Du 15 au 16 septembre durant les Journées du Patrimoine, Disneyland Paris en a profité pour mettre en place un programme spécial (cf. notre article précédent)

Nous avons eu la chance de pouvoir nous inscrire pour une visite guidée, inscription faite via le formulaire du site dédié, et nous avons également suivi la visite virtuelle via l’application.

Visite guidée

Le rendez-vous de la visite guidée était sous le Disneyland Hotel, pour récupérer des casques audio nous permettant d’entendre notre guide. La visite commence par les Fantasia Garden, puis nous avons eu un arrêt devant City Hall, puis Liberty Arcade, Discovery Arcade, Orbitron, Space Mountain et nous avons fini dans Fantasyland.

Lors de l’annonce de ces visites, j’ai espéré avoir un aperçu des ateliers, ou au moins voir les Cast Members artistes à l’œuvre pour ces visites guidées. Suite à l’annonce de Disneyland Paris dans la semaine, j’ai commencé à craindre que cette visite guidée soit celle qui est normalement payante au tarif de 50€. Au final, cette-dernière était quand même différente, mais j’ai trouvé que le discours n’était pas très axé sur le patrimoine et les métiers d’art du parc, mais plutôt sur les sources d’inspiration du parc.

Plusieurs surprises étaient au rendez-vous de cette visite et qui n’ont pas été annoncées à l’avance. Il n’était pas nécessaire d’avoir un billet pour le parc pour profiter de la visite guidée, puisqu’un billet 1 jour, 2 parcs nous était offert pour pouvoir rentrer dans le parc. Ensuite, une lithographie du château au format A5 faite exclusivement pour l’événement nous était distribuée à la fin de la visite.

Visite virtuelle

Pour ce week-end, Disneyland Paris a mis à disposition du public une application spéciale pour profiter d’une visite virtuelle. Cette application ne fonctionnait donc que pour ce week-end de Journées du Patrimoine, et uniquement si vous étiez sur le parc. L’application nécessitait de se retrouver à certains endroit du parc pour activer les explications liées au lieu. Une fois sur place, il fallait trouver un élément du décor permettant de déclencher la suite. Après cela, vous aviez le droit de regarder une courte vidéo explicative ou un diaporama donnant des informations sur le lieu. Ensuite, vous deviez répondre à une énigme plus ou moins simple. Toutes ces étapes permettaient de gagner des points, permettant de débloquer trois selfies exclusifs.

Au final, les explications données dans l’application sont relativement proches de celles délivrées par le guide des visites guidées. Ce qui n’est pas plus mal car le nombre de places pour ces dernières étaient plus que limitées. Les selfies débloqués se résument à de simple cadre pour Selfie avant de publier sur vos réseaux sociaux.

Conclusion

Pour une première édition, les visites guidées tout comme l’application permettaient d’en savoir un peu plus sur le parc et ses inspirations pour peu qu’on ne soit pas déjà un expert de Disneyland Paris. Il était également agréable de voir que les visiteurs n’ayant pas pu s’inscrire ont pu avoir quasiment la même visite en virtuelle.

Pour les prochaines éditions, j’espère que nous pourrions en découvrir plus sur l’artisanat du parc, voire même ses ateliers. Nous pouvons espérer que le système de réservation sera amélioré pour la prochaine fois, et plus de places, pour contenter plus de visiteurs.