Rebelle : Notre Critique !

Merida, l’impétueuse fille du roi Fergus et de la reine Elinor, a un problème… Elle est la seule fille au monde à ne pas vouloir devenir princesse ! Elle est bien décidée à suivre son propre chemin dans la vie. Cette jeune fille qui manie son arc comme personne défie une tradition millénaire sacrée aux yeux de trois seigneurs turbulents et exubérants et particulièrement sa mère. Dans sa quête de liberté, Merida va involontairement précipiter le royaume dans le chaos… Lorsqu’elle demande son aide à une sorcière excentrique, c’est un vœu bien malheureux qui va lui être accordé… Le danger va forcer la jeune fille à faire appel à toutes ses ressources, y compris ses trois espiègles petits frères, pour contrer une terrible malédiction et découvrir ce qu’est le vrai courage.

 
Image

 

REBELLE est le 13ème long métrage des studios Disney•Pixar, mais aussi leur premier film d’animation dont le personnage principal est une héroïne, et qui plus est leur première princesse ! Les contes de fées et les films de princesses sont plutôt la chasse gardée des studios Disney, du coup d’emblée Pixar s’avance sur un terrain glissant, puisque la comparaison sera inévitable. Et pourtant, après visionnage on ne peut plus clairement parler de Conte de fée mais plutôt d’une épopée historique. Indéniablement, REBELLE est fait du même bois que les plus grandes Légendes celtiques et s’est très largement inspiré du Folklore Écossais, avec les Feu-Follet notamment. Ici le point de mire n’est pas de trouver un prince charmant, comme dans tout joli conte qui se respecte, mais plutôt de se découvrir, de trouver qui l’on est réellement et de se dépasser. L’épanouissement personnel ne se trouve pas dans l’amour, mais dans le dépassement de soi, dans la réalisation de la quête. Tous les ingrédients sont réunis ici : Merida supplie une sorcière de l’aider à résoudre ses soucis par la magie. Sauf que la magie est toujours imprévisible, elle n’est ni bonne ni mauvaise, mais elle a un prix. Toujours. Ce prix sera-t-elle prête à le payer, surtout quand celui-ci met en danger la vie de sa mère ? Ainsi elle œuvrera de toutes ses forces pour réparer son erreur, et elle sortira de cette épreuve grandie ! Ce n’est pas un thème très utilisé chez Disney pour ses contes, qui préfère de loin que l’aboutissement des épreuves mène à l’amour. Mais les grandes légendes ne sont-elles pas aussi là pour révéler les héros ? Et n’ont-ils pas pour vocation d’être initiatiques ? Si sur la forme il ressemble beaucoup à un Disney, il n’en est pas moins un vrai Pixar, de part déjà son message beaucoup plus profond, mais aussi par l’humour et l’émotion.

 
Image

 
Émotionnellement parlant ce film ne touchera pas tous les spectateurs de la même manière. Il traite avant tout des conflits qui touchent beaucoup de mères et leurs filles, donc tout naturellement les spectatrices qui ont connu cette situation seront probablement plus touchées que par les spectateurs masculins, mais ça ne veut pas dire que certains de la gente masculine ne tireront pas une larme au dénouement final. Mais beaucoup de mères et de filles devraient se reconnaître dans les personnages d’Elinor et de Merida. Le film retranscrit très bien l’évolution des relations mère/fille au long de la vie. Au tout début du film on voit la reine Elinor et Merida rire ensemble et s’amuser, on sent une grande complicité entre les deux femmes, mais lorsque Merida grandit et devient adolescente, son caractère fougueux et sa soif de liberté font qu’on sent qu’elle glisse entre les doigts de sa mère, plus conventionnelle, qui essaye de la préparer à son rôle de princesse. Et tout à coup cette tendre complicité qui les rapprochait il y a plusieurs années les sépare aujourd’hui, et ce n’est qu’en devenant adulte, en abandonnant son égoïsme d’adolescente que Merida pourra de nouveau se rapprocher de sa mère, et de nouveau la comprendre. Au fond c’est un thème très moderne sur fond d’épopée historique et fantastique ! Et c’est ce qui fait la richesse de ce film d’animation !

 
Image

 
Mais si le fond du film est très sérieux, la forme est très légère ! C’est le film Pixar le plus drôle et hilarant qui ait été fait jusqu’à présent ! Et pourtant le niveau était déjà haut, puisqu’on sait que l’humour est aussi une des marques de fabrique des studios. Ici l’humour du film est porté par ses personnages. Et ce, qu’ils soient de premier ou de second plan ! A tel point que nombre de scènes de tensions entre Merida et Elinor sont détendues grâce à certaines répliques ou à certaines scènes, ce qui fait qu’à première vue on pourrait ne pas se rendre compte du sérieux et de la profondeur sous-jacente du film : pour exemple la scène où Fergus demande à Elinor de lui parler comme si il était Merida, une scène vraiment très drôle ! Les personnages ici sont très attachants et tous très travaillés !

 
Image

 
Que ça soit déjà avec l’héroïne Merida, cette jeune princesse fougueuse et impétueuse, qui préfère monter sur son cheval Angus, tirer à l’arc, et grimper aux falaises des Chutes de Feu plutôt que d’apprendre à tisser, à déclamer des poèmes et à danser comme toute princesse appelée un jour à régner doit savoir faire ! Mais la limiter au qualificatif Rebelle serait une erreur, elle a une soif de liberté et une joie de vivre inépuisable, elle a beaucoup d’humour et une tendresse très profonde pour ses petits frères et son père !
Mais aussi avec la reine Elinor, collet-monté et stricte de prime abord, elle est en fait capable d’une grande douceur, elle devait très certainement être comme Merida plus jeune, mais elle a du devenir la garante de la paix et de l’ordre pour compenser avec le caractère fougueux, de son extravagant de mari, le roi !
En effet Fergus est un géant guerrier, mais il est aussi très jovial et très protecteur vis à vis de sa famille ! Il aime par dessus tout raconter un bon milliard de fois son combat légendaire contre le terrible ours Mor’du, qui lui a arraché une jambe. Il aime beaucoup manger, boire et rire à gorge déployée, c’est un esprit libre, et c’est de lui que Merida tient sa soif de liberté et de grand air. Il est à l’origine de beaucoup de scènes hilarantes, et son personnage est sûrement là pour donner un air comique au film !

 
Image

 
Les Chefs de Clan ne sont pas en reste côté comique ! Lords Macintosh, MacGuffin et Dingwall sont indisciplinés et hors de contrôle, ils n’arrêtent pas de se chamailler. Leurs bagarres et taquineries donnent lieu à des scènes truculentes. Et n’oublions pas que grâce à eux on sait enfin ce que portent les Ecossais sous leur kilt ! ! ! Une des scènes les plus savoureuses du film ! Leurs fils ainés, les prétendants de Merida, sont aussi très drôles : entre le bellâtre qui fait crier toutes les filles à chaque mouvement de cheveux, le baragouineur dont on ne comprend aucune parole, et le rêveur à l’air complètement idiot on ne rate pas une occasion de rire et on comprend pourquoi Merida est prête à tout pour éviter ce mariage !

 
Image

Les Triplés, Hamish, Harris et Hubert, sont trois adorables petites canailles, qui adorent faire des farces à tous les habitants du château, surtout à leur nourrice Maude, qu’ils rendent complètement chèvre ! Mais ils sont tellement drôles et mignons qu’on ne peut que craquer pour leur petite frimousse ! !
Reste la sorcière, complètement délurée et excentrique qui a un super chaudron-répondeur !

 
Image

Visuellement et techniquement REBELLE est également le plus abouti des films d’animation Pixar ! Il est d’une richesse de détails incroyable ! Pour tout vous dire on se serait cru réellement en Écosse, les Highlands sont très bien retranscris avec ces paysages verdoyants, ces montagnes rocheuses, ces pierres levées, ces rivières et cascades. Les images sont saisissantes de réalisme, avec une mention spéciale pour le rendu de l’eau et du ciel qu’on croirait filmés ! Les textures sont elles aussi très impressionnantes, on aurait d’ailleurs aucun mal à nommer les noms des divers tissus utilisés pour les différents costumes : par exemple la robe "de tous les jours" de Merida semble plus faite d’une laine confortable, on voit les mailles de la robe et de sa cape de voyage ! Tandis que sa robe de cérémonie symbole du carcan de sa situation princière semble plus être faite de soie, elle brille légèrement et capte la lumière différemment, on sent aussi qu’elle est moins souple que sa robe de chevauchée.
Les cheveux de Merida sont un autre exemple de la réussite technique du film. Les boucles et leurs mouvements sont fascinants, on aurait presque envie de passer nos doigts dans sa flamboyante tignasse pour vérifier si ils sont aussi doux qu’ils en ont l’air !

 
Image

 
Et puis applaudissons également l’animation des animaux de REBELLE, Angus le cheval Clydesdale de Merida est magnifique, sur certains plans, notamment quand il file au vent, on dirait un vrai cheval filmé ! Sa crinière et sa robe sont superbes !
Mais le plus époustouflant reste les émotions qu’ils ont réussi à faire passer à travers les expressions des ours !

 
Image

 
REBELLE est également très musical pour un Pixar, en effet il y a deux chansons d’ambiance dans le film, "Touch the Sky" et "Into the open air " interprétées par Maeva Meline et deux petites chansons chantées par les personnages : "Song of Mor’du" chantée par Fergus et les clans et "Noble Maiden Fair" chantée par Elinor et Merida enfant. Sinon le film est porté par de très belles musiques celtiques composées par Patrick Doyle (Harry Potter 4, Eragon, Excalibur l’Epée magique et plus récemment Thor) qui donne beaucoup de force et de douceur au film, accentuant ainsi l’ambiance épique du film !

 
Image

 
Certes certains reprocheront à Pixar un manque d’originalité pour cette nouvelle production, mais vous l’aurez compris, REBELLE est un brillant éloge aux Highlands et aux légendes écossaises, il ne faut surtout pas le prendre comme un film d’animation de Princesses Disney traditionnel mais bien comme la première épopée historique de Pixar ! Ce n’est pas un conte de fée, mais une histoire drôle et émouvante, où une princesse comme n’importe qu’elle adolescente apprend que parfois il faut savoir faire passer le bien de sa famille et des autres avant le sien, et que cela demande du vrai courage ! Merci à Mark Andrews et Brenda Chapman de nous faire voyager ainsi et de conter cette belle histoire comme les écossais savent si bien le faire !

En tout cas maintenant vous savez quoi faire le 1er août !

 

 

Ils étaient également à l’avant première et donnent leur avis :

"Un excellent Pixar qui fait partie de mon top 3. Déjà très beau techniquement, j’ai rarement autant ri avec un Pixar. Un film qui parlera beaucoup aux filles ;) "
Snow White, Disney Gazette

" Un Pixar qui mêle épopée musicale, héroïne et humour…ça surprend, mais ça marche.
Ce n’est pas le plus émouvant, mais il est vraiment drôle et aboutit. Sans être mon préféré, c’est un bon cru à savourer.
"
Charly, Disney Gazette

"Pixar revisite le conte de princesse avec brio. REBELLE est un très grand film, très très drôle, épique, musical, beau et magique. Le 13e long métrage des studios d’Emeryville est une vraie réussite."
Matthieu, CinéCoulisses

 

 

 

 

Article : Prilla

Images : © Disney

Voir aussi :

Nos gazouillis :

Il est maintenant possible de réserver les restaurants de Disneyland Paris depuis l'application officielle !...

Jul 10 2020

Découvrez les masques en tissu en vente sur ShopDisney dans notre article ! https://t.co/ULMQ2qcB3n

Jul 07 2020

Découvrez les dates de réouverture des différents moyens de transport de Walt Disney World. ...

Jul 06 2020
Nouveau !

Disney Gazette
informations

Elle est de retour !
Notre base de données sur les destinations Disney est à nouveau disponible. Découvrez nos fiches infos, guides et temps d'attentes.

C'est parti