Retour sur la soirée Phantom Manor : réussite ou échec ?

Nous n’allons pas revenir sur les problèmes à l’ouverture des inscriptions de cette soirée Phantom Manor qui a déjà fait l’objet d’une tribune de Disney Gazette et nous allons uniquement nous concentrer sur l’expérience de la soirée.

De même, nous ne traiterons pas et nous ne donnerons pas notre avis sur la nouvelle version de cette attraction iconique de Disneyland Paris. En effet, les changements dans Phantom Manor feront l’objet d’un article un peu plus tard. Après quelques déboires, Disneyland Paris a-t-il réussi à bien organiser une soirée ?

Ne faisons pas durer le suspense inutilement ; oui, la soirée était bien. Je précise de suite que l’auteur de ces lignes n’a pas bénéficié de l’invitation InsidEars (un autre membre en a profité), ainsi tout procès de subjectivité serait nul et non avenu. Revenons maintenant en détail sur cette soirée Phantom Manor et son déroulement.

Retrait des bracelets

Afin d’accéder à la soirée, des bracelets devaient être retirés au Dôme du Disney Village (à côté du restaurant McDonald’s) sur présentation du mail et du Pass Annuel Infinity. Une liste papier permettait également de vérifier votre inscription. Cependant, si vous étiez absent de la liste, le mail faisait foi et un bracelet vous était attribué (et votre nom ajouté à la liste). Ainsi, l’organisation était propre et nous n’avons rien à redire.

Entrée sur les parcs

Personne ne pouvait rester sur les parcs après la fin du spectacle Illumination. L’entrée se faisait alors sous le Disneyland Hotel près des guichets des contre-marques. Après vérification des bracelets, nous avions accès à une zone, délimitée par des barrières, située devant les tourniquets sur la droite du parc. Un espace un peu plus grand aurait été agréable afin que je puisse conserver mon espace personnel mais l’attente fut finalement de courte durée. Les grilles ont été ouvertes à 22h45 et des agents de sécurité vérifiaient encore une fois les bracelets. Un petit point noir de l’organisation était que seul 3 agents sur un seul “portique”  étaient présents rendant l’accès un peu long. Nous accédions alors à un parc quasiment vide et le chemin vers Frontierland était balisé. Nous devions remonter Discovery Arcade, puis traverser Central Plaza pour accéder enfin à Frontierland et surtout à Phantom Manor.

A l’entrée du land, après la traversée du Fort Comstock, des Cast Members distribuaient le Thunder Mesa Daily Messenger, la gazette locale, annonçant la réouverture du Manoir des Ravenswood et la reprise des visites.

Enfin, les enquêtes n’ont rien donné et nous vous laissons en découvrir les détails dans la dite Gazette. Attention, cependant, des détails de l’histoire de l’attraction y sont racontés !

Discours officiel des notables de Thunder Mesa

Avant l’ouverture du Manoir, les officiels de la ville ont prononcé un discours pour marquer l’occasion. Le Maire de Thunder Mesa a pris la parole, ainsi que sa femme (afin d’assurer la traduction anglaise) et le Shérif. Ce dernier nous déconseille d’ailleurs fortement de pénétrer dans le Manoir des Ranvenswood que les habitants de Thunder Mesa ont surnommé Phantom Manor

 

Coup de minuit

“Ils m’entraînent au bout de la nuit, les Ravenswood de Minuit”. A minuit sonnante et trébuchante, nous valserons avons eu droit à un spectacle de “son et lumière” : projections sur le Manoir, explications de la storyline. C’était joli, sans plus, mais très bien pour une soirée gratuite ! Un gros défaut a été le son (soit 50 % du spectacle puisque c’était un son et lumière, je vous l’ai dit !) dont la qualité était fortement dépendant de votre position dans Frontierland. Au pied du Manoir, nous n’avions aucun son. Dommage, mais comme je l’ai dit plus haut, pour une soirée gratuite je ne vais pas (trop) me plaindre.

 

Ambiance

Aucune attente à Big Thunder Mountain, et non ce n’est pas un bug dans la matrice, aucune attente pour la randonnée la plus dingue de l’Ouest. C’est assez exceptionnel. Cependant, aucun effet ne fonctionnait dans le fameux lift C qui est maintenant connu mondialement pour ses déboires techniques. Est-ce la fameuse malédiction de l’oiseau tonnerre ?

Nous avons profité également de la gratuité du stand de tir Rustler Roundup Shootin’ Gallery qui nous a permis de soulager notre frustration des précédentes soirées en tirant un coup.

Au niveau du Manoir, une vraie ambiance a été mise en place : éclairage, bande son (je soupçonne d’ailleurs une ré-utilisation de celle des Terrorific Nights, mais cela remonte à trop loin pour que j’en sois sûr) et la présence en dehors des murs de Manoir de Miss Ranvenswood en habit de mariée mais également du gardien des lieux et de Phantom. Un vrai plus, certes tout simple, mais qui fait plaisir aux fans que nous sommes.

Notre avis

Cette soirée a été une très bonne surprise. Sans aucune attente particulière, nous y avons passé un très bon moment et avons pu découvrir Phantom Manor dans de bonnes conditions. De plus, nous avons remarqué que Disneyland Paris avait pris les devants suite aux problèmes que nous avons mentionné dans notre précédent article (panier limité et file d’attente) et nous les encourageons à poursuivre dans cette voie.

Voir aussi :

Nos gazouillis :

Il est maintenant possible de réserver les restaurants de Disneyland Paris depuis l'application officielle !...

Jul 10 2020, 8:02 am

Découvrez les masques en tissu en vente sur ShopDisney dans notre article ! https://t.co/ULMQ2qcB3n

Jul 07 2020, 8:34 am

Découvrez les dates de réouverture des différents moyens de transport de Walt Disney World. ...

Jul 06 2020, 7:20 am
Nouveau !

Disney Gazette
informations

Elle est de retour !
Notre base de données sur les destinations Disney est à nouveau disponible. Découvrez nos fiches infos, guides et temps d'attentes.

C'est parti