Walt Disney World, le Voyage d’une Vie – Partie 15 – Retour à EPCOT !

Alors que nous en avons enfin fini avec les Disney’s Hollywood Studios, nous voilà de retour à EPCOT. Cette fois, notre guide Bastia33 nous amène à la découverte plus approfondie de Future World. Accrochez-vous à votre écran, et en route pour la découverte !

XV. Retour à l’Experimental Prototype Community Of Tomorrow
 

Image

Après une courte, mais bonne nuit de sommeil, il était l’heure de commencer une nouvelle journée à Walt Disney World, et plus spécialement à EPCOT. Comme d’habitude j’étais debout dès l’aube et lorsque j’arrivais à l’entrée du parc, il n’y avait pas foule.
Comme la dernière fois, je me retrouvais aux premières loges pour assister à l’arrivée des personnages Disney venus ouvrir le parc.

 
Image Image
 
Image
 
Image Image

Je n’eus aucun soucis à débuter ma journée de visite par Soarin, puisqu’il n’y avait aucune attente. Plus tard, cela serait plus difficile. Cette attraction reste un très bon souvenir, une expérience unique et magique, avec cette sensation de survoler réellement les magnifiques paysages californien. Alors suivez-moi, vous ne regretterez pas le voyage.

 
Image
 
Image Image

Comme la veille dans les Disney’s Hollywood Studios, je me sentais presque chez moi à EPCOT. Je prenais mon temps, ayant repérer certaines petites choses sympathiques. Je vous propose donc une petite visite dans le bâtiment The Seas with Nemo and Friends, l’aquarium de Walt Disney World. En plus de la vie marine, le pavillon nous propose de discuter avec Crush, la célèbre tortue du film « Finding Nemo », à travers une animation similaire à notre Stitch Live !

 
Image Image
 
Image Image
 
Image
 
Image Image

Avant de me rendre vers ma prochaine destination, j’en profitais pour refaire un petite détour pédestre par le pavillon The Land. Puis je me dirigeais vers Test Track et mon prochain voyage, Mission Space.

 
Image Image
 
Image Image

Si un jour, vous allez à Orlando, ne partez surtout pas en vous disant « Je ne ferai pas ça et je ferai plutôt ça … ». Moi en préparant mon séjour, en plus de Space mountain et Rock’n’Roller Coaster, j’étais quasiment sur de ne pas faire Expedition Everest et Mission Space.
Mais au final, après avoir rencontré le Yeti, je me dirigeais tranquillement vers ma mission spatiale. Quelqu’un m’avait dit (et je pense qu’il se reconnaitra) : « Rentres au moins pour voir la thématisation ». Je m’étais donc dit : « Rentres et tu pourras sûrement trouver la sortie »…

 
Image Image
 
Image

Mais une fois à l’intérieur, même si entre les annonces et les panneaux j’aurais pu m’enfuir une centaine de fois, je me suis laissé porter par la foule, un peu comme dans Expedition Everest. Mais la grosse différence avec ce dernier, fut que là, le stress a duré un long moment.
L’atmosphère était géniale, mais quand même un peu effrayante pour les personnes non amatrice de grosses sensations comme moi. Si vous l’osez, suivez moi dans ce voyage vers Mars.

 
Image Image
 
Image Image
 
Image Image

Pour vous décrire l’attraction en quelques mots, cela n’a rien a voir avec notre Armageddon. Ici, il s’agit un simulateur de vol par équipages de quatre personnes où chacun tient un rôle précis : Navigator, Pilot, Commander and Engineer.

Après de rapides explications, il est temps de continuer ce voyage spatial. La pression allait grandissante, mais je devais aller jusqu’au bout.
Voilà donc cette fameuse fusée qui doit nous emmener vers la planète rouge, suivi par des photos de quelques héros bien connus de l’histoire de la conquête spatiale.
Puis vint le briefing, avec l’acteur Gary Sinise, vu notamment dans les films Apollo 13 et… Mission To Mars (cette attraction qui était visible à Tomorrowland, et est en quelque sorte l’ancêtre de Mission Space)

 
Image
 
Image Image
 
Image Image

Arriva enfin le moment de l’embarquement . La cabine est un peu étroite et interdit aux claustrophobes. C’était remarquablement bien fait et lorsqu’on se retrouve dans le simulateur en direction de Mars, on est dans un espace très étroit avec un écran devant nous et on en prends plein les yeux. L’association entre les voyants, les mouvements, la vision sur l’écran et les instructions de Capcom vous donnant les manœuvres que l’on doit faire, apportent un aspect complètement immersif.

 
Image Image
 
Image

Il est certain que cette expérience à Mission Space restera une autre victoire sur moi même. Autant il pourrait n’y avoir aucune attente à Crush’s Coaster que je ne le referai plus ; autant refaire Mission Space ou Expedition Everest, cela serait possible.

Donc après trois voyages sur Mars , je me dirigeais sans hésiter vers la Single Rider de Test Track, que je ne vous représenterai plus. Cependant, je vous propose une vidéo très complète pour vous rafraichir la mémoire.
Pendant presque une heure j’enchaînais entre voyage martien et tests techniques automobiles, en y prenant de plus en plus de plaisir. J’étais dans un autre monde ; je n’avais plus peur de rien et je profitais au maximum de ces deux attractions qui étaient, pour moi, le top du top à EPCOT.

 
Image
 
Image Image

Après avoir fait le fou pendant tout ce temps, je me dis qu’il fallait quand même passer à autre chose. Je parts donc en direction du pavillon Innovations.
J’entendis un bruit de bidon. Mais que se passait-il ? J’allais vite le découvrir.
J’arrivais dans un coin du parc que je n’avais pas trop visité la dernière fois. Là je ne courais plus, je prenais mon temps et profitais de chaque instant. Un tour par la boutique de pin’s, on ne sait jamais ils ont peut être un autre pin’s Davy Jones… mais malheureusement non.

 
Image Image
 
Image Image

Un coup d’œil ensuite à cette magnifique fontaine situé au centre de Future World, et qui devient encore plus spectaculaire et magnifique à la nuit tombée lors du « Night Dancing Fountain Shows at EPCOT’s Fountain of Nations »

Image Image

Avec la chaleur, je fais une pause pour profiter d’une petite douceur glacée, avant de me diriger vers le Club Cool. Si vous êtes fan de la marque Coca cola, il faut absolument y faire un arrêt, car outre la possibilité de déguster pendant des heures tous les colas du monde, une boutique vous propose un grand choix de merchandising sur cette marque mythique.
Je dégustais ainsi plusieurs de ces versions du coca, plus ou moins bonnes.

 
Image Image
 
Image Image

Le temps passait et mon estomac commençait à donner des signes d’impatience. Mais il allait devoir attendre encore un peu. Direction donc le pavillon Imagination !. Je pris mon temps et refis plusieurs fois une attraction que j’aimais bien, « Journey into Imagination with Figment ».
Encore une fois, il n’y avait pas d’attente. Je crois que c’est un avantage d’être très tôt sur les parcs, quels qu’ils soient, car autant le matin c’est plutôt calme, autant dès qu’on approche de midi les grosses attractions sont quasiment inaccessibles sans Fast Pass.

Image Image

Après avoir rencontré le docteur Nigel Channing (vous savez, celui qui présentait la cérémonie de l’Inventeur de l’Année dans « Chérie, j’ai rétréci le public »), nous voilà partis pour un étrange voyage. Car ce drôle de docteur nous dit que nous manquons d’imagination et que nous allons vivre des expériences aussi bien auditives que visuelles qui nous transportons un peu dans notre imaginaire.
Bon ce n’est pas l’Attraction, avec un grand A, de ce parc, mais c’est assez bien fait.

 
Image Image
 
Image Image

Article : Bastia 33 et Jake Sully
Mise en page : Jake Sully
Photos : Bastia 33
Vidéos : Bastia 33, century3horizons, kugalbelle, holyRONANempire, AttractionsMagazine

 

Voir aussi :

Nos gazouillis :

Il est maintenant possible de réserver les restaurants de Disneyland Paris depuis l'application officielle !...

Jul 10 2020

Découvrez les masques en tissu en vente sur ShopDisney dans notre article ! https://t.co/ULMQ2qcB3n

Jul 07 2020

Découvrez les dates de réouverture des différents moyens de transport de Walt Disney World. ...

Jul 06 2020
Nouveau !

Disney Gazette
informations

Elle est de retour !
Notre base de données sur les destinations Disney est à nouveau disponible. Découvrez nos fiches infos, guides et temps d'attentes.

C'est parti