Walt Disney World, le Voyage d’une Vie – Partie 18 – Animal Kingdom

Alors que les journées se raccourcissent et que nous approchons de la fin de ce récit de voyage consacré à Walt Disney World, notre ami Bastia nous amène une dernière fois à Animal Kingdom.

XVIII. Une matinée en pleine nature sauvage

Alors que le Soleil était en train de se lever, il était temps de partir pour Animal Kingdom, qui est de loin le parc que j’ai le plus apprécié de tout le domaine de Walt Disney World. Cependant, hors de question de refaire Expedition Everest, mais plutôt l’envie de passer une journée calme et encore pleine de surprises.
Dans le bus je ne pouvais m’empêcher de penser qu’il ne me restait plus que deux jours à profiter de la magie et de l’émerveillement : que le temps passe vite à Walt Disney World. Pas trop de temps de rêvasser que me voilà déjà devant le parc ; et quelques minutes après, j’assistais au petit show de bienvenue.
 

 
Image Image
 
Image Image

 

C’était dimanche, et il avait déjà beaucoup de monde. Mais ce n’était pas grave, car je décidais de flâner en me dirigeant pour la première fois de la journée vers Kilimanjaro Safari.

Tout était bien pensé, et rien n’était laissé au hasard. Quelque soit l’endroit où je regardais, les choses étaient magnifiquement mises en scène : la Magie Disney dans la jungle, c’est possible.

 

 
Image Image
 
Image Image

 

J’arrivais donc dans la partie africaine du parc et la foule s’éparpilla comme par magie. Je décidais donc de faire un tour à Kilimanjaro Safari car il n’y avait aucune attente pour le moment. Cela changera rapidement par la suite, mais tout de même gérable toute la journée.

 

Image Image

 

J’ai du faire cette aventure quatre fois dans la journée, et à chaque fois le spectacle était au rendez-vous. Les rencontres étaient toujours imprévisibles et malgré les conseils de notre guide, certaines étaient parfois angoissantes… alors que d’autres donnaient plutôt l’impression d’être tirées d’un célèbre western.

 

 
Image Image
 
Image Image

 

Il y avait enfin des rencontres plus apaisantes. Le décor changeait sans cesse et il aurait fallu une tête à 360°, comme notre chère Nine-Eye, pour ne rien louper.

Aucun animal ne fuyait ; mais comme disait notre chauffeur il ne pouvait s’arrêter, même si nous rencontrions des animaux en principe inoffensifs.

 

 
Image Image
 
Image Image

 

D’autres animaux encore étaient impressionnant… où insolites.

Je referai une autre fois ce safari dans l’après-midi et le spectacle fut une nouvelle fois là.

 

 

Pour la deuxième partie, cliquez ici !

 

Après ce fabuleux safari, je décidais de traîner un peu partout dans cette partie Afrique que je n’avais pas trop visité lors de ma première journée à Animal Kingdom.

Je suis sur que je ne visiterai jamais tous les pays présents à Walt Disney World ; mais en étant là-bas j’eus par moment l’impression de faire un mini tour du monde, car entre EPCOT et Animal Kingdom, il y avait vraiment, et je vais encore le répéter, un dépaysement total. Je ne sais plus combien de temps à duré la construction de ce parc, mais il fourmille de détails et d’endroits très sympathiques à voir.

 

 
Image Image
 
Image
 
Image Image

 

Je retrouvais un personnage symbolique de cette partie du parc avec qui je parlais encore une fois de ses origines. Il était très disponible pour tout le monde, comme tous les Cast Members de Walt Disney World, et n’hésitait pas à nous jouer un petit morceau de musique locale.

 

Image

 

Il commençait à faire chaud, voire très chaud dans le parc. Le stand de fruits frais avait beaucoup de succès. Mais comme souvent la pluie a fini par être au rendez-vous dans l’après midi, modifiant complètement mon planning.

 

 
Image
 
Image Image

 

Après avoir passé un bon moment dans la partie Afrique, je me décidais enfin à rejoindre la partie Asie du parc. Là aussi je traînais d’un endroit à l’autre.

Ce secteur était plein de belles rencontres, et encore une fois sans aucune bousculade. Les personnages étaient partout et très abordables, pas comme chez nous.

 

 
Image Image
 
Image

 

Je traînais partout, profitais de tout. Inconsciemment je pense que j’aurais voulu arrêter le temps pour profiter éternellement de ces dernières heures à Walt Disney World. Il y avait tant de choses à voir.

Je voulais aller me rafraîchir à Kali River, mais rien ne pressait. Je passais un peu partout.

Comme dans la partie Afrique, le dépaysement était total et les détails impressionnants. Je ne regrette pas d’avoir pris autant de cartes SD avec moi.

 

 
Image
 
Image Image

 

La végétation d’Animal Kingdom était toute aussi impressionnante que le reste. Le nombre d’espèces de végétaux représentés devait se compter par milliers, mais une retiendra plus particulièrement mon attention : voilà non pas une nature morte, mais une nature vivante. Une rencontre fort sympathique, car cette plante joue avec les visiteurs ; c’est un spectacle à elle seule.

 

 
Image
 
Image Image

 

Je crois que je l’ai déjà dit mais ce parc est de loin le plus beau et le plus immersif de tous. Et dire qu’au début je voulais juste y passer quelques heures. Heureusement que certains ont su me convaincre.

Il y régnait même une grande sérénité d’où surgissait de temps à autre les cris provenant d’Expedition Everest.

 

 
Image
 
Image Image

 

A Walt Disney World, il fallait avoir les yeux partout, car le spectacle était présent aussi bien sur terre… que dans le ciel.

Il faisait désormais très chaud et je me décidais enfin à faire pour la première fois de la journée Kali River Rapids. Quel bonheur d’être douché gratuitement ! Je referai trois fois de suite cette attraction avant de changer une nouvelle fois de continent.

 

 
Image
 
Image Image

 

Puis après cette expérience rafraichissante, je me dirigeais donc vers la partie la plus étrange de ce parc, Dino-Rama.

Je me retrouvais devant cet espèce de Land qui ressemblait plus à une fête foraine préhistorique qu’à un land Disney digne de ce nom. Cela dénote pas mal avec le reste du parc, car l’on est immergé dans un truc un peu étrange et métallique, loin de la verdure des autres lands.

 

 
Image Image
 
Image

 

Il y avait tout un tas de stands où les enfants pouvaient jouer à plein de petits jeux plus ou moins interactifs. Il y avait même des personnages en costumes d’époque.

 

 
Image Image
 
Image Image

 

Je me lançais dans quelques tours de Primeval Whirl. C’est sur, on est loin des sensations et de l’immersion d’Expedition Everest, mais ça repose un peu.

Bon, vous l’aurez compris, je n’ai pas trop trainé dans cet endroit du parc. Heureusement qu’à coté se trouve Dinosaure ; cela compense un peu cette fête foraine où les enfants sont rois.

 

Image Image

 

 

 

Je continuais ma visite en cette très agréable matinée dans le parc avec un passage par Flights of Wonder. Ce spectacle reposant, dans un cadre naturel magnifique et avec tous ces oiseaux, était un plaisir pour les yeux. Certains parlaient même avec le public.

 

 
Image
 
Image Image

 

Des dizaines d’espèces nous étaient présentées, toutes plus étonnantes les unes que les autres.

Certains étaient dressés comme des chiens de cirque (ou plutôt des oiseaux de cirque), alors que d’autres étaient de véritables rapaces, entraînés à la chasse.

 

 
Image Image
 
Image
 
Image Image

 

Arriva enfin le Pygargue à tête blanche, un cousin éloigné de l’aigle, mais qui est l’emblème des USA. Ce moment reposant était apprécié par un public nombreux et passionné.

J’ai énormément apprécié ce spectacle. Cette journée était magnifique et je baignais un peu dans une douce euphorie.

 

 
Image
 
Image Image

 

 

 

Article : Bastia 33 et Jake Sully

Mise en page : Jake Sully

Photos : Bastia 33

Vidéos : holyRONANempire et shadynyc2005 sur Youtube

 

Voir aussi :

Nos gazouillis :

Il est maintenant possible de réserver les restaurants de Disneyland Paris depuis l'application officielle !...

Jul 10 2020

Découvrez les masques en tissu en vente sur ShopDisney dans notre article ! https://t.co/ULMQ2qcB3n

Jul 07 2020

Découvrez les dates de réouverture des différents moyens de transport de Walt Disney World. ...

Jul 06 2020
Nouveau !

Disney Gazette
informations

Elle est de retour !
Notre base de données sur les destinations Disney est à nouveau disponible. Découvrez nos fiches infos, guides et temps d'attentes.

C'est parti