fait de leur prestigieuse ascendance, qui se traduit par une non acceptation de leur physique. Cela passe par leur problème de coupe de cheveux, et pour Jane par un rejet de son nez. Rejet exacerbé par le fait que sa mère, pourrait corriger ce petit handicap d’un simple coup de baguette magique, mais qu’elle refuse de faire, jugeant que la beauté intérieure prévaut sur l’extérieure.
Les deux jeunes filles se révèleront de précieuses amies pour nos quatre descendants, en les aidant notamment à s’intégrer à la société auradonaise.

Image Image

Enfin, le dernier des héritiers des héros Disney, et non des moindres, c’est Doug (Zachary Gibson), le fils de Simplet. Comme le prince Ben, Doug est un héros au grand cœur, mais dont le physique se rapproche plus du geek que du prince charmant. Ben lui a confié la difficile mission d’aider nos quatre descendants à s’intégrer à Auradon, via la présentation des différents us et coutumes du royaume, ainsi que celle de ses personnages prestigieux. Et Doug se révèlera être un professeur très zélé en la matière, plus particulièrement avec Evie, dont le charme, la beauté, mais surtout l’intelligence ne le laisse pas indifférent.

Image

Mais qui dit Descendants dit forcément parents. Car qu’ils soient du bien ou du mal, nos jeunes héritiers ne sont pas pour autant orphelins, et les prestigieux géniteurs sont également de la partie.
À commencer par la terrible Maléfique, instigatrice d’un plan démoniaque pour se libérer elle, et ses confrères méchants, de l’Île de l’Oubli. Pour cela, elle compte bien se servir de sa fille Mal, et de ses jeunes amis, pour récupérer à Auradon un objet capable de briser la malédiction en place sur leur prison.
C’est une méconnaissable Kristin Chenoweth (La comédie musicale Wicked, la série Glee) qui prête corps, et surtout voix, à la plus mauvaise de toutes les fées Disney. Après une Maléfique femme bafouée dans le film éponyme, et une Maléfique mère courage dans Once Upon A Time, c’est une version plus proche de celle du dessin animé de Disney que l’on retrouve ici, complètement mauvaise, totalement dangereuse, et véritable mère indigne. De tous les méchants, elle est la seule qui ait gardé toute sa superbe.

Image

Car pour les autres, les années passées sur l’Île de l’Oubli n’ont pas vraiment été très favorables. On peut clairement dire que ce sont des ratés. La Méchante Reine, interprétée par Kathy Najimy (Sister Act 1 et 2), est ainsi devenu une sorte de ménagère pantouflarde qui se laisse physiquement aller, et qui transfère toute sa gloire et sa beauté passée sur sa fille Evie. Cruella d’Enfer (Wendy Raquel Robinson) joue les vieilles gloires fanées qui refuse de vieillir, et qui communique à son fils une peur irrationnelle des animaux via sa collection de fourrures. Enfin, Jafar (Maz Jobrani) est à présent épicier et escroc, toujours obsédé par les lampes.

Image
Image Image

Bien entendu, outre les parents méchants, nous retrouvons les parents gentils, alias les héros Disney. A commencer par la reine et le roi en titre d’Auradon, Le Belle, jouée par Keegan Connor Tracy (La série Once Upon A Time), et La Bête (Dan Payne), parents du Prince Benjamin. Les deux personnages ont peu changé depuis la fin de leur histoire connue. Adam est toujours aussi méfiant avec l’inconnu, et Belle est toujours prête à ouvrir son cœur à ceux qui sont différents.
L’autre gentille importante du film, c’est Marraine la Bonne Fée, interprétée par Melanie Paxson (Dans l’ombre de Mary). Avec le temps, celle-ci a abandonné la magie, ainsi que sa baguette, pour se consacrer à l’éducation des autres. C’est donc tout naturellement qu’elle a accepté de devenir la Directrice de l’école d’Auradon.
Enfin, de façon plus anecdotique, nous retrouvons Blanche-Neige (Stephanie Bennett) en présentatrice télé d’émission people et mondaine ; et la Reine Oriane (Judith Maxie), la mère d’Aurore et grand-mère de la princesse Audrey.

Image Image

Descendants, c’est aussi le film d’un homme, celui de Kenny Ortega, Réalisateur et chorégraphe de Newsies et de la saga High School Musical). Après quelques années de pause, le Chorégraphe de Dirty Dancing et metteur en scène du dernier spectacle de Michael Jackson This is It revient donc vers l’écurie Disney, pour nous livrer un film haut en couleur, où le chant et la danse s’entremêlent à l’action.
Car bien entendu, plus qu’un téléfilm contant les aventures des enfants des méchants et des gentils de Disney, Descendants c’est aussi un film musical, comme les films dont il s’inspire. Le film bénéficie d’ailleurs d’une bande originale plutôt recherchée pour un téléfilm, composée par David Lawrence, qui était déjà à la manœuvre sur la saga High School Musical. Parmi tous les morceaux, c’est bien entendu le titre phare des descendants, Rotten to the Core (en français, "Pourri jusqu’à la Moelle") qui retiendra sans doute votre attention.

Afin de pouvoir faire coexister tous ses personnages Disney dans un même monde, alors qu’ils sont théoriquement originaires d’époques et de pays différents, il a été décidé un parti pris plutôt original, et qui finalement rend tout ces personnages plus proches : Auradon est un royaume ressemblant étrangement à notre monde moderne, avec sa technologie (voiture, télévision, téléphone portable, etc), ses styles vestimentaires (costumes modernes, mini-jupes, tailleurs, jogging, etc), sa société et ses clichés (le lycée et ses groupes typiques avec les populaires, les sportifs, les "bizarres", etc). En sommes, Auradon c’est une réinterprétation des Etats-Unis… version conte de fées.

 

Image
Image Image

A contrario, l’ambiance visuelle sur l’Île de l’Oubli est assez proche des ghettos et bidonvilles les plus lugubres du monde. D’aucun pourrait dire que l’aspect extérieur de ce rocher isolé au large d’Auradon est à l’image de la pire racaille qui l’habite.
Si l’aspect extérieur est ainsi très manichéen, il en est tout autre pour l’histoire même du film. En fin de compte, la morale de Descendants, c’est qu’importe qui sont et ce qu’on fait nos parents, ce sont nous qui sommes maîtres de nos choix. Ainsi, les gentils n’auront pas forcément des enfants gentils, et les méchants des enfants méchants. Ce sont nos choix qui déterminent qui nous sommes, et non nos origines. Une vision finalement moderne de notre monde, bien loin de celle des contes de fées, où tout est déjà prédestiné à l’avance.

Image
Image Image

Pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur l’univers d’Auradon et de Descendants, sachez qu’un certain nombre de contenus parallèles existent déjà autour du film, à commencer par le livre préquelle officiel, L’Île de l’Oubli, écrit par Melissa de la Cruz, auteur de la saga fantastique Les Sorcières de North Hampton, qui a inspirée la série télé Witches of East End. Le livre raconte comment les méchants ont été exilés sur l’île, et comment une partie d’entre eux furent ramenés à la vie, alors qu’ils avaient disparus à la fin de leur films respectifs.
Côté produits dérivés télévisuels, le téléfilm a donné naissance à une mini-série animée, Descendants : Wicked World, se déroulant après les événements de Descendants, et doublée par les acteurs originaux.
Enfin, sachez qu’une suite live à Descendants est dors et déjà en préparation chez Disney Channel. Il faut dire que le téléfilm est le 5ème plus gros succès de la chaîne et du câble américain dans la catégorie téléfilm. Descendants 2, c’est donc sans surprise, prochainement sur Disney Channel !

Image

Vous l’aurez compris, chez Disney Gazette, nous avons plutôt bien aimé ce nouveau Disney Channel Original Movie, qui a le mérite de sortir un peu de l’ordinaire, et de nous offrir autre chose qu’un classique "remake live". Et comme nous venons de la voir juste avant, tout comme High School Musical en son temps, il faudra nous habituer à cette nouvelle franchise, qui risque fort d’envahir prochainement les boutiques de notre Disneyland Paris.
Descendants, c’est à découvrir en première diffusion le vendredi 16 octobre, à 18h et 20h35 sur Disney Channel, et dès le lendemain en DVD chez tous les vendeurs spécialisés. Et après avoir vu le film, n’hésitez pas à venir en discuter avec nous sur notre forum.

Image

Article  : Jake Sully
Photos  : Disney Channel
Vidéos  : Disney Channel

Voir aussi :

Nos gazouillis :

Il est maintenant possible de réserver les restaurants de Disneyland Paris depuis l'application officielle !...

Jul 10 2020, 8:02 am

Découvrez les masques en tissu en vente sur ShopDisney dans notre article ! https://t.co/ULMQ2qcB3n

Jul 07 2020, 8:34 am

Découvrez les dates de réouverture des différents moyens de transport de Walt Disney World. ...

Jul 06 2020, 7:20 am
Nouveau !

Disney Gazette
informations

Elle est de retour !
Notre base de données sur les destinations Disney est à nouveau disponible. Découvrez nos fiches infos, guides et temps d'attentes.

C'est parti