Depuis le rachat de Lucasfilm par Disney, Star Wars est sur le devant de la scène ces dernières années. Peut-être trop, pour certains, pas assez pour d’autres. Ce qui est sûr, c’est que la saga intergalactique va prochainement débarquer sur le petit écran…

Après une première ébauche par Mr Lucas en personne stoppée nette au beau milieu des années 2000, Star Wars n’a jamais vraiment été destinée à la petite lucarne, hormis pour des séries à destination d’un jeune public (The Clone Wars, Rebels, Droides, Ewoks…).

Cependant, à l’image de séries à gros budgets et au succès planétaire, comme Game Of Thrones depuis des années, et prochainement Le Seigneur des Anneaux, Disney voit ici l’occasion d’expérimenter un nouveau terrain, et de commencer à élargir son catalogue pour son prochain service de streaming, destiné à concurrencer entre autre Netflix.

Cette nouvelle série, développée dans le plus grand mystère, apporte enfin son lot d’informations. Et le moins que l’on puisse dire, c’est prometteur!

Tout d’abord, le créateur/scénariste Jon Favreau (Iron Man) a dévoilé sur Twitter le nom ainsi que le synopsis de cette série:

View this post on Instagram

#starwars #TheMandalorian

A post shared by Jon Favreau (@jonfavreau) on

 » Après les histoires de Jango et Boba Fett, un autre guerrier émerge dans l’univers Star Wars. The Mandalorian se déroule après la chute de l’Empire et avant l’émergence du Premier Ordre. Nous suivons les difficultés d’un flingueur solitaire dans les confins de la galaxie, loin de l’autorité de la Nouvelle République ».

StarWars.com a également dévoilé une première photo:

Dotée d’un budget conséquent (environ 100 millions de dollars pour 10 épisodes), The Mandalorian part déjà sur d’excellentes bases. Les décors sont d’ores et déjà créés, et le tournage attendu pour cet automne (il aurait même selon certaines sources déjà commencé).

Nous suivrons donc les aventures d’un guerrier mandalorien, peuple très connu et apprécié des fans de Star Wars, et dont Jango et son fils Boba rendaient hommage avec leurs armures.

Nous vous tiendrons bien entendu informés des suites.

Source: Première