Walt Disney World – Part I : Magic Kingdom

L’été dernier, nous vous avions proposé par l’intermédiaire de nos envoyés spéciaux Vini et Ptitgillou une série d’articles pour vous présenter Tokyo Disney Resort. Cette année nous revenons avec une nouvelle série, cette fois-ci centrée sur Walt Disney World. Ainsi nous vous présenterons au travers de différents articles chacun des parcs : Magic Kingdom, Epcot, Disney’s Hollywood Studios, Disney’s Animal Kingdom et les deux parcs aquatiques, Disney’s Blizzard Beach et Disney’s Typhoon Lagoon !

Mais commençons, si vous le voulez bien, par le Magic Kingdom, le cousin de notre Parc Disneyland, alors suivez le guide !

Image

Le Magic Kingdom a ouvert ses portes le 1er octobre 1971 à côté d’Orlando en Floride. Il est le deuxième parc Disney créé dans le monde après le Disneyland Park en Californie ouvert en 1955. Comme chez nous à Paris, pour entrer dans le parc une fois son billet d’entrée validé, il faut passer sous la gare de Main Street, U.S.A. Sitôt la gare passée, c’est un étrange sentiment de déjà vu qui s’empare de tout visiteur européen qui a déjà par ailleurs visité notre Parc Disneyland. En effet le Main Street, U.S.A. de Floride ressemble beaucoup au parisien, ou plutôt l’inverse puisque la version floridienne est antérieure. Mais prenez garde à ne pas vous mélanger les pinceaux car il subsiste de nombreuses différences.

Image Image

Vous n’aurez aucun mal à trouver City Hall qui est approximativement au même endroit que le nôtre, à la différence près qu’il y a un bâtiment juste à côté nommé Main Street Chamber of Commerce, où l’on peut retirer ses achats. La vraie différence avec le Main Street parisien se trouve en face de City Hall ; en effet à la place de "Main Street Transportation" à Paris, il y a un énorme bâtiment à l’architecture victorienne appelé Town Square Theater (l’équivalent de Meet Mickey Mouse et du Pavillon des Princesses combinés, tout du moins jusqu’à ce que la photolocation des princesses du New Fantasyland soit ouverte). Sur le perron se trouvent quelques rocking chairs, si vous avez le temps n’hésitez pas à les utiliser, c’est agréable pour regarder la parade quand il n’y a pas trop de monde ! Juste à côté vous trouverez le Tony’s Town Square Restaurant, un charmant petit restaurant italien thématisé sur La Belle et le Clochard !

Image Image
Image Image

Vous serez également surpris de constater que le Main Street de Floride n’a pas d’arcades comme chez nous, cependant leur boutique Emporium est située au même endroit, à la grande différence que la leur englobe notre Walt’s An American Restaurant et nos boutiques Lily’s et Disney & Co, jusqu’au Casey Corner en somme qui est commun à nos deux parcs également.

Image
Image Image

De l’autre côté de la rue, vous trouverez la même construction que chez nous : des boutiques axées sur les bijoux et les collectibles associées à des restaurants spécialisés dans la glace, les sandwichs et les pâtisseries. Rappelons également que d’ici peu Starbucks s’installera en lieu et place de Main Street Bakery l’équivalent de Cable Car.

Image Image
Image Image

Au bout de Main Street nous arrivons sur Central Plaza où l’on pourra admirer les deux animations de la journée Celebrate A Dream Come True Parade et le Move it ! Shake it ! Celebrate it ! Street Party .
Cependant ne soyez pas étonnés de ne pas retrouver le Plaza Gardens Restaurant, mais l’équivalent à côté du Casey Corner : le Crystal Palace .

Image

Si le Main Street U.S.A. de Floride ressemble plus au moins au notre, la partie ouest (ou gauche) du Magic Kingdom se subdivise en 3 Lands : Adventureland, Frontierland et Liberty Square, contre 2 Lands chez nous Frontierland et Adventureland !

Image

Commençons d’abord par Adventureland. Dès que l’on entre dans cette partie du parc on se croirait arrivés dans la jungle ! La végétation y est luxuriante, et la Cabane des Robinson impose dans son nid de plantes exotiques. Il faut bien admettre que le climat floridien ne peut qu’ajouter du réalisme au lieu par rapport à Paris.

Image Image
Image
Image Image

Cependant la première chose qui frappe le regard lorsqu’on entre dans ce Land c’est The Magic Carpets of Aladdin parce que sa copie française se trouve dans nos Studios… Juste à l’entrée du Land, en face de l’arbre des Robinsons, vous pourrez faire un petit tour à Pixie Hollow et discuter avec Clochette et ses amis dans Tinkerbell’s Magical Nook, allez-y de bonne heure, la file d’attente monte vite, mais si vous aimez les rencontres de personnages ça risque de vous plaire, car aux États-Unis les personnages sont très loquaces, de biens jolies rencontres en perspective.

Image

Plus loin nous retrouvons deux attractions "historiques" : la première est Walt Disney’s Enchanted Tikki Room copie de la toute première attraction à inclure des audio-animatronics en 1963 à Disneyland Californie. Autant dire qu’aujourd’hui elle semble un peu dépassée, mais il est intéressant de la faire et de voir ses plus de 150 audio-animatronics s’éveiller et chanter !

Image Image

La deuxième attraction "historique" est Jungle Cruise une des plus vieilles attractions Disney, et présente dans tous les parcs Disney du monde sauf…chez nous ! Autant vous le dire tout de suite, elle est un peu datée et depuis l’ouverture de Animal Kingdom elle est même un peu désuète… En effet il s’agit d’une petite balade pour découvrir la jungle et ses animaux, mais il est quand même sympathique de la faire au moins une fois. Toutefois pour ceux qui ne comprennent pas très bien la langue de Shakespeare, vous risquez de passer à côté des commentaires humoristiques du guide, et c’est dommage puisque c’est ce qui fait partie du charme de l’attraction.

Image Image

On retrouve pour finir une attraction phare des parcs Disney : Pirates of The Caribbean ! La version floridienne intègre des personnages des films comme Jack Sparrow, Barbe Noire, Barbossa, et plus récemment les sirènes du dernier film. Ces ajouts sont plus ou moins bien réussis, et libre à chacun de les apprécier ou non, mais ce qui perturbera le visiteur européen, c’est l’ordre des scènes qui est différent de notre version, de plus, il n’y a qu’une chute et pas de photo !

Image

La visite se poursuit à Frontierland où le Land s’articule autour d’une rivière, appelée ici Rivers of America. Big Thunder Mountain ici n’est pas au milieu de la rivière, ce qui a pour principal effet de le rendre plus petit et du coup moins impressionnant, mais à part ça l’attraction est sensiblement la même qu’à Paris, le passage sous l’eau en moins. Mais la véritable star du Land au final est Splash Mountain, savant mélange entre dark ride et attraction dite de types bûches ( ou Log Flume ) qui a pour thème le film La Mélodie du Sud avec la célèbre chanson Zip-A-Dee-Doo-Dah. Attention vous risquez fortement d’être mouillés dans la chute finale de 17,50 m !

Image Image
Image

En face de Big Thunder Mountain vous pouvez embarquer sur un radeau pour explorer Tom Sawyer Island située au milieu de River of America, l’ile est subdivisée en deux îlots reliés par un pont flottant. On peut y visiter les cavernes Injun Joe’s Cave, la vieille mine Magnetic Mystery Mine, le Fort Langhorn, et le moulin Harper’s Mill. Juste avant Liberty Square vous trouverez l’attraction Country Bear Jamboree dans le Grizzly Hall où vous verrez des audio-animatronics d’ours jouer et chanter de la musique country.

Image
Image Image

Entre Frontierland et Liberty Square vous trouverez un saloon The Diamond Horseshoe qui vous rappellera quelque peu le Lucky Nuggets Saloon, mais laissez-vous plutôt tenter par le Liberty Tree Tavern juste à côté qui vous plongera dans l’Amérique de la fin du XVIIIème et vous proposera un large choix de plats typiquement américains à volonté.

Image Image
Image Image

Nous arrivons à Liberty Square qui a pour thème l’indépendance américaine, et reconstitue un petite ville américaine en l’an 1776. D’ailleurs vous trouverez le Liberty Tree, arbre que possédait toute ville américaine en symbole du combat pour l’indépendance. Juste à côté on retrouve la Liberty Bell, réplique de celle qui se trouve à Philadelphie, elle a d’ailleurs été placée dans le parc en 1987 pour le bicentenaire de la signature de la Constitution Américaine.

Image

Vous trouverez dans ce Land l’attraction The Hall of Presidents rendant hommage à tous les présidents américains. Son bâtiment rappelle l’Independence Hall à Philadelphie, où fut signée la Déclaration d’Indépendance. Il s’agit d’un film sur l’histoire de l’Amérique et de ses présidents, que l’on retrouve d’ailleurs tous à la fin sous forme d’audio-animatronics, 42 au total. C’est une attraction qui peut dérouter par son aspect très patriotique, mais c’est assez impressionnant de voir toutes ces répliques de présidents très fidèles s’animer et parler au public.

Image

En face du Hall Of Presidents vous pouvez embarquer sur le bateau à aube Liberty Belle Riverboat afin de faire une petite croisière sur Rivers of America où vous passerez le long de Tom Sawyer Island et de l’imposante Haunted Mansion. D’ailleurs le nom du bateau provient d’un jeu de mot entre Liberty Bell et Lily Belle, le surnom de l’épouse adorée de Walt Disney.

Image

Vous ne pouvez pas passer par ce Land sans aller faire Haunted Mansion, dont notre équivalent s’appelle Phantom Manor à Paris. Cependant point de masure délabrée ici, mais un majestueux manoir gothique. La file d’attente est également différente puisqu’elle prend place dans le cimetière. D’ailleurs depuis 2011 certaines tombes de la file sont devenues interactives ; ainsi le temps passe plus vite et l’on entre plus rapidement dans l’ambiance de la mystérieuse maison. Ici l’histoire nous fait découvrir une étrange mariée qui tue ses époux, et en cherche un nouveau : un volontaire pour l’épouser ? L’attraction est joyeusement macabre, les effets sont assez bluffants, notamment les effets des escaliers et des portraits qui se battent en duel. Évidement on retrouve quelques scènes globalement communes, même si différemment agencées, avec notre Phantom Manor, comme la scène de bal, la scène avec Leota. Et au final s’ils ont aussi un passage dans un cimetière, il est beaucoup plus vivant que le nôtre, car ici point de squelettes mais des fantômes phosphorescents en train de chanter, faire de la balançoire, du vélo… avec la musique entrainante de Grim Grinning Ghost. C’est donc une version très différente, moins oppressante, plus à mourir de rire qu’à mourir de peur, mais Haunted Mansion est sûrement une des meilleures attractions du Magic Kingdom.

Image
Image Image

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, lorsque l’on poursuit son chemin après Haunted Mansion on pénètre sur les terres de Fantasyland, et les premières attractions que l’on croise, sont très connues en France : It’s a Small World et Peter Pan’s Flight ! D’extérieur It’s a Small World est ici bien moins impressionnant. L’attraction est cachée dans un bâtiment et la façade si colorée à Paris est ici blanche et or. Du coup l’attraction semble moins chaleureuse et plus triste que notre version. Autant vous le dire tout de suite, en toute honnêteté notre It’s a Small World est bien plus savoureux ; déjà la célèbre chanson est déclinée en plusieurs langues chez nous alors qu’en Floride vous n’entendrez que la version anglaise ce qui la rend plus entêtante, c’est bien dommage pour une attraction sur le Monde et toutes les cultures… De plus les poupées y sont beaucoup plus espacées, ce qui tend à donner une impression de plus de vide…

Image Image

En face Peter Pan’s Flight est le même que chez nous, donc si vous n’avez pas beaucoup de temps continuez votre chemin et dirigez-vous plutôt vers Mickey’s PhilarMagic qui vaut vraiment le détour ! PhilarMagic est un film de 12 minutes en 3D suivent un peu le même principe qu’Animagique. Donald se retrouve à traverser divers dessins animés de Walt Disney suite à une bêtise qu’il a faite. Vous voyagerez ainsi de La Petite Sirène à Aladdin en passant par Le Roi Lion et La Belle et la Bête au travers de plusieurs scènes musicales, c’est un très bon spectacle et une très agréable surprise.

Image Image

A la sortie de l’attraction nous arrivons sur la place du Château de Cendrillon, si le Château de la Belle au Bois Dormant est rose et bleu pour qu’il puisse ressortir avec le ciel gris parisien, le château d’Orlando est blanc pour justement mieux se détacher sur le ciel bleu de Floride.

Image Image

Le château est imposant et majestueux du haut de ses 57,6 mètres, celui-ci reprend l’architecture gothique des châteaux français comme Ussé, Chenonceau et Chambord pour ne citer qu’eux et c’est vrai qu’il a un côté plus réaliste comparé à la fantaisie du château parisien… Ce qui pourrait laisser de marbre les français habitués aux nombreux et magnifiques châteaux qui jalonnent notre pays, mais qui ne peut faire que rêver les Américains qui n’ont pas de monuments datant du Moyen-Age ou de la Renaissance.

Image Image

Autre spécificité, ce château abrite un restaurant très prisé, le Cinderella’s Royal Table, n’espérez pas pouvoir y manger sans avoir réservé des mois à l’avance. Nous vous conseillons d’ailleurs d’y prendre le petit-déjeuner, car il vous permettra de rentrer sur le parc avant son ouverture, et c’est l’occasion idéale pour faire des photos de vous devant le château sans personne derrière pour vous gêner !

Image
Image Image

Sur la scène devant le château vous pourrez voir plusieurs fois par jour Dream Along with Mickey un très sympathique spectacle avec des personnages bien connus comme Mickey et les Fab Five avec les têtes parlantes, les couples princiers, Peter Pan et ses amis, et Maléfique !

Image

Dans la cour arrière du château on retrouve le Prince Charming Regal Carrousel devant lequel vous reconnaitrez l’épée dans l’enclume, Excalibur ! Juste à côté se trouve le sympathique dark-ride familial The Many Adventures of Winnie the Pooh qui a pour héros comme son nom l’indique Winnie l’Ourson et ses amis. Non loin de Winnie on retrouve les célèbres tasses appelées ici Mad Tea Party

Image

Face aux tasses et à l’attraction sur Winnie se trouve l’extension de Fantasyland qui a commencé en 2012, cette partie s’appelle New Fantasyland ! On y trouve Enchanted Tales with Belle qui prend place dans le cottage de Maurice, la maison où a grandi Belle, nous vous invitons à lire notre article sur la visite de cette nouvelle attraction pour en savoir plus. Deux nouveaux restaurants sur le thème de la Belle et la Bête ont également vu le jour : Gaston’s Tavern et Be our Guest situé dans la reconstitution du château de la Bête !

Image
Image Image

En face vous remarquerez le château du Prince Eric qui est en fait la façade de l’attraction Under the Sea ~ Journey of The Little Mermaid il s’agit d’un dark-ride basé sur le film de la Petite Sirène. D’ailleurs on retrouve Ariel représentée sur le bateau jouxtant le château, en figure de proue. Mais vous pouvez rencontrer la petite sirène en chair et en écailles dans Ariel’s Grotto qui contrairement à celui de Disney California Adventure Park n’est pas un restaurant mais un meet and greet !

Image
Image Image
Image

Juste derrière Ariel’s Grotto et à la place de l’ancien Land Mickey’s Toontown Fair, rasé pour l’expansion de Fantasyland, se trouve un petit monde créé autour de l’univers du Cirque. On y retrouve Dumbo the Flying Elephant anciennement situé à côté du Prince Charming Regal Carrousel et qui a été doublé pour l’expansion. Petite astuce, il y a une nacelle de Dumbo installée comme photolocation à côté du manège, initiative très sympathique !

Image Image

Juste à côté on retrouve Dingo qui fait de la haute voltige avec son avion dans une montagne russe junior : The Barnstormer featuring Goofy as the Great Goofini elle plaira aux plus petits puisqu’elle est accessible dès 89 cm ! Juste en face de la gare de Fantasyland pour prendre le Walt Disney World Raiload les plus petits se régaleront de jouer dans l’aire de jeux aquatique de Casey Jr. Splash’N’Soak Station, tandis que les autres iront profiter du meet and greet Pete’s Silly Sideshow et rencontrer Mickey et sa bande en costumes d’artistes du cirque !

Image Image

Dans le courant de l’année l’équivalent de notre Pavillon des Princesses ouvrira sous le nom de Princess Fairytale Hall, et suivra l’année prochaine l’ouverture de la nouvelle attraction sur Blanche-Neige Seven Dwarfs Mine Train qui sera une sorte de Big Thunder Mountain prenant place dans les mines de diamants des 7 nains.

Une fois la visite de Fantasyland terminée nous nous dirigeons vers Tomorrowland censé représenter la vision du futur tel qu’on l’imaginait au milieu du XXème siècle. Il est bien différent de la conception d’origine de notre Discoveryland, cependant quelques attractions sont communes. D’ailleurs la première attraction que l’on voit en venant de Fantasyland se trouve être l’équivalent de notre Autopia, baptisé ici Tomorrowland Speedway.

Image

En continuant votre chemin et en levant la tête vous remarquerez que des rails en hauteur font le tour du Land, il s’agit de Tomorrowland Transit Authority People Mover, une sorte de petit tram qui permet de faire le tour de Tomorrowland en 16 minutes, le tout à 3,2 km/h histoire de profiter du paysage. Au centre de la gare d’embarquement se trouve la Tower Plaza au centre de laquelle trône Astro Orbiter, qui n’est ni plus ni moins qu’une autre version de notre Orbitron.

Image

Au fond du Land, presque à l’extérieur du parc, se trouve le tout premier Space Mountain de l’histoire ouvert en 1975, blanc immaculé pour contraster avec le ciel bleu de la Floride, il est esthétiquement moins spectaculaire que le nôtre, qui rien qu’à son allure steampunk appelle au rêve et à l’évasion.

Image

Du côté de l’attraction en elle-mêmes si vous avez peur des loopings et des inversions rassurez-vous celui-là n’en a aucune. Au final tant au niveau visuel qu’émotionnel ce Space Mountain est moins impressionnant ; on peut d’ailleurs se gargariser d’avoir la seule version à travers tous les parcs Disney du Monde avec inversions ! Toutefois cette version est à faire, de par le fait que c’est la première et qu’au final elle est plutôt amusante, même s’il est très inconfortable de s’y asseoir !

Un peu plus loin on retrouve l’attraction Carousel of Progress initialement conçue par Walt Disney pour la foire internationale de New York de 1964-65. Elle fut déplacée pendant un temps à Disneyland de 1967 à 1973 avant d’être transférée une dernière fois en 1975 à Walt Disney World pour ne plus jamais en bouger. Cette attraction peut paraitre dépassée aux vues de ce que l’on est capable de faire aujourd’hui, et pourtant elle a un vrai charme, comme une petite pièce de musée.

Image Image

Le principe de l’attraction est, comme l’indique son nom, un carrousel. Les visiteurs sont assis dans une salle, qui tourne autour de la scène pour nous faire voyager avec une même famille à travers tout le XXème siècle. Un charmant petit voyage à travers le temps de 20mn45 ponctué par la chanson connue de beaucoup de fans Disney There’s A Great Big Beautiful Tomorrow composée par les non moins célèbres frères Sherman.

Ensuite on arrive devant un grand bâtiment comprenant deux attractions : la première, Buzz Lightyear Space Ranger Spin attraction présente dans tous les parcs Disney du Monde. Elle est très semblable à Buzz Lightyear Laser Blast à Paris, à la différence des cibles et du pistolet laser qui est fixé au véhicule et qui du coup moins malléable que le modèle parisien.

Image

La seconde attraction,Monsters, Inc. : Laugh Floor est un spectacle interactif du même genre que notre Stitch Live ! et qui a pour but de faire rire le public. La difficulté pour les visiteurs non anglophones est de ne pas comprendre toutes les subtilités du spectacle et des blagues, et du coup de passer totalement à côté de l’aspect et intérêt humoristique de l’attraction.

Image Image
Image

Vous ne pouvez pas quitter Tomorrowland sans faire Stitch’s Great Escape !, une attraction interactive. On est assis dans une pièce circulaire, tandis que l’audio-animatronic de Stitch est enfermé dans une prison de verre au centre de la salle, mais celui-ci s’échappe et ….vous savez ce qu’il vous reste à faire pour connaitre la suite. Mais attention à ce que vous avez dans les poches, Stitch est une petite fripouille !

Et voilà tout pour ce tour du Magic Kingdom de Floride, il ne reste plus qu’à retourner devant le Château de Cendrillon pour voir Wishes, le spectacle nocturne du parc et la Disney’s Electrical Parade.

Image Image
Image

Nous espérons que ce petit tour du Magic Kingdom vous aura plu et qu’il vous aura rappelé de bons souvenirs si vous avez eu la chance d’y avoir déjà été, ou qu’il vous a donné envie d’y aller si ce n’est pas encore fait. Nous vous donnons rendez-vous rapidement pour la suite de la visite de Walt Disney World, avec les Disney’s Hollywood Studios !

Pour en discuter avec nous c’est par ici :
magic-kingdom-f123/

Article : Prilla
Images : VDR, Prilla, Disney Parks Blog

 

Voir aussi :

Nos gazouillis :

Il est maintenant possible de réserver les restaurants de Disneyland Paris depuis l'application officielle !...

Jul 10 2020

Découvrez les masques en tissu en vente sur ShopDisney dans notre article ! https://t.co/ULMQ2qcB3n

Jul 07 2020

Découvrez les dates de réouverture des différents moyens de transport de Walt Disney World. ...

Jul 06 2020
Nouveau !

Disney Gazette
informations

Elle est de retour !
Notre base de données sur les destinations Disney est à nouveau disponible. Découvrez nos fiches infos, guides et temps d'attentes.

C'est parti