Walt Disney World, le Voyage d’une Vie – Partie 19 – Animal Kingdom

Nous concluons aujourd’hui notre voyage à Animal Kingdom. Au programme (avant l’arrivée de l’orage), une poursuite de la découverte de ce parc, et plus particulièrement, de ces magnifiques décors naturels, plus vrais que Nature.

XIX. Un dernier tour au Royaume des Animaux

Me voilà maintenant dans la partie Asie du parc. Quelqu’un m’avait parlé d’une superbe terrasse où je pouvais aller et dont la vue ne me décevrai pas. J’allais donc m’y rendre pour y déjeuner.
Cette partie du parc était assez calme, malgré le grand nombre de visiteurs dans ce coin-ci, vu qu’il n’y avait pas de grosses attractions. Un petit endroit plein de sérénité attira mon attention et j’y passais un moment très agréable.
 

 
Image Image
Image Image

 

Après avoir pris ma dose de nourriture spirituelle, je me dirigeais maintenant vers le Yak & Yeti pour m’alimenter plus traditionnellement. Au menu Orange Beef et Coca-Cola

J’espérais qu’il y aurait une place sur la terrasse juste à coté de Kali River, afin de profiter du spectacle de cette attraction et avoir de quoi passer un bon moment.

 

 
Image Image
Image
Image Image

 

Il faisait très beau et très chaud désormais, et je savais ce qui allait se passer après mon repas… un petit tour par l’attraction rafraichissante qui jouxtait mon emplacement.

Lors de mon repas, j’eus un charmant voisin pour me tenir compagnie. Et bien entendu, comme dans tout les recoins de ce parc, la thématisation était poussée à l’extrême.

 

Image Image

 

Après cette pause, je pensais donc refaire Kali River, mais avec 70 minutes d’attente sous le Soleil, cela ne me tentait pas trop. Je pris un Fast Pass pour un peu plus tard , et décidais de retourner vers la partie africaine, pour refaire une dernière fois la plus belle des attractions de ce parc, Kilamanjaro Safari.

Au passage, je retrouvais une vieille connaissance et j’admirais la décoration absolument superbe.

 

Image
 
Image

 

Vingt minutes plus tard, en route pour de nouvelles aventures au cœur de la savane africaine. Celles-ci commencèrent par une première rencontre de poids, avec un rhinocéros.

Alors en plein voyage, le temps était en train de changer, j’aurais probablement droit à mon orage quotidien.

 

 
Image
 
Image Image

 

Arriva à nouveau la plus belle et la plus haute des créatures de ces lieux, je veux bien sur parler de la girafe.

 

 
Image Image
Image Image

 

Chaque safari était diffèrent et les animaux n’étaient jamais aux mêmes endroits. Certains cherchaient l’ombre, alors que d’autres se reposaient. La Nature était magnifique, et la chaleur étouffante.

 

 
Image Image
Image Image

 

Dans cet environnement vous aviez deux choix à faire pour passer votre temps : la piscine, mais bon je ne voulais pas déranger nos amis les éléphants ; ou bien la sieste, et la non plus je voulais pas trop embêter les royaux habitants de ces lieux.

 

 
Image Image
Image Image

 

J’ai fait plusieurs fois cette attraction. Pour moi, c’est sans hésiter la plus belle et la plus dépaysante de ce parc. Rien n’est figé et chaque safari est une nouvelle aventure, avec des animaux tous plus majestueux les uns que les autres.

Je me suis souvent senti bizarre tout au long de cette journée. Je suis passé par toutes les émotions, sans raison apparente. Je traînais partout, je flânais, je voulais arrêter le temps.

Partout ce parc était impressionnant par sa beauté. Je me sentais tout petit. De tous les parcs de Walt Disney World, c’était certainement celui où nous entendions le moins de bruit extérieur. Il y régnait une espèce de paix et de tranquillité.

 

 
Image Image
Image

 

Il faisait maintenant très chaud, et même si je savais qu’un orage allait arriver, je ne pouvais résister à faire une dernière fois Kali River. Je retournais une nouvelle fois dans la partie asiatique.

La thématisation de cette attraction était magnifique et je m’y attardais un long moment.

 

 
Image Image
Image Image

 

Après ce nouvel épisode humide, je flânais un peu partout dans cette partie du parc, afin m’imprégner de toutes les choses que je pouvais voir et ressentir.

Cette partie était sûrement la plus reposante de tout le parc, et beaucoup d’endroits étaient complètement déserts, à se sentir presque seul. Je ne savais que dire devant cette nature luxuriante, et profitais de chaque seconde passée en ces lieux.

 

 
Image Image
Image Image
Image Image

 

C’était de toute évidence la plus belle journée que j’ai passé à Walt Disney World et je pense que je n’oublierai pas de si tôt cet état dans lequel je me suis trouvé tout au long de la journée, toutes les émotions ressenties, tout le trouble et la joie vécue là-bas.

Je n’arrivais pas à quitter cette partie du parc dans laquelle je me sentais un peu seul au monde.

Je retournais vers la montagne sacrée, tel un aimant attiré par une source magnétique.

C’était beau et incroyablement réaliste. J’avais vraiment l’impression d’être un grain de sable à coté d’un géant.

 

 
Image
 
Image Image

 

Il y avait beaucoup de monde, mais on entendait beaucoup de cris qui provenaient de l’attraction, le plus grand frisson de Walt Disney World.

Je suis persuadé que c’est une des images fortes que je garderai de mon voyage là-bas.

 

 
Image Image
 
Image
 
Image Image
 
Image

 

Le temps passait, la météo changeait, et il ne faisait aucun doute qu’un orage allait avoir lieu sous peu. Ne voulant pas revivre la mauvaise expérience de la veille à EPCOT, je pris en vitesse la direction d’un autre land.

Au passage, il y avait maintenant beaucoup de monde à la fête foraine du coin.

 

 
Image Image
 
Image

 

Je me dirigeais donc sans hésiter vers Dinosaur, que je fis deux fois de suite et sans Fast Pass, vu qu’il n’y avait pas trop de monde dans ce coin du parc. Cette attraction était tout simplement époustouflante, et très impressionnante.

 

 
Image
 
Image Image
 

 

Un sentiment étrange m’envahissait maintenant je savais que la fin était sûrement proche. Je traînais un peu à reculons dans le parc alors que l’orage montait et allait bientôt éclater. Pourtant je ne voulais pas encore partir et je retardais ce moment le plus possible.

Je décidais de faire un dernier petit tour vite fait partout et dans tous les coins du parc.

Un dernier coup d’œil en direction d’Expedition Everest, qui m’aura procuré beaucoup de bonheur et de frissons.

 

 
Image Image
Image
 
Image Image

 

Je passais et repassais dans des endroits magnifiques. Puis, je pris la direction de l’imposant Tree of Life. Ce lieu était calme et reposant, comme finalement tout ce parc où la nature est reine.

Sur le tronc de cet Disneyodendron semperflorens gigantis, l’on peut admirer de sympathiques personnages mais tout de même inquiétants.

A l’intérieur de l’arbre, le cinéma 4D "It’s Tough to be a Bug !" me permis de faire une dernière belle rencontre.

 

 
Image
 
Image Image

 

Puis ce qui devait arriver arriva : des pluies d’enfer s’abattirent sur Animal Kingdom, et si tout à l’heure je traînais encore un peu, désormais je fuyais vers là sortie. Mais pour faire quoi car il n’était que 16h ?

 

 
Image Image
Image Image

 

Article : Bastia 33 et Jake Sully

Mise en page : Jake Sully

Photos : Bastia 33

Vidéos : HV10N90 (sur Youtube)

 

Voir aussi :

Nos gazouillis :

Il est maintenant possible de réserver les restaurants de Disneyland Paris depuis l'application officielle !...

Jul 10 2020

Découvrez les masques en tissu en vente sur ShopDisney dans notre article ! https://t.co/ULMQ2qcB3n

Jul 07 2020

Découvrez les dates de réouverture des différents moyens de transport de Walt Disney World. ...

Jul 06 2020
Nouveau !

Disney Gazette
informations

Elle est de retour !
Notre base de données sur les destinations Disney est à nouveau disponible. Découvrez nos fiches infos, guides et temps d'attentes.

C'est parti