Festival du Roi Lion et de la Jungle : une franche réussite

Alors que la saison d’Halloween commence, revenons sur le Festival du Roi Lion et de la Jungle qui vient de se terminer.

Les spectacles

Commençons par l’élément principal de cette nouvelle saison, à savoir les nouveaux spectacles proposés par Disneyland Paris pour célébrer le Roi Lion et le Livre de la Jungle.

Nous allons d’abord faire le point sur le spectacle Le Roi Lion et les Rythmes de la Terre qui a été joué quotidiennement au tout nouveau Frontierland Theater (que nous avons déjà présenté dans un précédent article), mais également projeté au Studio Theater. Nous ferons ensuite escale sur Central Plaza pour parler du spectacle Le Rythme De La Jungle. Nous n’avons pas eu l’opportunité d’assister à la MataDance et donc nous n’émettrons aucun jugement sur cette animation.

Le Roi Lion et les Rythmes de la Terre

Ce spectacle inédit retrace à travers 9 tableaux les scènes principales du (Le) Roi Lion. Les chants sont interprétés en live comme il est d’usage sur les derniers spectacles proposés par Disneyland Paris. La nouveauté musicale réside ici dans le fait d’avoir également des musiciens sur scène : des percussionnistes. Ce spectacle étant également chansigné, un traducteur est présent en permanence sur scène et est intégré au spectacle contrairement à Mickey et le magicien où celui-ci reste en marge du spectacle.

La scène du spectacle représente des percussions et est mobile sur certains éléments afin de pouvoir faire évoluer le décor pour s’adapter au tableau joué.

Ce spectacle est globalement sublime tant du point de vue des costumes que des chanteurs. Nous avons le droit à un casting de qualité avec des chanteurs ayant une voix et une forte présence scénique. Avec les chants, nous touchons un des principaux problèmes de ce show : ils sont tous en anglais. Cela peut rebuter les plus anglophobes, mais aussi les plus petits qui ne comprennent que rarement la langue de Shakespeare. Malgré une remarque en ce sens à City Hall, la réponse apportée a été que c’était pour plaire à la majorité des visiteurs (aux dernières infos publiées, soit avant la sortie des petits actionnaires, les Français représentaient 51 % des visiteurs), et également parce que le casting ne parle pas français (ce qui est en partie faux !). Or il y a quand même plusieurs acteurs Français dans le casting et il n’a jamais été impossible d’apprendre une chanson en phonétique.

Un autre problème de ce show sont les costumes des personnages secondaires (sauf les hyènes). En effet, certains de ces animaux que nous avons pris pour des zèbres ou des oiseaux (déjà nous étions imprécis sur l’espèce) se sont retrouvés à combattre les hyènes sur la bataille finale, il devait donc s’agir de lions… Et c’est bien là un problème global, les scènes ne sont pas assez explicites à cause d’une narration inexistante. Par exemple, la présentation de Simba à l’ensemble des animaux, se fait avec Mufasa, Rafiki et Simba sur le “rocher”, ils saluent les autres animaux qui ne font rien de particulier et fin de tableau… Pour rajouter à la confusion, Simba est joué tout au long du show par le même acteur, et il est donc impensable de penser à un porté par Rafiki dans cette position même si son passage à l’âge adulte est bien pensé pendant la chanson Hakuna Matata.

Globalement, ce spectacle est superbe mais réservé aux personnes connaissant par cœur le film, ayant un fort pouvoir d’abstraction et une bonne connaissance de l’anglais ou au moins des chants dans cette langue pour pouvoir comprendre l’intégralité du show. Dans tous les cas, nous vous encourageons à aller voir ce spectacle l’année prochaine pour le plaisir des yeux et des oreilles, ne soyez cependant pas surpris si vous n’avez pas tout compris à l’histoire.

Les Rythmes de la Jungle

Ce spectacle était joué sur Central Plaza et s’inscrit dans l’univers du Livre de la Jungle. Vous pourrez donc retrouver le Roi Louie et Baloo, mais aussi Mickey, Minnie, Dingo, Donald, Daisy et Tic & Tac.

Dans un premier temps, les chars représentants différents moyens de transport amènent Mickey, Minnie, Donald et Daisy qui sont à la recherche de Dingo. Dans le même registre, des chars arrivent de l’autre côté de la route de la parade et représentent des animaux composés de différents instruments de musique d’inspiration indienne. Ces deux groupes se retrouvent à Central Plaza, puis sont rejoints par Dingo via le château accompagné des danseurs, de la chanteuse et de percussionnistes.

Les musiques de ce spectacle reprennent les musiques du Livre de la Jungle pour les réinterpréter à la sauce indienne voire Bollywood (mention spéciale à la musique “thème” que nous avons trouvé dynamique et entraînante). Avec les danseuses et les danseurs qui tournent autour de Central Plaza et sur les podiums de la place, il est difficile de savoir où poser son regard pour notre grand plaisir.

Avec la projection de pigments de couleurs sur les derniers instants du spectacle, nous avons l’impression de célébrer Phalguna (la fête des couleurs) en Inde. Cette impression est renforcée par la chanteuse d’origine Indienne tout comme les percussionnistes.

Ce spectacle est impressionnant, il est rare de voir Disneyland Paris mettre autant de moyens dans un show saisonnier, ça change des classiques cavalcades avec 3 chars et demi.

Restauration

Nous n’avons pas testé l’offre de restauration liée à ce festival, mais plusieurs restaurants proposent au minimum un éléments sur le thème, ce qui est plutôt rare pour une saison. Le plus souvent, nous avons le droit à une adaptation de plat existant en changeant un ou deux ingrédients avec par exemple un burger saisonnier au Lucky Nuggets ou au Annet’s.

Thématisation

C’est un des points faibles de cette saison, la thématisation est quasiment absente des lands, seuls quelques lampadaires de Central Plaza ont le droit à un globe de couleurs thématisé rappelant l’Inde et Critter Coral qui a droit à un recyclage des topiaires printanières de Simba et Nala. Mais sinon, il n’y a pas de nouveautés à se mettre sous la dent.

Conclusion

Cette saison est l’occasion de voir que Disneyland Paris est capable de faire travailler quasiment tous ses départements en symbiose sur une saison, et pas juste sur celles d’Halloween ou Noël.

La créativité n’est pas morte non plus, puisque les spectacles proposés sont tous inédits, et sont une merveille visuelle et auditive. Cependant, dans le cas du spectacle du Roi Lion, les créateurs sont peut être partis un peu trop loin, en oubliant un peu l’histoire qui était à l’origine du spectacle.

La prochaine saison a été annoncée, pour notre grand plaisir, pour l’été 2020.

 

Voir aussi :

Nos gazouillis :

Découvrez les masques en tissu en vente sur ShopDisney dans notre article ! https://t.co/ULMQ2qcB3n

Jul 07 2020

Découvrez les dates de réouverture des différents moyens de transport de Walt Disney World. ...

Jul 06 2020

@DLPHelp @DisneylandParis est ce que les billets privilèges sont en vente ?

Jul 03 2020
Nouveau !

Disney Gazette
informations

Elle est de retour !
Notre base de données sur les destinations Disney est à nouveau disponible. Découvrez nos fiches infos, guides et temps d'attentes.

C'est parti