La Gazette : Remue-ménage dans les coulisses des parcs

Nous sommes jeudi, et la Gazette est de retour pour une seconde partie. Dans la première, nous avions fait exclusivement le tour du Parc Disneyland. Et bien dans la seconde, nous irons aux Walt Disney Studios, dans les hôtels Disney, ainsi qu’au Val d’Europe et aux Villages Nature, sans oublier un petit détour par les backstages des parcs, où l’arrivée de nouveaux équipements vont avoir un impact sur l’expérience visiteur. Enfin, nous achèverons cette grande Gazette en deux parties par un retour sur la récente Summer Break Party 2, ainsi que sur le nouveau feu d’artifice du 14 juillet.

Nous reprenons la suite de notre déambulation à travers Disneyland Paris, et prenons cette fois la direction des Walt Disney Studios pour vous annoncer une mauvaise nouvelle : l’annulation pure et simple de la mise à jour de Studio Tram Tour, prévue initialement à partir de septembre 2016. Ceci n’est finalement pas une grande surprise, puisqu’aucune autorisation administrative n’avait été déposée en ce sens en mairie, qui aurait pu laisser à penser que l’attraction aurait droit à quelqu’une réhabilitation d’ampleur. À la place, nous aurons donc droit à une simple rénovation allant de janvier à mars 2017.

Image Image

Mais cette mauvaise nouvelle s’accompagne cependant d’une meilleure. Depuis cette semaine, des essais de mapping sont en cours sur la façade de la Tour de la Terreur (merci à notre confrère DisneylandBerry, qui a pris la photo suivante et nous autorise à la partager avec vous), ainsi que sur le Château d’Eaureilles. Si vous suivez un peu les diverses rumeurs fondées qui circulent sur le net, vous savez très certainement de quoi il s’agit. Pour les autres, même si tout n’est pas complètement validé, nous pouvons vous dire que ces essais s’inscrivent dans le cadre d’une toute nouvelle saison qui prendrait place de janvier à mars 2017, et qui mettra à l’honneur la plus célèbre des franchises de science-fiction. Il s’agit bien sur de La Saison de la Force, qui débarquera chez nous une année après avoir été introduite dans les parcs américains. Bien entendu, nous ne manquerons pas de vous en dire plus sur le programme des festivités le moment venu.

Image
Image Image

Nous restons encore un peu aux Walt Disney Studios, sans toutefois y rester vraiment, afin d’évoquer avec vous Moteurs Action ! Stunt Show Spectacular. Contrairement à son homologue américain, il semble certain que nous ne sommes pas près de perdre notre spectacle de cascades. En effet, les cascadeurs vont prochainement pouvoir bénéficier d’une toute nouvelle piste d’entraînement, située entre les Walt Disney Studios et les backstages généraux des parcs. Contrairement à l’actuelle piste, qui a été mise en place au niveau du Parking Nord (le parking des employés), la nouvelle sera permanente et bien protégée derrière d’imposants merlons paysagers, afin de réduire l’impact sonore sur le voisinage.

Image
Image Image
Image
Image

Ce déménagement de la piste d’entraînement des cascadeurs n’est pas un hasard, et résulte d’un autre chantier cette fois extérieur à Disney, celui de l’agrandissement de l’arrière-gare du RER A à Marne-la-Vallée-Chessy. Afin de créer de nouvelles voies de garage pour les trains, la RATP va devoir rogner une partie du parking des employés Disney. Afin de conserver le même nombre de places de stationnement, la solution la plus simple et la moins onéreuse pour les financeurs publics, consistait à déplacer la piste d’entraînement du stunt show, afin de récupérer l’ancien espace du parking Nord, qui va donc retourner à sa fonction première. Bien entendu, Disney reçoit une compensation afin de mener ces travaux, qui au final ne lui coûteront presque rien, et participent à la rationalisation des backstages, qui est en cours.

Image

Cette rationalisation des coulisses des parcs, elle passe également par la construction d’un tout nouveau bâtiment, entièrement consacré à la division spectacle de Disneyland Paris, le bâtiment Nala. Située dans la partie nord des backstages, cette nouvelle installation prendra place à côté du bâtiment Simba, qui est le siège des parades. Ce nouvel espace sera composé de l’atelier de couture du parc (celui que l’on pouvait précédemment visiter dans Studio Tram Tour) et de sa réserve de costumes, d’une laverie, de plusieurs salles de répétitions pour les artistes, de grands vestiaires, d’espaces de maquillage, d’une cafétéria, et d’un pôle de bureaux lié à la division spectacle. Une fois construit, le bâtiment Nala devrait ainsi permettre le regroupement des différents services de la division spectacle en un seul lieu, libérant ainsi de l’espace en coulisse afin d’y mener d’autres projets.

Image Image
Image
Image Image

Si nous vous reparlons du projet Nala, deux ans après que le permis eu été obtenu, c’est parce que les travaux viennent enfin de commencer pour le futur quartier général de la division spectacle. Depuis la semaine dernière, toute la partie nord du merlon acoustique et paysagé isolant Disneyland Paris du bourg de Chessy, a été déboisée, afin de permettre le début du chantier. En effet, la construction du bâtiment va demander le remodelage du merlon, afin de libérer la surface nécessaire au sol pour son édification. Chers riverains de Chessy, vous risquez donc d’avoir quelques nuisances sonores supplémentaires en provenance du parc, tout du moins pour quelques mois.

Image Image
Image
Image Image

Nous quittons les coulisses des parcs pour rejoindre les Hôtels Disney. Et en premier lieu, direction l’Hotel Cheyenne, où la rénovation des blocs 12, 16, et 18 afin notamment de les « Toy Storyser », se poursuit tranquillement. À l’extérieur, c’est le même principe que pour la première phase : réfection de l’étanchéité des toitures-terrasses, ainsi que des boiseries extérieures.

Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image

Rejoignons déjà la côte Est et les rives du Lac Disney, pour vous signaler la fin de la petite rénovation du phare du Newport Bay Club. Pour le coup, il s’agit réellement d’une petite remise en beauté, puisque seules les tuiles ont été changées pour s’harmoniser avec le reste de l’établissement. Les façades du phare ont juste été repeintes… et le jaune a conservé son ancienne teinte par rapport à celle qui caractérise désormais l’hôtel. Il est vraiment dommage de ne pas avoir tout refait à l’identique du reste.

Image
Image Image

Le gros du chantier au Newport Bay Club, ça reste bien entendu le Centre de Conventions de l’hôtel. Cette fois, les travaux en toiture sont achevés définitivement, et les travaux des nouvelles façades sont très bien avancés. Rendez-vous certainement dans le courant de la rentrée pour retrouver enfin un Newport Bay Club débarrassé de tout chantier.

Image
Image Image
Image Image
Image

À l’intérieur, nous pouvons faire le même constat d’avancée face à la réception, là même où prennent déjà place les futures nouvelles vitrines de la Bay Boutique, le nouveau magasin du Newport Bay Club. L’ensemble des palissades est ainsi tombé, mais les portes d’accès à ce futur lieu de vente restent pour le moment fermées.

Image Image
Image

Nous prenons à présent la direction du Centre Urbain, où la construction de l’extension du centre commercial du Val d’Europe se poursuit toujours à un rythme effréné. Comme nous vous le signalions dans notre dernier numéro, la grande verrière du centre est quasi-intégralement posée à cette mi-juillet, et les premiers éléments d’habillage thématisé des différentes façades commencent à être installés, notamment au niveau du Cours du Danube, où se trouvera le nouvel accès piéton au centre commercial.

Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image

Côté parking, les choses sérieuses débutent enfin au niveau de l’extension de celui-ci, après quelques mois de latence entre la fin du chantier d’enfouissement du bassin de rétention des eaux pluviales, et donc le début des travaux de création de la structure devant servir à augmenter la capacité de stationnement du centre commercial. Et les choses commencent sérieusement à presser de plus en plus, particulièrement depuis l’ouverture dominicale de Val d’Europe.

Image Image
Image
Image Image

Éloignons-nous à présent, afin de gagner la paisible ville de Bailly-Romainvilliers. Plutôt connue pour le Golf Disney (et ses hôtels de luxe) et le Parc d’Entreprise Paris-Val d’Europe, la commune va très prochainement accueillir un nouvel hôtel économique (type Première Classe / Ibis Budget, ou bien encore B&B Hotels), du jeune groupe hôtelier clermontois ACE Hôtel. Situé à l’angle de la D406, de la rue de Paris, et de l’avenue des artisans, ce nouvel établissement, qui viendra ainsi compléter l’offre de chambres à bas coût du secteur, est d’ailleurs déjà en construction. Voilà qui devrait ravir les familles les plus modestes… ou bien les fans les plus économes, avec un hôtel situé à 5/10 minutes en voiture de Disneyland Paris.

Image Image
Image
Image Image

Autre type de villégiature, mais aussi autre budget. Nous franchissons cette fois l’autoroute A4 pour nous retrouver au cœur du chantier des Villages Nature. Comme vous pouvez le constater, la structure de la principale attraction du centre de villégiature, l’Aqualagon, ne cesse de prendre de l’ampleur. Enfin, autre bonne nouvelle, le programme commercial de Villages Nature a été entériné la semaine dernière par la commission départementale de l’aménagement commercial de Seine-et-Marne.

Image Image
Image
Image Image

Après ce tour complet du Val d’Europe, revenons un peu vers les parcs. Le 9 juillet dernier, le Crédit Mutuel, en association avec Virgin Radio, a privatisé les Walt Disney Studios à l’occasion de la seconde édition de la Summer Break Party. Nous étions conviés à l’événement, et voici quelques images pour ceux d’entre vous qui n’ont pas pu être de la fête.

Image
Image Image

Comme pour l’édition précédente, le parc Walt Disney Studio changeait radicalement d’ambiance pour se transformer en club géant, avec le passage sur la scène installée sur la Place des Stars de DJ tels que Cotton Claw, Ofenbach ou encore Hugel.
Jusqu’à 1h du matin il était également possible de profiter de quelques unes des attractions phares du parc comme la Tour de la Terreur, Ratatouille : L’Aventure Totalement Toquée de Rémy ou encore Rock ‘n’ Roller Coaster pour ne citer qu’elles. Malgré le caractère privé de la soirée, il était cependant compliqué de faire plus de deux attractions tant les temps d’attente ont vite explosés.
Enfin, un point photo estival gratuit (photos à récupérer sur la page facebook de Riffx.fr) était de nouveau proposé.

Image Image
Image

Comme l’année dernière, un système de carte "boissons" avait également été mis en place (3 consommations alcoolisées autorisées dans la soirée) ainsi qu’un stand pour le service directement sur la Place des Stars. Ce système consiste à aller acheter un ticket pour boisson au Studio 1 avant d’aller retirer sa consommation au bar temporaire, obligeant à faire deux fois la queue pour une simple boisson, ce qui représente un temps d’attente total d’environ 45 minutes pour espérer boire une gorgée… mal fichu, surtout que cette année, le sponsor Carlsberg ayant disparu, le bar temporaire ne proposait pas de bières pression mais uniquement des canettes (1664 à 5€) qui étaient servies dans le verre de la soirée (vendu lui 1€ et consigné).

Image Image

Il fallait donc s’accrocher pour espérer boire trois consommations, vendues à prix d’or, avec un service ne pouvant être efficace (les canettes… ça mousse au service, allongeant la durée d’attente). Notons tout de même le retour des chips Lay’s gratuites et à volonté ainsi que des bonbons Haribo. Un bon point pour grignoter sans frais toute la nuit… mais aussi pour donner soif !

Image

Comme pour l’année dernière, une fois les attractions fermées, la foule se concentrait vers la scène pour faire la fête ou pour des sittings improvisés jusqu’à la fin des festivités à 5h du matin. L’occasion de voir le jour se lever en sortant des Walt Disney Studios…

Image

Avant de nous quitter, nous ne pouvions évoquer le nouveau feu d’artifice du 14 juillet. Après un bon nombre d’années de bons et loyaux services, Edith Piaf et Charles Trenet laissent enfin leur place, pour une composition musicale plus classique, mais dans la plus pure tradition de la fête nationale française. Nouvelle musique, mais aussi nouvelle mise en scène pyrotechnique, avec l’utilisation de nouvelles bombes, mais aussi et surtout, l’utilisation tant attendu des fontaines du Château. Le résultat est plutôt réussi, et nous change de l’ancien feu d’artifice. Dommage par contre de ne pas utiliser les projections sur le Château pour évoquer de grands moments de l’Histoire de France, et surtout, que le feu soit si court (même s’il est vrai qu’il est précédé par Disney Dreams ) !

Image Image
Image Image
Image
Image Image
Image Image

C’est sur ce ciel étoilé que s’achève cette seconde partie de la Gazette de la semaine. Rendez-vous à la fin du mois pour notre nouveau numéro spécial consacré au merchandising, et début août pour la prochaine Gazette des parcs. D’ici là, vous pouvez toujours venir discuter avec nous des différents sujets de ce numéro sur notre forum, et continuer à suivre l’actualité Disney en direct sur nos pages Facebook et Twitter. À Bientôt !

Article : Jake Sully, VDR
Relecture : Carter, La Veuve Noire
Photos : Jake Sully, VDR, DisneylandBerry, RATP, Disneyland Paris, Villages Nature
Vidéo : Jake Sully

Voir aussi :

Nos gazouillis :

Il est maintenant possible de réserver les restaurants de Disneyland Paris depuis l'application officielle !...

Jul 10 2020, 8:02 am

Découvrez les masques en tissu en vente sur ShopDisney dans notre article ! https://t.co/ULMQ2qcB3n

Jul 07 2020, 8:34 am

Découvrez les dates de réouverture des différents moyens de transport de Walt Disney World. ...

Jul 06 2020, 7:20 am
Nouveau !

Disney Gazette
informations

Elle est de retour !
Notre base de données sur les destinations Disney est à nouveau disponible. Découvrez nos fiches infos, guides et temps d'attentes.

C'est parti