“Konnichiwa” Tokyo Disneyland ! Part III : Les Spectacles

Les shows nippons se distinguent principalement de par leurs moyens humains. Un spectacle qui nous semblait modeste sur le papier n’a jamais duré moins de vingt-cinq minutes et n’a jamais impliqué moins de vingt danseurs et cinq characters… Nous qui pensions plutôt voir des spectacles de l’ampleur de notre En Suivant le Guide avec Peter Pan ou du Train Disney du 20ème Anniversaire de Paris avons été très agréablement surpris ! Ainsi, si vous aimez les costumes colorés, les chapeaux un peu bizarres et les mises en scène dynamiques, les parcs de Tokyo feront votre bonheur ! Bien entendu, les spectacles ont lieu plusieurs fois par jour, ce qui permet de s’organiser pour n’en louper aucun. Nous nous sommes étonnés de voir parfois les mêmes danseurs de 9h du matin jusqu’au soir… sur plusieurs spectacles. Ou de constater que Mickey est convoyé en trombe d’un spectacle à un autre toute la journée : le droit du travail n’est assurément pas le même sur l’archipel ! Nous avons également bien constaté que les princes et princesses sont exclusivement européens : logique sur le papier mais parfois un peu bizarre quand un couple étranger au pays fait un salut royal à mille Japonais au milieu de trente danseurs asiatiques…

 

Image

Commençons dans le Magic Kingdom. nous y profitons du très beau One Man’s Dream où l’histoire de Walt Disney est illustrée par de multiples personnages et de nombreux danseurs : de Peter Pan qui s’envole dans les airs aux Princes et Princesses virevoltant sur leurs chansons d’amour, nous croisons également Clarabelle, Max, et bien entendu Mickey et Minnie dans plusieurs costumes. Attention, en cas de forte affluence dans le parc (ce qui n’a pas été notre cas), ce spectacle aux places assises nombreuses mais limitées est soumis à un tirage au sort !

 

Image Image
Image Image
Image Image

Nous avons également assisté à un spectacle en l’honneur de Minnie : Minnie Oh ! Minnie (oui, pas du tout narcissique…), coloré et fantaisiste. Nous nous attendions à tout sauf à des danseurs de salsa, des tambours, des oiseaux volants, des ballons géants et à une chorégraphie reprise par toute l’assemblée. Vous aimez l’énergie ? Vous aimez Minnie (qui elle, s’aime assurément) ? Foncez !

 

Image Image
 
 
Image
 
Image Image

La parade principale Disney’s Jubilation Parade est une débauche de moyens : si je ne suis pas parvenu à compter le nombre de chars, j’ai réussi à dénombrer 130 danseurs et characters. Une parade qui a elle seule ruinerait en deux heures le parc français : à ne pas manquer !
 

 

Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image

Une parade nocturne, là aussi très fournie en chars et danseurs est également de la partie. Il s’agit ni plus ni moins que d’une version retravaillée et enrichie de notre ancienne Main Street Electrical Parade : Disney Dream Lights. Très coloré, le char du génie d’Aladdin qui change de costume toutes les secondes nous a fait une impression particulièrement forte !

 

Image Image
 
Image
 
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image

Le feu d’artifice nocturne Disney Magic in the Sky clôturant la journée est court mais intense, il peut être vu des deux parcs car tiré assez haut (nous l’avons aperçu depuis Tokyo DisneySea parfaitement visible à côté de la mappemonde d’entrée). L’inconvénient de ce feu reste qu’il est vite annulé s’il y a un peu de vent.

Passons justement du côté de Tokyo DisneySea. Comme je l’ai souligné dans l’article dédié au parc, Tokyo Disney Sea est surtout un parc de spectacles et de décors. Lors de notre séjour, les spectacles du matin ont hélas été annulés du fait du vent. Nous avons tout de même eu la chance de profiter de plusieurs autres shows (mis à part la Légende de Mythica et Fantasmic ! , tous les shows se jouent plusieurs fois dans la journée).

Retrouvons d’abord Lumière qui nous invite à partager un diner inédit et très français dans A Table is Waiting. Au pied de l’immense paquebot S.S. Columbia, le menu se déroule. Les places assises sont limitées mais le spectacle peut également se regarder debout. Chaque plat (entrée, plat, dessert,…) est présenté par un personnage Disney différent accompagné de plusieurs danseurs aux costumes travaillés. La musique traduit également plusieurs ambiances et est particulièrement entrainante ! A noter qu’il semble possible de participer au show moyennant la participation à la visite guidée du parc (disponible en en japonais uniquement : quand on vous dit que les visiteurs sont principalement nippons…). Les changements de costume et le rythme sont on ne peut plus soutenus et ne laissent aucune place à l’amateurisme. La nuit, l’ambiance survoltée du show ressort d’autant plus à la lumière de spots colorés sans cesse en mouvement.

 

Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
 
Image

Le spectacle de la Petite Sirène : Under the Sea, est particulièrement lyrique : Ariel voltige au-dessus de nos têtes en chantant, aérienne et mutine, jusqu’à ce qu’une immense Ursula de métal ne s’invite à la fête… Le tout est poétique et léger, le spectacle est d’une excellente qualité et se joue, en continu, toute la journée avec plus de quinze intervenants sur scène.

 

Image Image
Image Image

Le show de Brodway : Big Band Beat, présente un orchestre au complet, les traditionnels danseurs en nombre et plusieurs chanteurs de talent se produisant dans une grande salle fermée aux places nombreuses mais limitées. Le show est très européen (les chanteurs semblent tout droit venus d’Amérique) et les voix sont impressionnantes de puissance et de justesse. Nous y avons écouté de plus jolis timbres que dans des spectacles professionnels Parisiens, sans parler de claquettes délirantes. Pour autant, le show est très peu thématisé Disney, sinon une apparition éclair de Mickey (sans grand intérêt puisque le spectacle est centré sur le chant et que le jour où vous verrez Mickey pousser la note sur du blues ou du soul, appelez-moi en urgence : il joue un peu de batterie et s’éclipse), de Minnie et de Marie des Aristochats.

 


Photos et vidéos sont interdites, découvrez donc un extrait dune version spéciale pour la TV

 
Un petit spectacle centré sur l’histoire de Duffy : My Friend Duffy, a lieu dans un restaurant du parc. Moyennant l’achat d’une boisson (à défaut d’un repas) nous avons assisté à deux spectacles différents. Ainsi, Minnie, Mickey, Duffy mais aussi Donald et Daisy dansent et chantent sur scène toute la journée à raison d’un spectacle de dix minutes toutes les cinq minutes (oui oui, ce sont de vrais personnages, pas des animatroniques…).

 

Image Image
Image Image

 

 

La foule se rassemble, s’aligne et s’assoit. Le silence s’instaure sur le parc et les lumières tombent. D’étranges embarcations sont apparues sur le lac, face à nous. Sans un bruit les scènes se déploient… Fantasmic ! débute ! Mickey, sur un haut promontoire aux motifs changeant, rythme le bal en personne. Immense serpent lumineux qui ondule sur l’eau, écrans qui se gonflent et nous dispensent les plus belles scènes Disney, dizaines de personnages qui apparaissent sur les bateaux et nous saluent… Les visiteurs applaudissent, crient à chaque fusée qui perce le ciel noir. L’ambiance est électrique et éclate lorsque les flammes du volcan se joignent aux feux d’artifice. Ainsi, le spectacle est réputé pour être l’un des plus beaux de tous les parcs Disney : il justifie à lui seul votre passage dans le resort Japonais !

 

Image
 
Image Image
 
Image
 
Image Image
 
Image

Nous avons manqué deux spectacles d’importance lors de notre visite : Legend of Mythica qui a lieu sur le lac de Tokyo DisneySea et qui est, dit-on, particulièrement beau. C’est la parade aquatique du parc centrée sur les mers du monde : plusieurs chars-bateaux défilent sur l’eau avant d’aborder à plusieurs endroits stratégiques et de déverser personnages Disney et danseurs. Le spectacle implique l’élévation de danseurs dans les airs et il semble que les vents forts du jour de notre visite aient rendu la manœuvre incertaine.

Le second spectacle Super-Duper Jumpin’ Time a lieu dans une salle fermée : le temps nous a manqué pour l’admirer. Nous avons fait le choix de ne pas le prioriser du fait qu’il n’était pas du tout thématisé Disney. Les échos que nous en avons eu restent particulièrement élogieux.

Voilà pour cette présentation des spectacles de Tokyo Disney Resort, nous vous donnons rendez-vous prochainement pour notre dernier article sur le resort japonais consacré aux animations printanières dans les parcs !

Retrouvez les deux précédentes parties de notre série "Konnichiwa" Tokyo Disneyland ! ici :

Partie 1 : Magic Kingdom :
http://www.disneygazette.fr/tokyo-disne … -1027.html

Partie 2 : Tokyo Disney Sea :
http://www.disneygazette.fr/tokyo-disne … -1021.html

Si vous voulez réagir ou poser vos questions, rendez-vous sur le forum, dans le salon Tokyo Disneyland :
tokyo-disneyland-f31/

Article : Vini
Images : PtitGillou, Tokyo Disney Resort
Vidéos : Via les comptes Youtube de : JSAKE70, Donadona Sea, toruorion, hyakuhide, ackeymouse1118

 

Voir aussi :

Nos gazouillis :

Il est maintenant possible de réserver les restaurants de Disneyland Paris depuis l'application officielle !...

Jul 10 2020

Découvrez les masques en tissu en vente sur ShopDisney dans notre article ! https://t.co/ULMQ2qcB3n

Jul 07 2020

Découvrez les dates de réouverture des différents moyens de transport de Walt Disney World. ...

Jul 06 2020
Nouveau !

Disney Gazette
informations

Elle est de retour !
Notre base de données sur les destinations Disney est à nouveau disponible. Découvrez nos fiches infos, guides et temps d'attentes.

C'est parti