Star Wars Battlefront : Notre Test !

Sorti le 19 Novembre 2015 sur Playstation 4, XBox One et PC, Star Wars Battlefront signe le retour d’une franchise phare auprès des fans de la saga Star Wars, dix ans après la sortie du second volet. Est-ce que cette longue absence aura permis la création d’un jeu à la hauteur des attentes ? Le concept original de Battlefront est il respecté. Nous répondons aujourd’hui à ces questions à travers notre test ! Mais tout d’abord, ouvrons notre livre d’histoire vidéo-ludique pour nous pencher sur le parcours particulier de Star Wars Battlefront.
 

Image

Si vous êtes fans de Star Wars et que vous jouez aux jeux vidéo depuis plus de dix ans, Star Wars Battlefront ne doit pas totalement vous être inconnu. Sorti en 2004 sur Playstation 2, XBox et PC, le premier volet développé par le studio Pandemic pour le compte de Lucasarts (la division jeux vidéo de Lucasfilm) a marqué les esprits des fans en proposant pour la première fois de vivre les batailles épiques de la saga cinématographique de manière ouverte et dans des parties en ligne endiablées (jeu en ligne qui faisait ses débuts sur consoles à l’époque). Une campagne solo reprenant le déroulement des cinq films et un mode en ligne proposant un seul mode de jeu (éliminer les troupes et capturer des postes de commandement) étaient proposés. Mais déjà les bases de la franchise étaient posées avec un accès complet aux véhicules, aux armes et aux quatre factions vues dans les films (Empire, Rebelles, CSI et Clones). Un an plus tard Star Wars Battlefront II reprenait les grandes lignes et le contenu de son ainé, mis à jour avec la sortie de La Revanche des Sith au cinéma mais en proposant pour la première fois d’incarner les héros des six films, mais aussi de prendre part à des batailles dans l’espace, entre différents croiseurs à détruire ou capturer.
Ces deux épisodes majeurs seront suivis de deux versions sur consoles portables développées par le studio Rebellion Renegade Squadron (2007) et Elite Squadron (2009).

Image

Devant le succès public de la franchise Star Wars Battlefront III est vite annoncé, seulement le projet alors confié au studio Free Radical (la série TimeSplitters) débute sa longue malédiction. Le studio n’a pas les capacités pour assurer la production du titre qui se voit annulé à un stade de développement pourtant avancé. Pandemic ferme entre temps ses portes, Rebellion ne reprend finalement pas le projet… Le troisième opus tombe aux oubliettes. Un mystérieux Star Wars Battlefront Online est un temps lancé, mais est annulé avant même son annonce officielle. La série est au point mort, et Lucasarts semble se tourner vers un tout autre projet avec le jeu Star Wars 1313. Star Wars Battlefront rate alors donc définitivement la génération Playstation 3/XBox 360…

En Octobre 2012, une information fait trembler les fans, Disney rachète Lucasfilm. Une des premières conséquences est la fermeture de Lucasarts et l’annulation des projets en cours du studio dont le prometteur Star Wars 1313 et un certain Battlefront qui avait de nouveau été mis en chantier sans être annoncé. Et alors que tout semble vraiment fini pour cette franchise, Disney annonce un accord exclusif avec Electronic Arts pour le développement des prochains jeux vidéos tirés de la saga Star Wars. Il ne faudra alors que quelques semaines, alors qu’on y croyait finalement plus, pour apprendre au cours de l’E3 2013 à Los Angeles que la mise en chantier d’un nouveau Star Wars Battlefront est lancée !

C’est finalement le studio suédois DICE qui se retrouve aux commandes de ce reboot de la franchise Star Wars Battlefront. Bien connu pour son travail sur le très original Mirror’s Edge et surtout pour la série Battlefield, ce studio s’est imposé comme un choix évident pour Electronic Arts.

Penchons nous maintenant sur ce nouveau cru, et posons les bases. Ce reboot se déroule uniquement en parallèle de la trilogie originale et voit donc s’affronter L’Empire Galactique et l’Alliance Rebelle. Nous retrouvons ainsi seulement quatre environnements sur les planètes de Tatooine avec quatre cartes (Desert de Jundland, Campement Jawa, Comptoir de la Mer de Sable et Dépôt Rebelle), Endor avec trois cartes (Lune Forestière d’Endor, Site du Crash du Marais et Station Impériale), Hoth avec trois cartes (Avant Poste Beta, Base Rebelle et Caverne de Glace) et Sullust avec trois cartes (Centroplexe Sorosuub, Champs de Souffre, Hangar Impérial). Cette dernière planète, dans un décor volcanique, n’est pas vue dans les films et est une création pour le jeu.

Image
Image Image
Image

Notons tout de même l’arrivée en téléchargement gratuit d’un cinquième environnement sur la planète Jakku avec deux cartes supplémentaires jouables en ligne (Cimetière des Géants et Désert de Goazan). Cet ajout prépare l’arrivée du Réveil de la Force au cinéma en nous proposant de vire la bataille dont nous pourrons voir les stigmates dans ce nouveau volet cinématographique.

Image

Passé la petite déception du faible nombre de planètes visitées (Battlefront II en proposait une quinzaine à titre de comparaison), il faut en revanche bien avouer que la conception des cartes et la variété des environnements proposés sont de haute volée. Les maps sont grandes, très grandes même pour certaines et de nombreux éléments naturels (canyons, arbres) ou artificiels (bunkers, vaisseaux) proposent autant de façons d’aborder le champs de bataille pour pouvoir avancer en se servant de l’environnement. Pour varier l’expérience sans changer de planète, les développeurs ont également joué sur des conditions météo différentes selon les cartes d’un même lieu. Ainsi certaines se déroulent de jour, de nuit ou au soleil couchant. D’autres en pleine tempête de sable ou sous une pluie battante. Tout ceci joue bien entendu sur la visibilité et peut entrer en ligne de compte pour aborder votre combat.
Petit détail amusant pour conclure cette partie. Pour rendre les environnements vivants, il n’est pas rare de croiser des Ewoks ou des Jawas sur le champs de bataille, mais aussi différents animaux ou insectes qui passent ou s’envolent à votre passage. Quant au ciel, il est bien souvent occupé par une bataille spatiale avec de nombreux croiseurs et vaisseaux échangeant des tirs en toile de fond.

Image Image
Image
Endor dans différentes conditions et avec l’arrière plan de bataille

Pour vous battre sur ces planètes, vous aurez là aussi aussi un choix plus limité que dans Battlefront II, époque de l’Empire Galactique oblige, vous ne pourrez incarner que les soldats Rebelles et les Stormtroopers. Toutefois, leur tenue s’adapte en fonction de l’environnement, et des options de personnalisation sont disponibles, mais nous y reviendrons un peu plus tard. La possibilité d’incarner des héros est toujours d’actualité. Ils sont au nombre de six. Dark Vador, l’Empereur Palpatine et Boba Fett pour l’Empire et Luke Skywalker, Han Solo et la Princesse Leia pour les Rebelles. Chacun dispose de trois pouvoirs ou capacités propres (dont l’étranglement de Force pour Dark Vador, jouissif en combat !). L’apparition de certains héros débloque également dans plusieurs modes de jeux la possibilité pour deux joueurs par faction d’incarner la garde rapprochée de l’Empereur (Trooper de Shock) ou celle de Leia (Gardes d’Honneur) avec un blaster spécial et deux capacités propres.

Image

Mais pour faire un Star Wars Battlefront digne de ce nom, il faut aussi donner accès aux nombreux véhicules de la saga. Ce reboot ne déroge pas à la règle et nous permet de piloter des véhicules au sol (Speeder, TR-TT ou encore l’imposant TB-TT) ou dans les airs (X-Wing, TIE Fighter/Intercepteur, A Wing ou encore le Faucon Millenium et le Slave I). Le pilotage des vaisseaux au sol est assez intuitif, et c’est même un véritable rêve pour le fan de piloter un speeder à vive allure entre les arbres d’Endor. Pour ce qui est des vaisseaux, un petit temps d’adaptation peut être nécessaire à leur prise en main, surtout si vous souhaitez attaquer des cibles au sol. Le pilotage des véhicules est entièrement paramétrable dans les options du jeu pour que chacun y trouve son compte.

Image

Que ce soit pour les troupes au sol ou les vaisseaux, deux vues s’offrent à vous, troisième ou première personne pour que là aussi chacun puisse trouver l’expérience de jeu qui correspond le plus à son style.

Image Image
Troisième ou première personne, à vous de choisir !

Pour ce qui est de l’obtention des héros ou des véhicules, le système a été entièrement revu depuis les précédents opus. Ce coup-ci il ne suffit pas de monter à bord d’un vaisseau ou de recevoir un héros en récompense, puisque tous ces "super bonus" (comprenant aussi des tourelles ou de puissantes charges explosives par exemple) du jeu sont dispersés sur le champ de bataille sous forme de jetons qu’il vous faudra trouver et activer en cours de combat.

Image
Voilà ici un badge à récupérer pour piloter un TIE Fighter. Pratique mais peu immersif

Chaque bataille disputée vous rapportera des points, qui vous permettent de gagner des niveaux d’expérience, mais aussi des crédits à la hauteur de vos performances. Ces crédits peuvent ensuite être dépensés pour personnaliser votre soldat. Personnalisation de l’apparence tout d’abord avec pas moins de 154 physiques disponibles. Ne vous emballez pas non plus, puisque 90 % des possibilités sont différentes têtes humaines. Seuls quelques apparences disponibles à l’achat à partir des niveaux 40 ou 50 valent vraiment le coup comme une Twi’leck ou un Rodien pour les Rebelles ou encore un Stormtrooper Éclaireur ou un Shadow Trooper pour l’Empire par exemple. Des "Emotes" peuvent également êtres achetées pour votre personnage, vous permettant de communiquer avec les autres sur le champ de bataille (trois sont paramétrables). Car oui, il est tout de même important de signaler qu’il n’y a pas de chat sur ce jeu en dehors de celui fourni par la console.

Image Image

A ceci s’ajoutent 11 armes à débloquer et à acheter avec vos crédits. Là, même si la sélection semble un peu réduite, il y en a pour tous les styles. Les différents blasters sont classés selon quatre critères : Cadence de Tir, Dégâts, Puissance de Refroidissement et Portée. A vous de trouver votre compagnon de route idéal !

Image

Enfin, la personnalisation du personnage se complète également par une main de Cartes des Étoiles. 24 sont actuellement disponibles et se débloquent là aussi selon votre rang et vos crédits. Ces cartes permettent d’ajouter des armes secondaires (détonateur thermique, fusil avec tir autoguidé…) des aptitudes spéciales (bouclier personnel, tir explosif…) ou encore un jet pack à votre soldat. En partie, seules trois cartes peuvent être appliquées à votre personnage, donc à vous de bien constituer votre main selon vos préférences avant le début du combat !

Image

En plus de cette main de trois cartes, un quatrième emplacement vous permet de choisir un Attribut qui vous offrira un bonus permanent en jeu comme une régénération de vie plus rapide, des points bonus ou encore une réduction des dégâts infligés par les explosifs.

Image Image

Maintenant que vous avez le soldat correspondant à vos attentes et à votre style, penchons nous sur les différents modes de jeu. Et commençons par le mode solo de Star Wars Battlefront. Plutôt anecdotique, celui-ci permet tout de même de vous entrainer pour toutes les situations sans plonger directement dans le bain du multijoueur en ligne.

Image

La partie solo, appelée ici Missions se divise en trois sections :

  • Formation  : Proposant cinq niveaux cette section vous propose de prendre en main le titre avec différentes épreuves vous enseignant les clefs du combat à pied, en véhicule terrestre, dans les airs ou avec un héros. Vous aurez ici l’occasion de revivre par exemple la course en Speeder Bike du Retour du Jedi comme jamais auparavant !
  • Batailles Ici vous entrez pour de bon dans le combat avec ce mode où vous devez battre le camp adverse en abattant un maximum d’ennemis et en accumulant le plus de points possibles. Ce mode propose huit niveaux, deux sur chaque planète avec deux variantes, soit en soldat, soit en héros. Pour donner du challenge, trois niveaux de difficulté sont ici disponibles.
  • Survie Le plus coriace des modes solo, Survie propose quatre niveaux (un par planète à nouveau) dans lesquels il faudra rester en vie malgré des vagues d’ennemis de plus en plus nombreux et lourdement armés. Des capsules largués sur la carte vous permettent heureusement d’obtenir des bonus pour vaincre les TR-TT par exemple. Ici aussi trois niveaux de difficultés sont au rendez-vous.

 

Image

Fait rare de nos jours, signalons enfin que l’intégralité de ce mode petit mode solo est tout de même jouable à deux en coopération ou en écran partagé !
Chaque mission solo vous rapportera également des crédits, que vous pourrez dépenser pour votre avatar en ligne.

Passons à présent au plat de résistance de ce Star Wars Battlefront, le mode multijoueur. Et là ce sont pas moins de neuf modes de jeu qui sont au programme !

  • Escarmouche (jusqu’à 20 joueurs) : Le plus classique, deux équipes de dix joueurs s’affrontent dans un match à mort. Le camp qui bat le plus de soldats gagne.
  • Suprématie (jusqu’à 40 joueurs) C’est celui qui se rapproche le plus du Battlefront original, avec des postes de commandement à capturer puis défendre. Héros et véhicules sont de la partie pour pimenter le tout !
  • Cargaison (jusqu’à 12 joueurs) Tout simplement un mode Capture du Drapeau, deux équipes de six s’affrontent pour récupérer la cargaison dans le camp adverse et la ramener de l’autre côté de la carte.
  • Zone de largage (jusqu’à 16 joueurs) Deux équipes de huit joueurs s’affrontent pour capturer un maximum de capsules qui tombent sur la carte au fil de la partie.
  • Course au Droïde (jusqu’à 12 Joueurs) Une autre variante du système de capture/défense sauf qu’ici ce sont des droïdes Gonk, mobiles, qu’il faut posséder.
  • Affrontement Héroïque (jusqu’à 12 Joueurs) Match au sommet, les six héros du jeu sont de la partie, chaque faction est donc composée de trois héros et de trois soldats, proposant des matchs à six contre six ou le but est d’éliminer tous les héros adverses pour l’emporter.
  • Traque du Héros (jusqu’à 8 joueurs) Vous pouvez vite vous sentir seul dans ce mode puisque un seul joueur incarne un héros tandis que les sept autres doivent l’éliminer ! Celui qui tue le héros, l’incarne dans la manche suivante.
  • Escadron de Chasseurs (jusqu’à 20 joueurs) Pour les pilotes chevronnés et seul mode se déroulant uniquement dans les airs, Escadron de Chasseurs voit s’affronter deux équipes de dix joueurs à bord de chasseurs qui doivent s’éliminer mutuellement tout en détruisant les transporteurs adverses. Notez que pour étoffer le combat, ce mode est le seul ayant recours à des unités contrôlées par l’IA. Des "héros" sont ici aussi disponibles avec la présence du Faucon Millenium et du Slave I !
  • Attaque des Marcheurs (jusqu’à 40 joueurs) C’est la guerre ! Ce mode est le plus complet de Star Wars Battlefront. D’immenses batailles à vingt contre vingt, des TB-TT à défendre pour l’Empire, des liaisons à activer pour les Rebelles. La présence des héros et de tous les véhicules, l’immersion dans les gigantesques batailles Star Wars est ici totale ! Le but est simple, l’Empire traverse la gigantesque carte avec ses marcheurs pour détruire un transporteur des Rebelles et ces derniers doivent activer et défendre des liaisons satellite pour bombarder les TB-TT et les empêcher d’atteindre leur but.

 

Image

Neuf modes ? Pas tout à fait puisqu’un dixième est maintenant disponible avec le pack d’extension gratuit Battle of Jakku qui ajoute au passage donc deux nouvelles cartes dans la rotation des modes de jeu que nous venons de vous présenter. Un dixième mode donc, Plaque Tournante est jouable jusqu’à 40 joueurs et uniquement sur la plus grande carte de Jakku pour le moment (Cimetière des Géants). Les Rebelles doivent y repousser les forces de l’Empire en prenant le contrôle de la zone via des postes à capturer. Contrairement à Suprématie, A chaque poste capturé, l’Empire ne peut pas le reprendre et est forcé de reculer sur une zone de plus en plus restreinte, intensifiant ainsi le combat !

Image Image

Maintenant que nous nous sommes bien battus dans ces nombreux modes, peut-on débloquer des récompenses en plus des crédits et de la personnalisation me direz-vous ? Et bien oui… et non ! Du moins n’attendez pas de gros cadeaux puisque seul un Diorama dans lequel vos prouesses débloqueront l’accès à une vingtaine de modèles 3D des personnages ou des vaisseaux est proposé. Une sorte de salle des trophées en somme.

Voilà tout ce que l’on pouvait dire sur le contenu de ce nouveau Star Wars Battlefront, mais un jeu vidéo c’est aussi un aspect technique. Alors intéressons nous à cette partie maintenant, d’autant plus que la marche est grande avec les dix années qui nous séparent du dernier opus !

Graphiquement tout d’abord, le titre est une véritable claque. Des modèles et des textures très détaillés, des effets de lumière renversants et des effets spéciaux de toute beauté (explosions), jamais un jeu vidéo estampillé Star Wars n’a été aussi beau. Le tout ne sursaute jamais et reste très fluide malgré un nombre parfois hallucinant d’éléments affichés à l’écran. L’ambiance de guerre est totale, avec un petit plus pour Endor où non seulement les effets de lumière et d’eau sont sublimes, mais surtout où le décor est le plus interactif, ainsi les arbres tombent ou éclatent autour de vous sous les tirs des TB-TT, ajoutant encore à l’immersion ! De nombreux petits détails qui peuvent paraitre anodins renforcent encore une fois cette impression, comme le fait d’être complètement éblouis en sortant d’une grotte ou d’un bunker ou les empruntes de pas dans la neige, le sable ainsi que des brulures sur votre belle armure de Stormtrooper lorsque vous vous approchez trop près de la lave sur Sullust… des détails, mais qui rendent les environnements vivants et qui cumulés vous font dire "je suis DANS Star Wars" !

Image

Sur le plan audio, la réussite est aussi totale, les effets sonores sont puissants, nombreux et sont presque tous tirés de la banque de données des films. On se sent encore une fois en terrain connu lorsque l’on entend la décharge d’un blaster, un TIE Fighter qui passe au dessus du champs de bataille ou encore une explosion sonique ! Ici aussi tout est une question de détails. Comme une ambiance sonore qui change complètement lorsque vous vous trouvez sous un bouclier par exemple avec l’impact caractéristique des lasers ou encore la puissance d’une frappe orbitale qui retournerait presque votre salon au passage… la richesse du travail effectué ajoute une nouvelle couche à cette impression déjà totale de bataille Star Wars !

Image

Mais que serait un Star Wars sans la musique de John Williams ? Star Wars Battlefront ne fait pas exception et utilise sans retenue la partition du maitre, toujours au plus juste, avec un très bon timing face à l’action, rendant encore plus jubilatoires vos moments de gloire ! Ici le studio DICE ne s’est pourtant pas contenté d’utiliser les musiques des films et a ajouté de nombreux thèmes composés spécialement pour le jeu par Gordy Haab. Ce dernier n’est pas un inconnu de l’univers Star Wars, puisqu’il a déjà composé la bande originale du RPG Star Wars : The Old Republic ou encore de Kinect : Star Wars. Au final il propose ici quelques thèmes puissants et d’autres plus discrets qui arrivent à se mêler à l’œuvre de John Williams sans fausse note majeure.

Image

Du côté du doublage, le jeu est entièrement traduit en français de manière convaincante, même si on pourra reprocher l’absence des doubleurs officiels pour les héros, ce qui peut parfois chagriner un peu puisque les acteurs sont justes, mais le timbre de voix parfois trop différent comme Dark Vador qui a par exemple ici une voix française très proche du doublage de Star Wars : Un Nouvel Espoir, qui n’est pas mauvaise, mais qui n’est pas celle à laquelle on s’attend de premier abord.

Avant d’en arriver à notre verdict, parlons rapidement de l’application Star Wars Battlefront Companion qui est gratuitement disponible sur l’App Store et sur Google Play, puisque celle-ci propose une expérience mobile connectée à votre profil sur Star Wars Battlefront.

Image Image

En plus de vous donner un accès partout à vos statistiques, à votre personnalisation de soldat et à vos amis (vous recevez même une notification sur votre mobile lorsqu’un ami commence à jouer), cette application propose un mini jeu État-Major où vous devrez résister avec succès à 50 sièges face à l’Empire. Basé sur un système de cartes et de combat au tour par tour, ce jeu vous apportera lui aussi des crédits à dépenser dans Star Wars Battlefront. De quoi rester sur le champs de bataille même loin de sa console ! Pour les plus collectionneurs, une figurine du diorama est d’ailleurs à déverrouiller via cette appli.

Image

Vous l’aurez compris, Star Wars Battlefront est en quelque sorte le jeu ultime pour tout fan de la saga Star Wars. Une ambiance de folie, des batailles gigantesques, une immersion visuelle et auditive au top et une réalisation sans failles, le titre de DICE a tout pour réjouir les joueurs. Cependant, et malgré la grande qualité des cartes, on ne peut qu’avoir ce petit goût amer face au contenu du jeu, alors oui quatre packs additionnels sont encore à venir, mais il faudra repasser par la caisse pour en profiter et avoir au final au double du prix, le contenu qu’on était en droit d’attendre de ce reboot dès sa sortie. Passé cette petite désillusion, ne boudons pas notre plaisir tant le jeu en lui même rempli son contrat avec un titre fun et des batailles vous plongeant au cœur de Star Wars. Une expérience qui est toutefois à vivre uniquement si vous comptez jouer en ligne et que vous êtes bien entendu fan de Star Wars, le jeu est très accessible et ne propose objectivement pas un challenge à la hauteur des plus hardcore gamers.
Star Wars Battlefront revient finalement avec succès après tant d’années d’absence et la formule de DICE devrait permettre de voir débarquer de nouveaux titres sans avoir à attendre dix ans ce coup ci !
Que la Force soit avec vous les amis… et rendez-vous sur le champs de bataille !

Avis de Ghostguigui :

Ce nouveau Battlefront est un jeu à double tranchant qui ne mettra pas d’accord tous les fans de la licence ! Certains se lasseront peut être rapidement de la pauvreté du contenu et de l’absence d’un mode solo (où sont passées les épiques batailles spatiales, la CSI versus nos amis les clones, ou le côté stratégique qu’apportait le choix de réapparition des anciens opus ?). Cependant, c’est indéniable, on se laisse séduire par ce jeu qui nous offre une ambiance aux petits oignions. Un level design qui vous amène vite au cœur de l’action, une bande son qui fait frissonner et les impacts de blaster au réalisme soigné … Bref, on oublie rapidement la répétitivité des missions pour se laisser prendre au jeu et tout donner pour faire tomber ce dernier TB-TT qui menace votre faction. Ah oui et surtout : emmenez des amis stormtrooper dans vos batailles : des heures de fun garanties !

Avis de VDR :

Joueur de Star Wars Battlefront depuis le jour de la sortie du premier opus sur Playstation 2 et après avoir également parcouru les champs de bataille de Battlefront II sur PS2 et de Renegade Squadron sur PSP, j’attendais assez fébrilement l’arrivée de ce nouveau volet, surtout avec au final ce développement directement sur Playstation 4. Passé la claque technique indéniable, j’ai retrouvé dans ce nouveau volet un certain plaisir de jeu qui m’a directement renvoyé au titre original. C’est accessible, efficace et fun. Je reste cependant très déçu du contenu qui ne fait pas honneur à la franchise qui se veut le recueil de toutes les batailles, sur toutes les planètes, avec toutes les armées, tous les véhicules et tous les héros de la saga. Ici c’est presque une mise en bouche de luxe en attendant le vrai successeur de Batllefront II qui reprendrait le contenu des sept films et même plus ! Mais quelle mise en bouche prometteuse, je reste malgré tout scotché au titre !
 
 

 Avis de Capitaine :

Star Wars Battlefront est l’un des titres qui m’a poussé à l’achat d’une PlayStation 4 et je ne le regrette pas. Dès le téléchargement du jeu (qui est au passage le vrai problème des jeux actuels : on ne peut pas jouer directement), on incarne le seigneur noir des Sith Dark Vador dans la base de Hoth massacrant des rebelles. Le ton est donné.
Ce jeu ne présente aucun intérêt en solo, tout est fait pour le multijoueur (il faudra donc un compte EA gratuit et un abonnement PSN payant du coup). Et là, nous y sommes : Endor, Hoth, Tatooine. Tout y est. Du son des blasters, aux explosions, tout est quasiment parfait.
Certes le titre est finalement classique dans son style de jeu mais il reproduit parfaitement cet univers qu’il ne peut que combler les fans de la première trilogie.
Bref, il s’agit d’un jeu indispensable pour les fans de Star Wars et qui annonce de bonnes choses pour l’avenir de Star Wars sur console.
 
 
 
Image

Pour parler de Star Wars Battlefront sur le forum c’est par ici

Article : VDR
Images : Electronic Arts
Captures : VDR
Vidéo : Electonic Arts

Test réalisé sur Playstation 4 après 24h de jeu en ligne.

Voir aussi :

Nos gazouillis :

Il est maintenant possible de réserver les restaurants de Disneyland Paris depuis l'application officielle !...

Jul 10 2020

Découvrez les masques en tissu en vente sur ShopDisney dans notre article ! https://t.co/ULMQ2qcB3n

Jul 07 2020

Découvrez les dates de réouverture des différents moyens de transport de Walt Disney World. ...

Jul 06 2020
Nouveau !

Disney Gazette
informations

Elle est de retour !
Notre base de données sur les destinations Disney est à nouveau disponible. Découvrez nos fiches infos, guides et temps d'attentes.

C'est parti