La Place de Rémy… Suivez le Guide !

C’est le 10 juillet prochain qu’ouvriront les portes de la toute nouvelle et tant attendue attraction des Walt Disney Studios à Disneyland Paris : Ratatouille : L’Aventure Totalement Toquée de Rémy ! Comme son nom l’indique elle est inspirée du film Disney•Pixar oscarisé et sorti en 2007 : Ratatouille, où nous suivions les aventures d’un petit rat, Rémy, fin gourmet et cuisinier qui ne rêvait que d’une chose : devenir un chef reconnu comme son maître à penser le chef Gusteau. C’est ainsi que nous l’avions suivi dans les rues de ce Paris idéalisé, à découvrir les délices de la gastronomie française incarnée ici par le restaurant Chez Gusteau avec sa brigade. Outre ces petits rats attachants l’un des personnages principaux de ce film d’animation était Paris.

Image

 

Paris, Ville Lumière, réputée pour son architecture, ses monuments, sa gastronomie. Capitale française qui fait encore aujourd’hui rêver à travers le monde… Quoi de plus légitime que d’installer une attraction basée sur Ratatouille et sur Paris, à Disneyland Paris justement ? Même si cela peut paraitre paradoxal puisque le parc est à quelques kilomètres seulement de la Capitale, c’est le plus vibrant hommage à la France que Disney pouvait offrir à Disneyland Paris que de l’installer en son sein. D’autant que cette attraction est pour l’heure actuelle unique et offre ainsi une belle exclusivité au Parc français ! Pour accomplir ce beau projet il aura fallu cinq ans de travail et l’implication de pas moins de 4000 personnes, mais le résultat est là, juste sous vos yeux…
Vous aussi vous êtes impatients de découvrir cette nouvelle attraction ? Alors suivez le guide, car hier votre site d’informations préféré sur l’univers Disney était convié à la présentation en avant-première de la Place de Rémy, de son attraction et de son alléchant Bistrot et nous vous en avons comme toujours ramené toutes nos impressions, ainsi que nos plus beaux clichés ! Alors c’est parti !

Commençons par revenir en quelques mots sur l’inauguration de l’attraction qui s’est déroulée samedi dernier, 21 juin, en la présence exceptionnelle de Bob Iger, président de la Walt Disney Company, de Tom Staggs président de Disney Parks & Resorts et bien entendu de Philippe Gas, président d’Euro Disney.

Image

Rémy et Linguini avaient pour l’occasion mis les petits plats dans les grands pour préparer une cérémonie digne de ce nom !

Mais venons en à présent à notre propre visite de la zone. Comme vous l’aurez compris au final ce n’est pas une simple attraction, mais un véritable mini-land à l’image du Paris dans le style de Pixar qui nous est offert, avec la Place de Rémy, l’attraction, le restaurant et la boutique. Nous allons revenir à présent en détails sur chacun de ces éléments, ainsi intéressons nous pour le moment à la Place en elle-même.

Image

Construite comme un hommage aux plus belles architectures de Paris, vous reconnaitrez sûrement le style Haussmannien des divers bâtiments agrémentant la place. On peut retrouver trois principales inspirations pour ce lieu : le Boulevard Haussmann, la Place Dauphine et pour la fontaine la célèbre Place des Vosges.

Image Image

Ainsi la place est construite comme un véritable petit quartier parisien avec deux rues : l’Allée des Marchands et la rue Auguste Gusteau. Pour ceux qui suivent l’actualité du parc depuis plusieurs années, vous aurez ainsi remarqué que cette rue est basée sur ce que l’on a longtemps appelé la "rue de Paris", qui avait ouvert en même temps que Toy Story Playland. Pour rappel cette rue avait été le premier véritable indice quant à l’arrivée de Ratatouille chez nous. Mais poursuivons notre visite de la place.

Image
Image Image

Si vous arrivez justement par le-dit Toy Story Playland, vous faites face à cette magnifique fontaine inspirée comme nous vous l’indiquions plus haut de celle de la Place des Vosges, les têtes de lions ont ici été remplacées par des rats et des bouteilles de champagne.

Image Image
Image Image

Sur votre gauche vous pouvez observer que Lalo et Colette ne doivent pas être bien loin, car leur moto et leur vespa sont garés là. Sachez d’ailleurs pour ceux qui se le demandent, qu’on peut monter sur celles-ci pour faire des photos et qu’elles sont fixées solidement au sol. A priori elles devraient être assez résistantes. En tout cas c’est un petit clin d’œil charmant. On peut également retrouver la bicyclette de Linguini un peu plus loin.

Image Image

Si vous prenez garde au dessus de votre tête, Gusteau trône en fronton du pont par lequel vous êtes entrés et par où vous pouvez retourner sur vos pas pour redevenir un jouet dans Toy Story Playland. Gusteau jette un regard bienveillant sur l’ensemble de la place.

Image Image

Poursuivons dans tous ces détails qui fourmillent sur la place. Toujours au même endroit regardez les luminaires. Ne voyez-vous pas ces adorables petits rats qui y sont nichés, lovés dans la chaleur ? Ou ces petites toques de chef qui font un joli couvre-chef aux poteaux typiquement parisiens.

Image Image

En face tout à gauche de la place se trouve le Bistrot Chez Rémy, où nous irons faire un tour plus tard, mais observez déjà la richesse de sa thématisation extérieure, et de sa belle enseigne. Visuellement il fait beaucoup penser à de nombreuses brasseries que l’on peut retrouver dans le Paris touristique. Cette partie ne sera pas sans rappeler à ceux qui ont eu l’occasion de le voir, le Pavillon Français que l’on retrouve à EPCOT à Walt Disney World, et c’est normal puisqu’on est ici dans un Paris idéalisé, rêvé, comme aiment à le voir les américains notamment.

Image
Image Image

A la droite du Bistrot se trouve un second bâtiment abritant l’attraction, l’entrée se veut assez théâtrale, logique, puisqu’elle représente l’entrée d’un théâtre typiquement parisien. On retrouve les guichets, les affiches présentant la pièce (mettant ici en vedettes Rémy, Linguini et Skinner), et surtout, la sculpture reprenant les masques de la comédie et de la tragédie, et permettant de présenter le sponsor de l’attraction, le Crédit Mutuel.

Image Image
Image Image

Tout à droite de la place nous retrouvons deux points importants : premièrement les Toilettes. Important me direz-vous car cette nouvelle zone que la Place de Rémy forme avec Toy Story Playland possède enfin des sanitaires, et ils sont très joliment intégrés dans le quartier parisien.

Image Image

A côté de ceux-ci on trouve un petit clin d’œil humoristique avec cette plaque annonçant le cabinet d’un Inspecteur de la Santé Publique Vétérinaire. Avoisinant le cabinet vous trouverez un Dépôt-Vente accolé à la très belle devanture de la boutique Chez Marianne.

Image Image

Comme vous aurez pu le constater la Place de Rémy est riche en détails, et nous offre une des plus belles thématisations digne des plus belles attractions Disney, à l’instar de la zone de la Tour de la Terreur pour rester dans les Walt Disney Studios. Il vous faudra sûrement plusieurs heures d’exploration pour dénicher tous les secrets de cette magnifique place, et à nous aussi car nous sommes très certainement passés également à côté de clins d’œils et de détails bien cachés ! Sachez en tout cas que ce lieu n’aurait pas été possible sans l’étroite collaboration entre les Imagineers et les studios Pixar, qui ont travaillé de concert pour nous offrir ce beau Paris.

Maintenant que nous avons fait le tour de la place, dirigeons-nous un peu plus vers l’attraction, Ratatouille : l’Aventure Totalement Toquée de Rémy, cependant nous tâcherons de ne pas trop en dire, afin que vous puissiez garder la surprise lorsque votre tour viendra de la faire.

Image

Rappelons tout d’abord le synopsis officiel de l’attraction :

Alors qu’il rêve de la recette parfaite à servir à ses invités, Rémy tombe à la renverse en plein cœur… de la cuisine du restaurant. Il entraîne avec lui le public dans cette zone à haut risque, en pleine effervescence. Comment s’en sortir indemne sans se faire repérer lorsque l’on est un rat au sein d’un prestigieux restaurant ? Une opé-rat-ion de secours à déguster…sans modé-rat-ion !

Avant de commencer l’aventure, prenons quelques instants pour flâner dans la file d’attente extérieure. Celle-ci serpente sous une halle couverte et nous propose d’observer au passage de nombreux détails comme des affiches publicitaires fourmillant de clin d’œils au film Ratatouille mais aussi des devantures de boutiques comme une cave et un magasin d’art de la table.

Image Image
Image Image

Il est possible de faire l’attraction de trois manières différentes, ainsi trois files et entrées distinctes ont été créées : une file classique, une "Single Rider" et une "Fastpass". Pour cette dernière, les tickets sont à retirer sous le porche situé entre la boutique et la file couverte.

Image Image

L’attraction en elle-même est une création spéciale pour Disneyland Paris, et utilise des procédés nouveaux, c’est ici une toute nouvelle génération d’attraction comme Mystic Manor à Hong Kong qui a ouvert l’an dernier. Ici les visiteurs seront réduits à la taille d’un rat et voyagent à travers un parcours scénique à bord d’une "Ratmobile" et pour la première fois sur notre parc, les véhicules ne sont pas sur des rails. C’est un système de guidage par balises qui fera avancer ces adorables petites "Ratmobiles" dans les décors alternés entre réels et projetés grâce aux écrans géants 3D disséminés dans le ride.

Image

Une chose est sûre le rendu est assez bluffant, on ne sait pas où l’on va, mais on file à bord du rat avec délectation car les effets sont de toute beauté. L’expérience est d’autant plus immersive que l’attraction utilise un peu tous nos sens, le côté visuel avec les effets 3D et l’ouïe évidemment avec l’audio et les thèmes du film Ratatouille. Ils ont été réorchestrés exclusivement pour l’attraction par Michael Giachinno le compositeur du film, offrant ainsi des morceaux inédits par rapport au film. Mais c’est aussi l’odorat qui est également mis à contribution pendant l’attraction, avec différentes odeurs alléchantes, effet ayant pour but de nous immerger un peu plus dans l’univers gastronomique de cette attraction. Nous ne vous en dirons pas plus pour les effets histoire de vous laisser la surprise et le plaisir de les découvrir, mais une chose est sûre, c’est une expérience sensorielle !

Image

Il faut savoir que les visiteurs sont répartis par 6 dans chaque "Ratmobile", 3 devant, 3 derrière. Les rats partent pour le ride 3 par 3 effectuant le même voyage mais par des chemins quelques fois différents, offrant ainsi plusieurs points de vue différents, en fonction de si vous êtes le rat de droite, du centre ou de gauche. Toutefois tous voient les mêmes scènes, mais n’arrivent par forcément par le même côté. Du coup il est intéressant de le faire plusieurs fois à plusieurs places différentes afin de pouvoir mieux apprécier toute la richesse de détails de cette attraction. Pour la petite info il existe cinq coloris différents de "Ratmobile".

Image Image

Sachez également qu’il s’agit bien d’une attraction familiale, il n’y a ainsi pas de restriction de taille pour les enfants, toutefois comme il s’agit d’une attraction en 3D avec bien évidemment les lunettes qui vont avec, c’est à votre libre appréciation de savoir à partir de quel âge vos enfants seront en mesure d’en profiter pleinement. Que les personnes cardiaques se rassurent, si l’attraction offre quelques surprises qui pourraient nous faire sursauter, ce n’est pas une attraction qui fait peur pour autant. La seule restriction résidera pour les femmes enceintes, comme pour toute les attractions avec une barre de sécurité.

Image

Pour donner l’impression d’être réduit à la taille d’un rat, il faut que les décors soient bien évidemment gigantesques, de ce côté là c’est plutôt réussi puisqu’on retrouve notamment un jambon de 6,2 mètres de long et pesant 1,2 tonnes, ou un réfrigérateur dont la vitre mesure 6,5 mètres de haut et 4,3 de large de quoi nous sentir tout petit petit. Que ce soit dans la file d’attente ou dans l’attraction on a vraiment le sentiment d’être dans une vraie attraction Disney comme on l’aime, avec un sens du détail, de la thématisation et le soucis du respect de la story-line, on retrouve avec plaisir la qualité Disney comme on a pu l’avoir dans Phantom Manor, ou Pirates des Caraïbes ou bien encore plus récemment dans la Tour de la Terreur. Mais me direz-vous comment pouvons nous passer d’une place à taille humaine à une attraction à la taille d’un rat ? Et bien il faudra faire la file d’attente et bien l’observer tout au long de l’avancée pour vous sentir petit à petit rat-petisser ! De la même manière qu’à la sortie de l’attraction les plus observateurs verront très bien la démarcation entre le monde des rats et le moment où l’on revient dans le monde des humains

Cette attraction vous aura sûrement ouvert l’appétit, d’autant que le débarquement de l’attraction donne sur une belle vue de la salle du Bistrot, alors à table !

Image

Tout d’abord précisons quelques petites choses, dans le Bistrot Chez Rémy, tout comme pour l’attraction nous sommes ici réduits à la taille d’un rat, du coup si vous ne devez pas vous attendre à voir Rémy et Emile débarquer sur la Place (au contrario de Linguini) vous pourrez rencontrer le célèbre petit Chef Rémy et son frère Emile dans le restaurant.

Image

Le Bistrot Chez Rémy est le plus grand restaurant du parc avec pas moins de 370 couverts, et tout comme Le Blue Lagoon avec Pirates des Caraïbes, il a la rare particularité d’être rattaché à l’attraction Ratatouille. Il sera possible d’y manger le midi et le soir, il n’est ainsi pas étonnant de compter une soixantaine de serveurs prêts à tout pour vous faire passer un agréable moment.

Image
Image Image

Le moment sera agréable déjà visuellement. Tout comme la Place et l’Attraction, le Bistrot est riche en détails et la thématisation est poussée à l’extrême. L’expérience se veut gustative et immersive. Regardez les jolies assiettes qui forment les séparations entre les différentes tables pour offrir de la discrétion et un peu d’intimité entre les convives. Ou bien encore les supports utilisés pour servir de tables, ou d’assises ! Mention spéciale pour les adorables poufs en forme de bouchon de champagne, ou encore les ombrelles de cocktails pour servir de parasols ! Pour la petite anecdote les feuilles de géranium et de lierre qui agrémentent la salle et l’attraction ont été peintes à la main par une équipe dédiée de trois personnes, on peut en compter 2000 entre l’attraction et le restaurant !

Image
Image Image
Image
Image Image

Concentrons nous un peu sur ce qui nous intéresse réellement dans ce nouveau restaurant : sa carte ! Vous êtes d’ores et déjà prévenus, elle est elle aussi sans mauvais jeu de mot : réduite, dans l’optique d’assurer la qualité et la fraicheur des produits. Vous avez le choix entre 2 menus : un premier Entrée + Plat à 29.99 euros et un deuxième un peu plus complet comprenant Entrée + Plat + Dessert + Boisson (non alcoolisée) pour 39.99 euros, les enfants quant à eux ont un menu à 16.99 euros.

Image Image
Image Image
Image Image

Nous avons pu également tester le Bistrot, avec le même menu qui sera proposé à l’ouverture, à la seule différence du dessert qui été spécialement présenté pour le week-end presse (une Profiterole). Nous reviendrons individuellement sur nos impressions, mais nous sommes tout de même unanimes : nous avons passé un très bon moment et mangé copieusement.

Image

La carte comporte un seul choix d’entrée : une salade aux fromages (elle peut être servie sans les fromages pour ceux qui y sont allergiques ou qui n’aiment pas).

Image

Le plat principal se répartit en 3 choix : pièce de bœuf grillé avec sa délicieuse sauce du chef, du cabillaud rôti ou cocotte de légumes au tofu, les 3 seront accompagnés entre autre de l’incontournable ratatouille. N’espérez pas cependant qu’elle soit présentée comme dans le film (en confit de bayaldi), vu l’objectif de remplissage du restaurant cela est impossible.

Image Image
Image

Pour le dessert vous aurez le choix entre une assiette de Brie de Meaux, en provenance même de la Seine et Marne et plus précisément de la Ferme des 30 Arpents à Favières, ou avec une carte de divers desserts faits maison comme le gâteau au chocolat, la tarte aux pommes ou encore le baba au rhum (dont l’ambassadeur Jonathan lui-même n’a pas cessé de nous vanter les mérites)…

Image

La carte des vins est également réduite, mais sachez que deux cuvées spéciales ont été faites pour le restaurant : un Champagne Lanson et la Cuvée du Bistrot de Rémy, un vin Saint Emilion. Difficile d’en dire plus concernant les vins, ceux présents lors du repas ne sont à l’heure actuelle pas sur la carte affichée à l’entrée du Bistrot, nous préférons donc pour le moment ne pas risquer de vous induire en erreur.

Image

Pour diriger ce nouveau restaurant il fallait un chef d’envergure et c’est Ludovic Mallac qui se retrouve à la tête de la brigade du Bistrot Chez Rémy comptant 18 personnes passionnées. Ludovic n’est pas inconnu à Disneyland Paris car jusqu’à dernièrement il était chef de cuisine au Walt’s, il a travaillé auparavant en Floride à EPCOT chez Monsieur Paul, ou encore au Newport Bay Club et au Disneyland Hotel à Disneyland Paris. En plus de son savoir-faire, le chef amène surtout avec lui la gourmandise, car il place une grande importance dans ses desserts, dont il retire beaucoup de fierté. De quoi régaler tous les gourmands et faire honneur à la gastronomie française !

Image

Une chose est sûre vous ne ressortirez pas affamés de ce restaurant où les produits frais (80 % des produits) et de qualité sont à l’honneur. Vous ressortirez le ventre bien rempli, et bien rebondi. Continuons notre petit tour pour digérer voulez-vous ?

Pour compléter le tour de ce mini-land il ne reste qu’à vous présenter la boutique Chez Marianne (Souvenirs de Paris)  ! Malheureusement n’étant pas terminée elle n’ouvrira pas avant l’automne, cependant nous pouvons déjà vous en donner quelques détails. La boutique a été conçue dans le style Art Nouveau, dans le modèle des vieilles boutiques parisiennes de la fin du XIXème siècle.

Image

Le magasin sera divisé en deux parties : l’une aux codes féminins et arrondis sera ainsi un espace dédié aux confiseries, tandis que l’autre partie plus masculine et plus carrée sera un espace "souvenirs". On y trouvera entre autre des produits dans un thème très parisien, mais aussi des produits créés pour l’attraction, aux couleurs donc de Ratatouille ! D’ailleurs sachez qu’une trentaine de produits siglés Ratatouille sont vendus avant même l’ouverture de l’attraction, vous pouvez les retrouver à Emporium, World of Disney et aux Légendes d’Hollywood, si vous suivez nos Gazettes vous en aurez d’ailleurs surement déjà aperçu certains !

Image

Nous pourrions encore partager des dizaines de photos et de nombreux détails sur La Place de Rémy, Le Bistrot chez Rémy et l’Aventure Totalement Toquée de Rémy, mais nous préférons vous laisser également quelques surprises pour que vous puissiez découvrir aussi de vos propres yeux cette nouvelle réalisation du parc Walt Disney Studios. Alors nous allons vous laisser patienter encore quelques jours, mais soyez certains que le petit chef n’attend plus que vous à partir du 10 Juillet, et vous réserve un accueil largement à la hauteur de l’attente !

Et d’ailleurs, qu’en avons nous pensé d’une manière plus personnelle ? Nous vous proposons sans plus attendre de découvrir les avis des reporters Disney Gazette présents à cette avant première fan organisée par Disneyland Paris !

L’avis de Prilla :

Quatre ans de spéculations et d’attente sur ce mini-land. On l’a tellement attendu, qu’on pourrait en être critique et déçu au final. Mais il n’en est rien. La Place de Rémy est sublime et riche de détails. On pourrait y passer des heures, et encore ce n’est pas suffisant, on veut déjà y retourner pour se délecter de ce standing Disney retrouvé ici. Les petits clins d’œils disséminés de ci de là sont adorables !
L’attraction me faisait un peu peur, car elle est comparée à l’attraction Spider-man d’Universal qui utilise le même procédé technique, sauf qu’ayant un léger mal des transports ma vue n’arrive pas à faire le point du coup la 3D est floue et me rend malade. Dans Ratatouille, le ride est beaucoup plus doux, c’est moins brutal du coup on apprécie mieux la 3D, les effets sont bluffants de réalismes et arrivent à nous perdre en route. On avance ou on est toujours sur place ? Quelques surprises qui nous font crier puis rire, bref un très très bon moment. C’est très familial très convivial. Cette attraction devient clairement pour moi un must-do pour chaque passage à Disneyland Paris, et offre aux Walt Disney Studios une attraction, en plus d’exclusive, enfin digne de ce parc !
Le Bistrot Chez Rémy. J’en attendais beaucoup, j’adore la viande de bœuf, mais on peut souvent être déçu si elle n’est pas de qualité. Là rien à dire, elle se coupe comme du beurre et fond dans la bouche. Un vrai régal ! La ratatouille se mange bien, et les frites aussi, même si moins bonnes que celles de bonnes brasseries. Les vins proposés étaient très bon et le champagne aussi ! Le café également. Le seul vrai point négatif que j’aurais c’est l’entrée. C’est une bonne salade, mais ça reste une salade. On pourrait facilement s’en passer, donc je regrette un peu qu’elle soit obligatoire dans les deux menus. En tout cas je me suis régalée et j’y retournerai bien volontiers !

L’avis de Simplet :

On avait déjà un avant-goût de la zone avec les bancs et les lampadaires lorsque l’on passait sous le pont des tonneaux pour rejoindre Toy Story Playland. Plein de petits détails nous donnant des indices sur ce que serait cet emplacement : Paris.
Mais avec l’ouverture, c’est autre chose, nous sommes passé à un autre niveau, à une autre échelle. Certes ce n’est pas Paris mais le Paris vu par Pixar avec ses balcons fleuris et l’absence de pigeons et de chiens. Néanmoins, il y a des vélos à défaut de vélib’. En fait c’est le Paris des années 50-60 avec l’insouciance des années de croissance d’après-guerre… Bien évidemment, il faudra suivre l’évolution dans le temps, surveiller comment cet écrin va vieillir… Mais on peut d’ores et déjà considérer que beaucoup d’efforts ont été faits pour différencier cet endroit, pour qu’il soit unique. C’est pour moi une vraie réussite.

Le débit de l’attraction est assez rapide et le principe de trois files d’attente (normale, fastpass et single) est pertinent et permet d’optimiser le remplissage des véhicules.
L’attraction en elle-même est réussie. C’est finalement le dark ride du 21ème siècle avec la technologie de son temps. Ce qu’elle perd en poésie elle le récupère sur la fluidité du parcours mais on conserve ce qui fait la force des attractions « Disney » la narration d’une histoire. Ici, on ne vient pas faire un manège, on vient écouter, regarder et en plus ici rentrer dans une histoire. L’expérience est assez bluffante, on a vraiment l’impression de passer de l’autre côté de l’écran. Certains changements de scène sont mieux réussis que d’autre mais globalement l’attraction est très réussie. On peut pinailler sur des détails, les odeurs d’agrume peu présentes si on n’est pas à gauche du rat, des images un peu flou à certains endroits. Mais la conclusion est que c’est une belle attraction qui donnera envie de revenir et qui deviendra un passage obligé lorsque l’on visitera les studios.

La partie que j’attendais et que j’appréhendais le plus, c’est le restaurant. Un bon repas c’est un ensemble : le cadre, le service, la nourriture servie, le vin et les autres convives. Si un de ces éléments n’est pas à la hauteur, vous ne passez pas un excellent moment.
En premier lieu le décor. Évidemment c’est neuf, donc c’est beau. Mais les efforts fournis jusque dans les détails m’ont vraiment bien plu. J’ai eu du mal à ne pas repartir avec un tabouret sous le bras d’ailleurs…
Les tables, les chaises, les « bibelots » géants, tout est soigné et donne l’impression que nous sommes dans le restaurant « la Ratatouille » de la fin du film. On peut qu’être admiratif du résultat. Seuls les diplômes dans le salon d’accueil sont peut-être un peu « too much ».
Clairement en rodage pour certains serveurs, on retrouve « Chez Remy » le service de type brasserie parisienne. Particulièrement nombreux, les serveurs ont du mal à ne pas se marcher sur les pieds que ce soit au sens propre ou au sens figuré (pendant que l’un nous demande s’il peut apporter les desserts, un autre, 5 secondes après, si on attend nos cafés…). Très sympathique et attentionné, il ne maîtrise pas encore toutes les informations. J’ai demandé à voir la carte des vins, un serveur m’a dit qu’il n’y en avait pas mais que toutes les bouteilles qui seraient servis étaient là… Curieusement, d’autres références sont sur le menu à l’entrée. Ce sera corrigé pour l’ouverture « réelle » espérons-le !
Le menu étant unique, nous n’avions pas de choix dans les plats. Néanmoins, il était possible exceptionnellement de modifier un élément. La salade était bonne, bien que peu assaisonnée. Le plat dans lequel elle est servie est cependant peu pratique à utiliser. Les quatre fromages sont un peu insipides, ce qui permettra à ceux qui n’aiment pas les fromages forts de la manger quand même.
Le plat, une belle pièce de bœuf, était appétissant. A la dégustation, elle s’est révélée excellente et très bien cuite. Mon coup de cœur du repas. Les frites, bien qu’un peu molles, avaient un goût de pomme de terre, ce qui peut faire sourire mais tellement rare de nos jours que je me dois de le souligner. La présentation de la ratatouille en revanche était un peu triste. La sauce « Café de Paris » était convenable sans plus. Il ne manquait pas grand-chose pour que ce plat soit digne des grandes brasseries parisiennes.
N’étant pas amateur de fromage, je n’ai pas gouté au Brie. Il avait l’air pas mal bien que pas tout à fait assez fait, je pense. Le pain qui l’accompagnait était une bonne idée, gâchée par une autre de préparer les assiettes à l’avance et de les mettre au frigo. Résultat, le pain était froid et avait perdu sa texture croustillante.
Le dessert qui nous a été servi n’est pas à la carte donc vous ne risquez pas de l’avoir dans votre assiette. En un sens, tant mieux. Là encore l’assiette était préparée à l’avance avec des décorations et le passage au freezer rendait difficile le décrochage desdites décorations… Le chou de la profiterole m’a surpris car bon, ce qui est rare ; hélas les boules de glace vanille et la chantilly sortaient du freezer et nécessitaient un couteau de peintre ou un pic à glace pour être mangées. Dommage.
J’ai goûté les quatre vins à notre disposition. Le champagne Lanson, servi à bonne température était bon. L’habillage de la bouteille est un gadget plus amusant qu’autre chose mais le contenu était à la hauteur. Le vin blanc, un château l’Hospitalet de l’omniprésent Gérard Bertrand, était très agréable et là encore servi à bonne température. Son alter ego en vin rouge était également très bon, rond, bien équilibré. A l’inverse le Saint Emilion, produit spécialement pour le restaurant m’a déçu. Trop jeune sans doute, année faible peut être mais un résultat en deçà de mes attentes pour un tel cru.
Je vous évite mon opinion sur les autres convives qui ont dû supporter mes critiques tout le long du repas !
En conclusion, l’ensemble est globalement réussi et permet aux Studios d’avoir enfin une nouvelle attraction que l’on aura envie de faire à chaque visite. Le débit de l’attraction devrait éviter des temps d’attente à la Crush. Elle va rejoindre le top 3 des attractions populaires des Studios sans aucun doute.

L’avis de Jake Sully :

En deux ans et demi (presque trois), nous avons vu la métamorphose de ce terrain anciennement arboré et bitumé, en une magnifique place parisienne. En prenant enfin des points de vu différents, nous pouvons constater que le résultat donne l’illusion d’un Paris millénaire et romantique, tel que vu dans le film et tel que rêvé par les Américains. Une véritable réussite de thématisation dont les clins d’œil subtiles nous promettent des heures et des heures de déambulation et et recherche.

Le bilan à tirer de l’attraction est très positif. Elle, s’inscrit plutôt bien dans la nouvelle orientation des Studios, celle de vivre les aventures cinématographiques des héros du grand écran. Disneyland Paris nous offre ici une aventure assez incroyable sur le plan technique (certainement l’une des meilleures expériences des Walt Disney Studios, si ce n’est la meilleure).
Il est presque certain qu’elle deviendra l’un des hits du resort, et peut-être même un futur classique Disney, au même titre que ses illustres ancêtres ; seul l’avenir nous le dira, mais elle en a déjà les arguments pour.

Du côté du bistrot, en entrée, la salade aux trois fromages se mange facilement. Elle propose des fromages plutôt doux, afin de plaire à un maximum de personne. Cela change des salades en boîte plastique des fast food du resort. Simple mais bon pour une mise en bouche.
Le poisson, un filet de cabillaud, était succulent, parfaitement rôti, ni trop cru, ni trop cuit, et nappé dans une sauce au beurre très légère. Il était accompagné d’un écrasé de pommes de terre particulièrement goûtu, digne des meilleures brasseries parisiennes.
Pour compléter ce plat, une ratatouille était également servie, plutôt légère en goût, tout en conservant ses arômes si particuliers, afin de plaire au plus grand nombre.
Ce nouvel ajout est une véritable réussite sur tous les points, et propose une expérience multi-sensorielle trois étoiles. Cependant, son principal défaut reste son coût financier pour le groupe Euro Disney, surtout pour la mise en œuvre, certes très réussie, de technologies maîtrisées depuis déjà une dizaine d’année par Imagineering.

L’avis de VDR :

Ah Ratatouille, après des années à surveiller l’évolution des lieux et quelques centaines de clichés je pensais presque ne pas pouvoir être surpris, pourtant le petit Chef (aidé des équipes Disney) a gardé sa recette secrète jusqu’au bout et nous l’a servi ce weekend en mettant les petits plats dans les grands. La Place de Rémy nous offre un décor de qualité et riche en détails. Le lieu dégage une réelle atmosphère, on y est bien et j’ai très envie de passer encore quelques heures juste à me promener pour découvrir tous les secrets de la zone !
L’attraction en elle même apporte une réelle fraicheur dans l’expérience des parcs. La technologie, la façon de raconter l’histoire et surtout l’immersion du visiteur sont uniques. On a rien vu de tel jusqu’ici à Disneyland Paris.
Tous les sens sont mis à contribution dans le parcours à la thématisation poussée, le décor prend vie autour de nous, et l’espace de quelques minutes on a vraiment l’impression de suivre Rémy dans son Aventure Totalement Toquée. Du vrai Disney ! Personnellement j’aime également beaucoup la "Ratmobile". Le véhicule est confortable, souple, silencieux et réserve de nombreuses surprises… voir le ballet réglé au millimètre de ces petits rats en gare est également un spectacle en soit !
La cerise sur le gâteau vient du Bistrot chez Rémy, ce premier déjeuner fut une très bonne expérience pour un restaurant Disney. La qualité est au rendez-vous. La petite salade n’a rien d’exceptionnel, mais s’avère satisfaisante. Le bœuf en revanche, servi avec "sauce du chef" fut un vrai régal, je ne pensais pas pouvoir manger de la si bonne viande à Disneyland Paris un jour… Le tout en plus accompagné de frites de qualité, j’en veux encore ! Le brie, servi en "sucré/salé" avec une confiture et un pain aux fruits secs était très bon. Le dessert était le moins réussi, mais comme il ne sera pas à la carte, je ne m’y attarde pas plus. J’ai trouvé les différents vins servis largement à la hauteur de mes attentes et de mon palais. Bref, pour un premier repas offert par le petit chef, l’expérience était vraiment bonne. Je croise les doigts pour que cette qualité reste.
Avec Ratatouille, les Walt Disney Studios obtiennent une vraie attraction familiale Disney de qualité, le tout dans un magnifique écrin et avec en bonus une bonne expérience pour les gourmands… Une Aventure Totalement Toquée à ne pas Rat-er !

Ratatouille l’Aventure Totalement Toquée de Rémy sur le forum, c’est par ici :
walt-disney-studios-f22/ratatouille-l-aventure-totalement-toquee-de-remy-t11447-320.html

Le Bistrot chez Rémy vous propose également de discuter de son menu sur le forum par là :
manger-disneyland-paris-f58/bistrot-chez-remy-t11448-190.html

Et pour suivre l’avancée des travaux Chez Marianne, c’est ici :
walt-disney-studios-f22/nouvelle-boutique-chez-marianne-t11449.html

Article : Prilla, VDR, Jake Sully, Simplet
Images : Jake Sully, Prilla VDR, Disneyland Paris.

 

Voir aussi :

Nos gazouillis :

Il est maintenant possible de réserver les restaurants de Disneyland Paris depuis l'application officielle !...

Jul 10 2020

Découvrez les masques en tissu en vente sur ShopDisney dans notre article ! https://t.co/ULMQ2qcB3n

Jul 07 2020

Découvrez les dates de réouverture des différents moyens de transport de Walt Disney World. ...

Jul 06 2020
Nouveau !

Disney Gazette
informations

Elle est de retour !
Notre base de données sur les destinations Disney est à nouveau disponible. Découvrez nos fiches infos, guides et temps d'attentes.

C'est parti