Disneyclopédie - Armageddon, les Effets Spéciaux
Backlot (Parc Walt Disney Studios)
Qualité d'expérience : 94%Durée : 18 min.

Armageddon : Les Effets Spéciaux retrace la grande saga de l'histoire des trucages cinématographiques, depuis les fantasmagories de Georges Méliès jusqu'aux dernières innovations des magiciens du numérique.

Description

La visite commence dans un bâtiment qui ressemble à ceux des ateliers d'effets spéciaux des grands studios. Le mot « Armageddon » émerge d'une gerbe de flammes sur un panneau géant. Plusieurs météores filent vers les mots « Effets spéciaux », un indice révélateur de ce qui attend les visiteurs dans la dernière partie de cette attraction tout spécialement créée pour le parc Walt Disney Studios !

L’un des véhicules spatiaux utilisés pour le film Armageddon, appelé « Armadillo », stationne devant l’entrée del’attraction.

Lorsque les visiteurs se trouvent dans la première salle de l'attraction, un « assistant de réalisation de l'équipe des effets spéciaux » arrive et leur souhaite la bienvenue.

Il leur présente les équipements de trucages installés sur le plateau de tournage et invite deux à trois personnes à monter sur une scène munie d'un écran gris.

Grâce à la technique de l'incrustation, ces acteurs amateurs vont être intégrés dans différentes scènes projetées sur un grand écran : une séance de surf à Hawaï, un combat contre un énorme dinosaure, une exhibition de twist et une danse folklorique autrichienne.

L'assistant réalisateur rend ensuite hommage à Georges Méliès, l'inventeur français des effets spéciaux. C'est en 1902 que ce tout jeune magicien mit en scène le premier spectacle de trucages intitulé Le voyage à travers l'impossible et étonna le public grâce à d'astucieuses surimpressions et à l'animation d'objets et de personnages image par image.

Un siècle s'est écoulé depuis les découvertes géniales de Méliès... 100 années pendant lesquelles les artisans de l'illusion ont accompli de nombreux prodiges...

L'obscurité gagne la salle et le public découvre une sélection des meilleurs moments de l'histoire des effets spéciaux. Cette séquence s'achève par un crescendo d'effets pyrotechniques et d'explosions.

La fumée se dissipe pour révéler l'imposante silhouette de Michael Clarke Duncan, une des vedettes d'Armageddon, qui commente la création des trucages de film. Les visiteurs découvrent les dessins de pré-production, la fabrication des miniatures et des modèles en images de synthèse.

Michael Clarke Duncan rappelle que les effets spéciaux servent à immerger le public dans l'action. Il ne demande pas aux visiteurs de le croire sur parole mais plutôt de se faire leur propre idée en se rendant dans le prochain décor...

En franchissant les portes étanches, les visiteurs pénètrent dans une reconstitution de la station spatiale russe, à mi-chemin entre l’authentique station spatiale et celle recréée pour les besoins du film. Les haut-parleurs diffusent les communications entre Lev, un cosmonaute Russe, et l'ordinateur principal.

L'ordinateur déclenche le mouvement de rotation qui crée une gravité artificielle, referme le sas derrièreles visiteurs et ouvre les panneaux placés devant les hublots géants. Mais il signale soudain l'arrivée de morceaux d'astéroïdes. A leur approche, les visiteurs entendent une série d'impacts inquiétants sur la coque de la station.

Grâce à un déploiement de trucages savamment orchestrés, les visiteurs sont les témoins de la pire avarie que l'on puisse rencontrer dans l'espace : une pluie de météorites.

Des chocs de plus en plus violents secouent la station. Une des parois se déforme. Des volutes de fumée apparaissent. Une canalisation se brise et laisse échapper des étincelles. Un « micrométéore » perce la coque et traverse la salle de part en part, trouant des tuyaux et des conduits sur sa trajectoire !

Des grincements de métal résonnent dans la station alors que le couloir attenant menace de se disloquer. Le suspense et l'action atteignent leur paroxysme lorsqu'une nappe de feu émerge du conduit autour duquel les visiteurs sont rassemblés !

Après s'être remis de leurs émotions, les spectateurs découvrent comment cette « illusion cinématographique » a été créée devant leurs yeux.

A proximité de la sortie du studio, vous aurez la possibilité d'acheter un souvenir via le camion : Studio Merchandise Truck

Les Coulisses

Les imaginieurs Disney ont recréé une partie de la station spatiale russe à partir des images du film mais aussi de la documentation de l’agence spatiale américaine à travers le site Internet de l’agence spatiale américaine.

Les effets pyrotechniques de l’attraction ont été validés par des officiers de la brigade des sapeurs pompiers de Paris qui se sont déplacés à Los Angeles pour assister aux tests.

La technique d’incrustation utilisée dans l’avant-spectacle de l’attraction repose sur un écran argenté composé de micro-réflecteurs. Il s’agit de la technologie d’incrustation d’image la plus avancée employée à la fois au cinéma et à la télévision. Elle permet d’obtenir un rendu plus net et plus précis et d’avoir une plus grande souplesse en terme d’éclairage.

A l’instar de l’intérieur de la véritable station spatiale russe, le module recréé pour les besoins de l’attraction possède une double signalétique en russe et en anglais.

Les accessoires proposés dans l’avant-spectacle de l’attraction sont issus du tournage du film Armageddon.

Les explosions se trouvent au centre de la pièce, au niveau de la première porte sur la droite lorsque vous entrez, et à gauche de la porte de sortie, celle-ci étant droit devant la porte d’entrée.

La capacité du vaisseau est de 180 personnes.

Temps d'attente de Armageddon, les Effets Spéciaux

Mise à jour du Graphique

Choisissez un jour pour connaître les temps d'attente enregistrés de cette entité. Si le jour est grisé, il n'y a pas de temps...

En passant votre souris sur les données du graphique, vous obtiendrez des informations supplémentaires.

Qualité d'expérience : 94%

Dernières interruptions enregistrées

  • Le Vendredi 17 Novembre 2017 vers 10:03.

  • Le Mercredi 15 Novembre 2017 vers 14:24.

  • Le Mercredi 15 Novembre 2017 vers 14:08.

  • Le Mercredi 15 Novembre 2017 vers 13:56.

  • Le Mercredi 15 Novembre 2017 vers 13:44.

  • Le Mercredi 15 Novembre 2017 vers 13:33.

  • Le Mardi 14 Novembre 2017 vers 13:19.

  • Le Mardi 14 Novembre 2017 vers 10:03.

  • Le Lundi 13 Novembre 2017 vers 17:54.

  • Le Lundi 13 Novembre 2017 vers 10:28.

  • Le Samedi 11 Novembre 2017 vers 10:01.

  • Le Jeudi 09 Novembre 2017 vers 10:01.

  • Le Mercredi 08 Novembre 2017 vers 10:47.

  • Le Mercredi 08 Novembre 2017 vers 10:35.

  • Le Mercredi 08 Novembre 2017 vers 10:00.

  • Le Mardi 07 Novembre 2017 vers 13:50.

  • Le Mardi 07 Novembre 2017 vers 13:32.

  • Le Mardi 07 Novembre 2017 vers 13:19.

  • Le Mardi 07 Novembre 2017 vers 13:02.

  • Le Mardi 07 Novembre 2017 vers 12:46.

  • Le Mardi 07 Novembre 2017 vers 12:34.

  • Le Mardi 07 Novembre 2017 vers 12:22.

  • Le Mardi 07 Novembre 2017 vers 11:07.

  • Le Mardi 07 Novembre 2017 vers 10:55.

  • Le Mardi 07 Novembre 2017 vers 10:45.

  • Le Mardi 07 Novembre 2017 vers 10:30.

  • Le Mardi 07 Novembre 2017 vers 10:15.

  • Le Mardi 07 Novembre 2017 vers 10:00.

  • Le Lundi 06 Novembre 2017 vers 17:07.

  • Le Lundi 06 Novembre 2017 vers 10:03.

  • Le Samedi 04 Novembre 2017 vers 10:02.

  • Le Vendredi 03 Novembre 2017 vers 15:24.

  • Le Vendredi 03 Novembre 2017 vers 15:14.

  • Le Vendredi 03 Novembre 2017 vers 13:32.

  • Le Vendredi 03 Novembre 2017 vers 13:20.

  • Le Jeudi 02 Novembre 2017 vers 16:33.

  • Le Jeudi 02 Novembre 2017 vers 16:22.

  • Le Lundi 30 Octobre 2017 vers 10:05.

  • Le Dimanche 29 Octobre 2017 vers 17:35.

  • Le Dimanche 29 Octobre 2017 vers 17:23.

D'autres souvenirs...

A découvrir à proximité...

Dernière mise à jour : 25/10/2015 20:43