Nous sommes lundi, et après quelques semaines d’absence, voici enfin le retour de la Gazette. Tout comme l’hiver qui est enfin arrivé sur Disneyland Paris, la grande série de réhabilitation commence réellement enfin en ce début 2016. Au programme donc de ce premier numéro de l’année, les fermetures de Cottonwood Creek Ranch, d’Adventure Isle, de Peter Pan’s Flying, de Panoramagique, et du centre de conventions du Newport Bay Club, la réouverture de la patinoire de l’Hotel New-York, du restaurant Yacht Club et du bar Captain’s Quarters, et bien d’autres choses encore. Nous achèverons cette gazette par une petite page consacrée au merchandising Disney.

Et comme à l’accoutumée depuis déjà plus d’un an, nous débutons ce numéro dans les Fantasia Gardens, où après une pause le temps des vacances de Noël, la réhabilitation des sols des jardins situés devant le Disneyland Hotel a repris. Mais avant d’en parler plus, regardons un peu à quoi ressemblait la partie centrale des jardins jusque là, avec son bassin et ses dalles nominatives.
 

Image Image
Image Image
Image Image

C’est donc à présent la partie centrale des Fantasia Gardens qui est entrée en réhabilitation. Au regard de la superficie impactée, et du temps mis pour la réhabilitation de la partie nord-est des jardins, nous pouvons parier sur 4 à 6 mois de travaux avant que les visiteurs ne puissent reprendre possession de l’espace. Mais les palissades devraient certainement bouger de part et d’autre afin de rouvrir ou de fermer certains accès au fur et à mesure de l’avancée du chantier.

Image Image
Image
Image Image

En parlant des palissades, nous retrouvons donc les traditionnels modèles verts, mais qui sont cette fois agrémentés de stickers d’ombre de personnages Disney, allant des Sept Nains de Blanche-Neige à Anne et Elsa de la Reine des Neiges, en passant par les plus traditionnels Mickey, Dingo, ou bien encore Pluto.

Image Image
Image Image
Image Image
Image Image

Mais pour voir de l’autre côté des palissades, il nous faut prendre un peu de hauteur… et le Castle Club du Disneyland Hotel nous offre ainsi le meilleur point de vue sur les travaux opérés. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le chantier frappe fort, et nous confirme donc une chose que certains redoutaient : la fin des dalles nominatives sur la partie centrale des Fantasia Gardens. Malheureusement pour ceux qui auraient souhaité récupérer leur « bien », il semble bien que cela soit impossible à en croire les déclarations de City Hall.

Image Image
Image
Image Image
Image Image

Passons les grilles du Parc Disneyland, et retrouvons-nous devant Main Street Station, dont la rénovation se poursuit à présent bien à l’abri des bâches thématisées. Un petit coup d’œil à travers les palissades installées sous la gare nous montre ainsi la suppression définitive des anciens casiers servant de consignes automatiques dans les toutes premières années du parc.

Image Image
Image
Image Image

Prenons la direction de Frontierland, où la réhabilitation du complexe Big Thunder Mountain / Riverboat Landing se poursuit encore pour toute l’année en cours. Parmi les nouveautés depuis notre dernier point, vous noterez la nouvelle montée des échafaudages sur la structure de la montagne, ainsi que la suppression de toute la cabane photographique au niveau de Splash Down, dans l’optique du remplacement des appareils photos de l’attraction.

Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image

Autre point nouveau, mais cette fois au niveau des palissades enserrant la zone, l’apparition d’un fond peint représentant la vue sur la montagne de Big Thunder lorsque les palissades ne sont pas là, ainsi qu’un concept art de la nouvelle scène explosive du lift C (la scène de l’explosion de la mine), dans le style de celle qui a déjà été mise en place dans la version californienne de l’attraction. Les plus observateurs auront remarqué la faute d’orthographe sur le panneau faisant la promotion de ce visuel.

Image Image

Toujours à Frontierland, en plus de la zone Big Thunder Mountain / Riverboat Landing, c’est désormais tout le fond du land, allant du Pueblo Trading Post à Frontierland Depot, qui est inaccessible aux visiteurs, afin notamment de faciliter la réhabilitation de la zone (la gare du Railroad, le Cowboy Cookout Barbecue, le Chaparral Theater et le Pueblo Trading Post étant tous les quatre en rénovation).

Image Image

Mais cette fermeture de la zone est aussi là pour permettre de préparer dans le plus grand secret le nouveau grand spectacle de Disneyland Paris, La Forêt de l’Enchantement : Une Aventure Musicale Disney. Dès le 10 février 2016, et jusqu’au 8 mai 2016, ce nouveau show, dans l’esprit des comédies musicales de Broadway, verra le jour au Chaparral Theater. Il invitera les visiteurs à rendre un hommage à la nature et au monde de la forêt, en compagnie de Pocahontas et John Smith, Baloo et le Roi Louis, Tarzan, Raiponce et Flynn Rider sans oublier Mérida, qui apparaîtront sur scène pour reprendre en direct les chansons les plus célèbres de leur film respectif. Bien entendu, nous aurons l’occasion de revenir sur ce nouveau spectacle dans nos prochains numéros de la Gazette.

Image

Outre le fond de Frontierland fermé depuis début janvier, c’est toute une partie d’Adventureland qui est inaccessible aux visiteurs, et cela jusqu’en septembre 2016. Il s’agit bien sur d’Adventure Isle, la zone regroupant l’Arbre des Robinsons, les cavernes des pirates, et le Galion du Capitaine Crochet.
Avant la fermeture de la zone, nous sommes allés faire quelques photos du secteur avant sa grande réhabilitation.

Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image

Les quatre points d’accès à la zone ont donc été bloqués depuis lundi dernier. Si, à l’instar de Frontierland, des palissades thématisées façon bambou séché, accompagnées de panneaux humoristiques indiquant que la zone est en chantier, ont été mises en place, les travaux ne semblent pour le moment pas avoir encore débuté.

Image Image
Image Image
Image Image

Juste à côté, à Fantasyland, une autre attraction a également fermé ses portes pour une grande réhabilitation technique. L’envol pour le Pays Imaginaire est donc arrêté jusqu’en juillet 2016, mois de réouverture de Peter Pan’s Flight. Du côté des palissades, nous retrouvons ici le nouveau modèle mis en place à Frontierland, mais cette fois dans des teintes prune, afin de mieux correspondre avec le reste de Fantasyland.

Image Image
Image
Image Image

Enfin, toujours à Fantasyland, la fontaine marquant l’entrée d’It’s A Small World est enfin opérationnelle après la réouverture de l’attraction il y a un mois. Si l’effet de la nouvelle structure à vagues est plutôt intéressant visuellement, cette nouvelle configuration de la fontaine la fait souffrir du même symptôme que celle installée en 2014 sur La Place de Rémy : la fontaine a tendance à perdre son eau lorsqu’un volume d’eau trop important est déversé.

Image
Image Image

Comme vous pouvez donc le constater, le Parc Disneyland est devenu un véritable « Palissadeland », avec de très nombreuses fermetures. Et le point d’orgue n’est toujours pas atteint, puisque dans les mois à venir, il faudra rajouter à la liste des nouvelles fermetures Star Tours, Animagique, Rock’n’Roller Coaster et Studio Tram Tour, sans que les attractions actuellement fermées n’aient réouvert d’ici là.
Pour compenser cela, un certain nombre de rencontres avec les personnages Disney ont donc été mises en place aux quatre coins du Parc Disneyland, afin de distraire les visiteurs.

Image Image
Image Image

Mais le point le plus intéressant reste sans aucun doute celui installé à Frontierland, au niveau du quai couvert des Riverboat Landing, qui accueille à présent une rencontre avec la Princesse Tiana et le Prince Naveen, dans un décor de style Nouvelle Orléans.

Image Image
Image Image
Image Image

Après le Parc Disneyland, passons aux Walt Disney Studios, où dès le 1er février 2016, l’un des spectacle historique du second parc de Disneyland Paris tirera sa révérence. En effet, après 14 ans de représentation, Animagique tombera définitivement le rideau, pour laisser place à Mickey et Le Magicien.
Dès le 2 juillet 2016, ce nouveau spectacle mettra en scène la souris créée par Walt Disney, ainsi que des Personnages emblématiques de l’univers Disney. Pour le moment, le synopsis officiel du spectacle est le suivant : « Alors qu’un grand magicien a confié à Mickey la tâche d’entretenir son atelier de Magie, son rêve de devenir lui-même un grand magicien prend le dessus ! Imaginez une aventure inédite où la « Magie » va opérer, une aventure mettant tour à tour en scène le Génie d’Aladdin, Cendrillon et sa Marraine la Fée, les héros de La Belle et la Bête ou encore Rafiki du Roi Lion. ». Bien évidemment, toute ressemblance avec les nouveaux grands spectacles présentés dans les autres resorts Disney, comme Mickey and the Magical Map, est plus que fortuite.

Image
Image

Toujours aux Walt Disney Studios, c’est le coaster emblématique du parc qui fermera ses portes de la fin février 2016 jusqu’en juillet 2016. Ainsi, après Space Mountain Mission 2 l’année dernière, ce sera cette année au tour de Rock’n’Roller Coaster de subir une importante rénovation technique de ses installations.
En attendant, certaines nouveautés sont déjà à noter au niveau de l’embarquement, avec la mise en place de grillages hauts au niveau de la zone du lancement, et d’une nouvelle signalétique au sol au niveau du quai, permettant ainsi de grouper deux trains à la fois.

Image
Image Image
Image

Quittons à présent les parcs pour le Disney Village. Et en premier lieu, arrêtons-nous devant la terrasse du New-York Style Sandwiches, qui est fermée pour rénovation. La rénovation déborde également sur le snack-bar qui est, par conséquent, également fermé.

Image Image
Image Image

Au fond du Village, sur le Lac Disney, une présence massive a disparu. En effet, le ballon captif Panoramgique s’est envolé pour d’autres cieux. Mais rassurez-vous, il devrait être de retour pour de nouvelles aventures au-dessus de Disneyland Paris dès le 25 mars 2016.

Image
Image Image

Continuons notre trajet autour du Lac Disney et arrêtons-nous devant l’Hotel New-York, où la patinoire synthétique est de retour sur Rockefeller Plaza, après avoir été changée ces dernières semaines. Si nous pouvons toujours regretter ce choix du synthétique, au moins le résultat est plus propre qu’il y a quelques semaines, avec l’ancien revêtement en teflon qui se décollait.

Image
Image Image

Sur la rive opposée du Lac Disney, le nouveau navire amiral des Hôtels Disney a définitivement jeté son ancre. Nous ne résistons pas à vous faire partager une nouvelle fois des photos nocturnes du Newport Bay Club post-réhabilitation.

Image Image
Image
Image Image

Si le gros du chantier est à présent achevé sur les ailes est et ouest, ainsi que sur le bâtiment principal, celui-ci se poursuit sur les entrées véhicules de l’établissement. Mais le plus gros des travaux se trouve au niveau du Centre de Conventions de l’hôtel, qui a désormais fermé ses portes afin de profiter également de la rénovation.

Image Image
Image Image
Image
Image Image

À l’intérieur du Newport Bay Club, plusieurs choses sont également à noter. La première, c’est la réouverture tant attendue du bar Captain’s Quarters. C’est donc dans une ambiance beaucoup plus calme et lounge que celle du Fisherman’s Wharf que vous pouvez profiter d’un apéritif avec vue sur le Lac Disney. Le résultat est tout simplement superbe, et le Captain’s Quarters va très probablement devenir le nouveau point de chute des équipes de Disney Gazette.

Image Image
Image Image
Image
Image Image
Image Image

Qui dit réouverture des Captain’s Quaters, dit forcément fermeture du Fisherman’s Wharf. En effet, le second bar du Newport Bay Club a définitivement fermé la semaine dernière. Ce week-end, l’espace était toujours accessible aux visiteurs comme lieu de détente, mais celui-ci devrait prochainement disparaître derrière des parois de chantier, afin de laisser place aux travaux de recréation de la Bay Boutique, le magasin de souvenirs de l’hôtel, qui a disparu depuis la création du Compass Club.

Image Image
Image Image

Enfin, quoi de mieux pour finir cette journée qu’un petit repas au Yacht Club, le restaurant service à table du Newport Bay Club. Après quelques mois de fonctionnement en buffet du petit déjeuner, le restaurant a rouvert ses portes pour le service du soir, avec une toute nouvelle carte aux inspirations marines. De quoi satisfaire les papilles des plus fins gourmets et amateurs d’ambiance chic.

Image
Image Image
Image Image
Image

La page travaux et réhabilitation s’achève ici. Il est temps d’ouvrir celle consacrée au merchandising Disney. Et nous commençons avec la collection spécifique au Disneyland Hotel, qui après son parfum, propose une bougie parfumée avec l’odeur si caractéristique du palace rose et blanc marquant l’entrée du parc Disneyland.
Toujours dans les parfums, après celui du Disneyland Hotel, c’est la boutique de l’Hotel New-York qui propose également son propre parfum.

Image Image
Image

Pour les amateurs de vins, à noter également la mise en vente, dans les boutiques des hôtels Disney, des cuvées spéciales Disneyland Paris, aussi bien pour les vins rouges et blancs de Château L’Hospitalet que pour le champagne Lanson. Et les fans de Ratatouille ne sont pas en reste, avec la cuvée spéciale de Saint-Emilion, que vous pouvez déguster uniquement dans le restaurant de l’attraction des Walt Disney Studios.

Image Image

Enfin, du côté des collectibles, à noter l’apparition d’une nouvelle statuette Elsa de la Reine des Neiges. Celle-ci est plus petite que le modèle déjà proposé à la vente, mais est bien plus belle dans son design et sa réalisation, pour un prix moindre.

Image

Ce premier numéro de la Gazette pour l’année 2016 s’achève ici. Si vous l’avez manquée, n’oubliez-pas notre rétrospective 2015 de l’actualité de Disneyland Paris. Nous vous donnons rendez-vous d’ici 15 jours pour un prochain numéro de la Gazette. Mais d’ici là, d’autres surprises vous attendent. N’oubliez pas de venir sur notre forum pour débattre avec nous des différents sujets de ce numéro, ainsi que nos pages Facebook, Twitter, et Tinkly (le réseau social officiel de Disney) pour suivre en direct l’ensemble de l’actualité Disney.

Article: Jake Sully
Photos: Jake Sully, Disneyland Paris