Sorti le 16 mai dans les salles, Deadpool 2 marque le retour de Ryan Reynolds dans le costume du plus irrévérencieux des héros Marvel : Deadpool. Production Marvel chez 20th Century Fox, Deadpool – tout comme les X-Men – évolue en dehors du célèbre Universel Cinématographique Marvel (aka. Marvel Cinematic Universe, ou MCU pour les intimes) dont le dernier film, Avengers : Infinity War cartonne actuellement au Box Office.

Ceci ne nous a pour autant pas empêché de voir le film et nous partageons nos avis avec vous…

Résumé des épisodes précédents (à non il n’y a a qu’un en fait). En février 2016, Deadpool arrive sur les écrans et bouleverse le petit monde lissé des super-héros en prenant à contre courant l’élan lancé par Marvel Studios dans le MCU. Violent et à l’humour piquant, le film interdit aux mineurs non accompagnés aux USA et aux moins de 12 ans en France a reçu le succès critique et commercial.

Après un premier affrontement face à Hugh Jackman dans X-Men Origins : Wolverine, nous y découvrons Wade Wilson, mercenaire, qui sera vite diagnostiqué d’un cancer avancé. Pour se sauver et par amour pour sa petite amie, il tentera un obscur traitement qui causera chez lui une mutation génétique le rendant immortel. Petit bémol, au passage il se retrouve totalement défiguré. Deadpool était né. Commence alors une histoire entre vengeance et recherche d’identité où l’amour triomphera puisque malgré son apparence repoussante, Deadpool, Wade, finira dans les bras de  la fille…

 

Dans Deadpool 2, plus question de se poser de questions sur lui même, Wade assume son apparence et ses pouvoirs, prenant son travail de mercenaire plus au sérieux que jamais. Il vit le parfait amour avec Vanessa. Mais ça, c’était juste avant que des envies suicidaires ne s’emparent de lui… Pourquoi Deadpool va mourir ? c’est à découvrir en ce moment au cinéma !

 

L’avis de M-O :

Avec son humour absurde et (très) trash, et son politiquement incorrect délicieusement irrévérencieux (pas qu’un peu), Deadpool 2 parvient à être encore plus « wat-ze-fuck » que le 1er opus sorti en 2018. Le film place la barre du divertissement à un niveau où n’importe quel autre super-héros n’oserait (et ne pourrait) aller. La violence est omniprésente, les combats prennent des airs de Kill Bill, l’hémoglobine coule à flot et l’hémorragie n’est jamais très loin… âmes sensibles s’abstenir, pour les autres ce sont 2h de pur fun qui vous attendent, malgré un scénario un peu faible et un peu long à démarrer !

Loin du MCU, Deadpool se paye quand même le luxe d’entrainer dans ses folles péripéties (et dans sa folie) quelques X-Men et une célèbre chanteuse québécoise… respect l’ami ! Une bande son aux airs rétros qui ravit nos oreilles, des auto-critiques et des parodies de l’univers Marvel (coucou Thanos) et des supers héros en tous genres (hey Batman), un générique aux faux airs de James Bond, des caméos omniprésents (♫ je voudrais un bonhomme de neige ♫) et un final explosif (presque) touchant… pour moi c’est un grand OUI pour Deadpool 2 ! M. Pool vous attend au cinéma, et n’oubliez pas qu’un vrai fan Marvel reste toujours pendant le générique !

 

 

L’avis de Capitaine :

Moins surprenant que le premier où la découverte du personnage et de son humour était vraiment nouvelle, cette suite est dans sa lignée. Elle reste un très bon divertissement malgré un scénario très classique avec pour thème la famille et la rédemption.  Je déplore donc un manque d’innovation pour ce film.

Il reste que Deadpool 2 est un très bon divertissement que j’ai apprécié. Le film est porté par les personnages de Deadpool et de Cable qui sont vraiment des marquants (et heureusement pour le premier).

 

 

L’avis de VDR :

Séduit par le premier opus, j’attendais de ce Deadpool 2 qu’il surfe sur la violence, l’humour si particulier de Wade Wilson et les références bien piquantes. Mission accomplie, Deadpool n’a toujours aucune limite tout comme le film qui n’hésite pas à étaler des cervelles sur l’écran. J’ai particulièrement aimé l’introduction de la X-Force qui prend une direction qu’on ne peut encore une fois pas prédire à l’avance tellement c’est un anti-Avengers.

Petit bémol sur le scénario conducteur de l’ensemble que je trouve un peu trop gentillet et avec trop de bons sentiments face aux points explosifs que je viens de soulever. Mais pas de quoi empêcher de passer un excellent moment. Le personnage de Deadpool est toujours aussi cool et le film se moque de tout y compris de lui même. On en redemande !

Deadpool 2, actuellement au cinéma.