Image

 

Il y a un an et demi, nous vous proposions un petit détour par Villeneuve-le-Comte, charmante cité aux portes du Val d’Europe, appelée à accueillir d’ici à 4 ans, les Villages Nature.
Nous vous invitons à y retourner aujourd’hui pour faire un point d’étape. En effet, ces dernières semaines, les promoteurs du projet ont rencontré les habitants des communes concernées et les actionnaires d’Eurodisney pour leur présenter l’avancement du projet.
Ces rencontres étaient animées par Vincent de Pourquery, directeur d’EPAmarne-EPAfrance pour la partie administrative, ainsi que par Dominique Coquet, directeur de la société des Villages Nature du Val d’Europe et Thierry Huau, co directeur artistique du projet.

 
Image Image
Avec de gauche à droite: Thierry Huau, Dominique Coquet, Vincent de Pourquery et Arnaud de Belenet (maire de Bailly).

Pour rappel, le concept des Villages-Nature, c’est une nouvelle destination touristique où les visiteurs pourront profiter d’un séjour à l’écart de l’animation quotidienne, en se recentrant sur la nature grâce à des activités diverses.
Nul besoin d’en sortir pour en profiter pleinement, même si des synergies existeront avec le comité régional du tourisme qui proposera des excursions en Ile-de-France.
Sur 259 hectares (dont 180 sont aménagés), vous y trouverez 2 lacs d’une surface totale de 15 ha, des sentiers de promenade, une ile de l’aventure destinée aux 2-14 ans, un parcours d’accrobranche et d’autres aménagements sur lesquels nous allons nous étendre.

 
Image Image

 
En 18 mois, il s’en est passé des choses. Sur le plan administratif, un débat public s’est tenu au printemps 2010 permettant de recueillir l’avis des populations concernées et des associations de sauvegarde de l’environnement.
Les communes de Bailly-Romainvilliers et de Villeneuve-le-Comte ont modifié leur plan local d’urbanisme pour permettre d’accueillir cette activité.
6 enquêtes publiques se sont tenues au début de l’année autorisant la vente des propriétés publiques, le défrichement du site et le lancement des travaux.
6 permis de construire ont été déposés et sont débattus par les acteurs locaux (communes, EPA France et Village-Nature du Val d’Europe) pour être délivrés cet été.
Enfin, le Programme Détaillé a été approuvé et va être signé dans les tous prochains jours.

Mais allons maintenant à l’essentiel et passons les portes de cet ensemble de loisirs pour le découvrir en détail.

Les visiteurs pourront accéder soit en voiture depuis l’échangeur qui sera aménagé pour permettre un accès direct, soit depuis les gares RER et TGV de Chessy. Une navette pendulaire en site propre leur permettra d’accéder ensuite aux Villages Nature.
Si à l’origine un immense parking était programmé à l’entrée du centre, obligeant les visiteurs à faire tous leurs trajets dans des navettes internes, désormais des petits parkings sont prévus au niveau de chaque village, les visiteurs abandonnant ensuite leur véhicule.

L’Aqualagon

 
ImageImage

On atteint là l’élément le plus exceptionnel du projet : un gigantesque bassin couvert qui se prolongera sur l’extérieur sur une surface totale de 11 500 m² dans un écrin de verre imaginé par Jacques Ferrier.
Ce bâtiment sera chauffé par la géothermie à 30° pour lui donner un caractère tropical, sans en faire pour autant une serre. En son sein, un ensemble rocailleux artificiel révélera 2 escaliers à vis qui vous permettront de vous élever à 17 m, rejoindre des bassins situés en hauteur et vous élancer, dans ce qui s’annonce être le plus grand "aqua-coster" d’Europe.
L’ensemble intérieur sera fortement végétalisé pour donner une impression de baignade dans un milieu parfaitement naturel. Différents bassins à vagues, à geyser, à bulles, permettront de diversifier les plaisirs.

 
Image Image
Image Image
 
 
Image Image

 
Les plus courageux pourront escalader le bâtiment depuis l’extérieur, grâce à des rampes à 4% (adapté au public handicapé) pour rejoindre un belvédère avec une vue plongeante sur les baigneurs (En hiver, contraste garanti) Du sommet, vous dominerez le faîte des arbres et pourrez admirer toute la région. Grâce à des outils pédagogiques, vous pourrez comprendre le milieu naturel qui vous environne. Les moins courageux pourront aussi en profiter grâce à un ascenseur en extérieur.

 
Image Image
 
 
Image Image

 

La ferme pédagogique

Pour nos chers franciliens qui n’ont guère l’occasion de croiser des vaches ou des chèvres autrement qu’au rayon boucherie de leur supermarché, un espace avec sa ménagerie sera offert à tous. Véritable hommage à la production locale, on pourra se promener dans le verger et le potager, participer aux divers ateliers proposés, autour de 3 produits phares : le lait, les fruits rouges et la pomme.

Quant au bâtiment, lui au moins s’inscrira dans la plus pure tradition Briarde, avec son portail imposant. Une serre accolée permettra de découvrir la flore.
Enfin, un playground, dans un dispositif rappelant une grange traditionnelle, sera destiné plus spécifiquement aux enfants.

 
Image Image

 

Les jardins extraordinaires

Je vous laisse apprécier la prouesse qui a permis de proposer 4 jardins contigus, sur les 4 éléments tout en assurant une continuité visuelle. Ils permettront de s’éloigner des lacs pour rejoindre les divers équipements, dans un cadre magique. Le relief totalement artificiel sera reconstitué grâce aux terres de déblaiement, notamment pour le creusement des bassins.
En partant des bassins, vous traverserez le domaine de l’eau avec ses bassins bouillonnants et ses ruisseaux, puis celui de l’air dans une vaste prairie fleurie. Ensuite, la forêt constituera le domaine du feu avant d’entrer dans les terres, illustrée par des jardins et des ruchers.

 
Image Image
 
 
Image Image
 
 
Image Image

 

Si vous préférez longer les bassins, diverses animations sont offertes

 
Image Image
 
 
Image

 

Les logements

L’essentiel, me direz-vous. Et sur ce projet, les architectes se sont démenés pour permettre aux utilisateurs de se sentir en harmonie avec la nature, comme le propose le slogan des Villages Nature.

3 types de logements seront proposés, du plus haut de gamme à l’entrée de gamme. Ils seront soit en collectifs, soit sous forme de cottages, regroupés en hameaux.

 
Image

 
La bulle, qui occupera 30% des logements, parmi les plus vastes, les mieux exposés et les plus proches des bassins.
Pour la partie correspondant aux jardins suspendus, des commerces et des restaurants (10 000 m² en tout) occuperont tout le rez-de-chaussée. Des arbres sont actuellement déjà plantés dans des pépinières pour habiller ces logements dès le jour de leur inauguration.
Afin d’être en parfaire adéquation avec le thème de la géothermie, leur baignoire fera office de jacuzzi.

 
Image Image
 
 
Image Image

 

Le moyen de gamme (la nature) occupera 40% de l’offre, dans un cadre plus forestier.

 
Image Image

 

Enfin, le clan offrira un logement pour les familles désireuses dans un cadre beaucoup plus ludique.

 
Image Image

 

Et demain ?

L’opération va désormais entrer dans une phase opérationnelle, avec le début des travaux dès la fin de l’année 2013 / début 2014.
Avant cela, cet été, les permis auront été délivrés, les acquisitions foncières réalisées ou les expropriations engagées si nécessaires.
Pour les plus intéressés, la commercialisation des logements sera ouverte dès cet automne jusqu’à la fin de l’année 2013. Comptez entre 200.000 et 350.000 € par cottage.
Et ouverture au public en avril 2016 pour le 1ère tranche de 857 logements, et au printemps 2017 pour une seconde tranche de 873 logements et d’équipements annexes (spa, bowling…).

 
Image

 

Je ne saurai vous abandonner sans quelques photos de la maquette en phase esquisse des jardins suspendus.

 
 
Image Image
 
 
Image Image
 
 
Image Image
 
 
Image Image

 

Pour approfondir un peu, nous vous proposons de faire plus ample connaissance avec Thierry Huau, grâce à cette vidéo de la série "Disney c’est Vous!" postée par Disneyland Paris:

Article: Mick77
Photos : Mick77 et: Villages Nature du Val d’europe, Thierry Huau (Interscène), Jacques Ferrier, Jean de Gastines, Lionel de Segonzac, Anna Moussinet interior design et Sophie jacquemin
Vidéo: Disneyland Paris