Si tu ne viens pas à la Force… la Force viendra à toi ! Depuis le 13 janvier dernier, et jusqu’au 25 mars 2018, Disneyland Paris propose le retour de La Saison de la Force. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une saison entièrement consacrée à Star Wars, la célèbre saga créée par George Lucas, et dont Disney possède les droits complets depuis 2012. Mais quelles sont les nouveautés de cette seconde édition, qui en plus du Parc Walt Disney Studios, est aussi mise en avant au Parc Disneyland cette année ? Disney Gazette vous guide à travers l’espace intersidéral de cette galaxie lointaine, très lointaine…

Image

A peine arrivée à Disneyland Paris, la Saison de la Force commence déjà à se faire voir dès les tapis roulants menant du parking visiteurs, jusqu’au cœur de la destination touristique. Et chaque animation de cette saison, placée sous le signe de Star Wars, a le droit à sa petite mise en avant.

Image Image
Image
Image Image

Après cette première mise en bouche, prenons la direction du Parc Walt Disney Studios. Comme lors de la première édition en 2017, c’est ici que se déroule l’essentiel des festivités en rapport avec la Saison de la Force. Si l’année dernière, seuls les spectacles et animations étaient présents pour évoquer la saison, cette nouvelle édition innove avec un peu de décoration. Ainsi, après un passage en vitesse lumière à l’entrée de Studio 1, vous pourrez assister au duel statique entre un T-Fighter de l’Empire et un X-Wings de l’Alliance Rebelle, afin de vous mettre dans l’ambiance. Sur la Place des Stars de Production Courtyard, vous pourrez retrouver un Jedi Starfighter, ainsi qu’un Chasseur A-Wing de l’Alliance Rebelle, tandis qu’à Backlot, c’est un tank impérial TX-225 GAVw, vu récemment dans Rogue One,qui monte la garde à l’entrée de Rock’n’Roller Coaster.
Ces maquettes géantes ne sont pas des créations de Disneyland Paris, mais celles de groupes de fans de Star Wars, comme la 501st Legion et Project X1, déjà à l’œuvre lors des soirées Star Wars.

Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image

Passons à présent aux animations proposées par la Saison de la Force qui, vous le verrez, restent les mêmes que l’année dernière, avec néanmoins des ajustements. Nous commençons doucement avec La Patrouille des Stormtroopers. Plusieurs fois par jour, deux Stormtroopers du Premier Ordre débarquent sur la Place des Stars, afin d’interroger les visiteurs sur la présence d’espions de la Résistance parmi eux. Contrairement à une photolocation classique, ici ce sont les Stormtroopers qui choisissent directement avec qui ils veulent interagir, et non l’inverse, ce qui rend le tout à la fois plus réaliste, mais aussi très frustrant, surtout qu’ils ne sont que deux à chaque fois, et que vous aurez plus l’impression que c’est la foule qui poursuit les pauvres Stormtroopers, que l’inverse. Bien que sympathique, cette petite animation souffre du même défaut que l’année dernière, et gagnerait à voir arriver quelques renforts supplémentaires, pour que tout le monde puisse au mieux en profiter.

Image
Image Image

Pour voir des Stormtroopers en nombre plus conséquent, il vous faudra assister à La Marche du Premier Ordre. Mélange entre mini-défilé et mini-show, ce premier petit spectacle se découpe en deux temps. La première phase est un défilé (la marche au sens propre) de douze Stormtroopers du Premier Ordre, sous le commandant du Capitaine Phasma, la célèbre chef des troupes de la mort à l’armure chromée, et introduite dans Star Wars – Episode VII : Le Réveil de la Force. La marche se déroule depuis le fond de Backlot, jusqu’à la nouvelle scène de la Place des Stars, en suivant la route des anciennes parades, avec, de temps à autre, un arrêt durant lequel Phasma fait la revue des troupes.

Image Image
Image
Image Image
Image

Une fois sur la Place des Stars, le Capitaine Phasma monte sur scène, accompagnée d’une escorte de deux Stormtroopers, tandis que le reste de la garnison reste devant la scène pour surveiller la foule en cas d’émeutes, tels de véritables CRS prêts à charger une manifestation qui dégénère. S’ensuit une petite séquence où Phasma arrange la foule pour tenter de trouver de nouvelles recrues Stormtroopers, afin de combattre la Résistance, et fait une démonstration de force à l’aide de ses troupes au sol, jusqu’à un essai de tirs au blaster. Après cela, Phasma mène en revue une dernière fois ses troupes qui libèrent ensuite la place, tandis que leur capitaine et ses deux Stormtroopers d’escorte vont regagner les coulisses de la scène, afin de se préparer pour le spectacle suivant.

Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image

Par rapport à l’année dernière, la première partie, à savoir la marche en elle-même, ne présente pas d’évolution, si ce n’est l’ajout de deux Stormtroopers de plus que l’année dernière qui accompagnent Phasma. C’est principalement lors de la démonstration de force du Premier Ordre qu’il y a eu des modifications, notamment avec la création d’un retrait plus important devant la scène, permettant ainsi aux troupes de Phasma de réaliser plus de manœuvres, mais aussi d’êtres visibles par plus de visiteurs que préalablement. Mais dans les grandes lignes, le spectacle reste le même, comme vous pouvez le constater avec notre vidéo.

La Marche du Premier Ordre, bien qu’étant une animation à part entière, n’est en fait qu’une introduction de luxe au principal spectacle de la journée en rapport avec la saison, Star Wars: Une Galaxie Lointaine, Très Lointaine. Là aussi, ce show se découpe en deux parties. La première est une présentation générale, sur écran géant, de l’histoire de la célèbre saga créée par George Lucas, permettant au grand public de faire un petit rappel général. Maître Yoda prend ensuite la parole pour présenter différents aspects, propres à l’univers de Star Wars.

Image Image
Image Image
Image Image
Image Image

Suivant ces aspects, de célèbres personnages de la saga apparaissent alors sur scène, pour rejouer certains passages cultes des différents films. Nous retrouvons donc C-3PO et R2-D2 sur Tatooine, Dark Maul dans les installations techniques du Palais de Naboo, Chewbacca à bord du Faucon Millenium, Dark Vader et ses Stormtroopers de l’Empire à l’abordage du Tantive IV, Kylo Ren, le Capitaine Phasma et ses Stormtroopers du Premier Ordre sur la base Starkiller, les Deathtroopers sur Jakku à la recherche des Rebelles, et Rey dans la base de commande de la Résistance. Les différentes installations techniques de la scène permettent de mieux reproduire ces séquences, avec l’aide d’ascenseurs, d’effets de fumée, de feux d’artifice, ou bien encore de flammes.

Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image

Ce spectacle devrait ravir les fans de Star Wars, leur permettant de voir en chair et en os (ou en fer et en circuit suivant la nature des personnages) des figures emblématiques de la saga. Côté évolution notable, outre la présence supplémentaire des Deathtroopers et de Rey pour cette seconde édition, toute l’introduction a été revue afin de faire moins making-of, et les effets spéciaux de la scène sont plus nombreux que l’année dernière. Et bien entendu, de nombreuses images du dernier film sorti, Star Wars: Les Derniers Jedi, ont fait leur apparition dans les différentes séquences vidéos du spectacle, que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.

Comme vous avez pu le constater jusque-là, l’écran géant situé derrière la scène joue un rôle important dans les diverses animations qui rythment la journée. Mais entre deux spectacles, l’écran vous permettra peut-être de devenir LA vedette d’un jour, grâce au jeu concours Face the Force à Disneyland Paris. En effet, à l’occasion de la Saison de la Force, les visiteurs sont invités à partager leurs photos prises durant l’événement sur Instagram ou Twitter, accompagnées des mentions #FaceTheForce et @disneylandparis. Les participants auront peut-être la chance de voir leur photo projetée sur l’écran géant. Alors, prenez la pose et partagez votre Force en n’oubliant pas de mentionner #FaceTheForce et @disneylandparis !
En plus du Jeu concours Face the Force à Disneyland Paris, l’écran géant affiche régulièrement les horaires des prochains spectacles de la Saison de la Force, et vous permet ainsi de choisir une représentation en anglais ou bien en français.

Image
Image Image
Image
Image Image
Image

Si comme l’année dernière, c’est principalement au parc Walt Disney Studios que se déroule la Saison de la Force, officiellement, celle-ci s’étend également au Parc Disneyland, notamment grâce à la réouverture de Star Tours – l’Aventure Continue. A noter qu’après être passé en mode 100% nouvelle Trilogie en novembre dernier à l’occasion de la sortie des Derniers Jedi, le mode aléatoire est de retour sur l’attraction, avec une nouvelle particularité notable: désormais, les séquences Prélogie et Trilogie sont séparées des séquences Postlogies, pour une meilleure cohérence des voyages proposés.
A la sortie de Star Tours, vous pourrez rencontrer Dark Vador à Starport, pour une photo avec le plus charismatique des méchants du cinéma… ou bien prendre la direction du Discoveryland Theater, pour retrouver un résumé de la saga Star Wars, grâce au court-métrage Path of the Jedi (La Voie des Jedi). Enfin, les plus téméraires s’aventureront certainement dans la version rethématisée Star Wars Hyperspace Mountain : Rebel Mission, pour une bataille entre l’Alliance Rebelle et l’Empire.

Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image Image
Image Image
Image
Image Image
Image Image

Pour conclure votre journée Star Wars en beauté, retour au parc Walt Disney Studios, où la Saison de la Force propose à la nuit tombée un grand spectacle nocturne, Star Wars: La Célébration Galactique. Comme pour Disney Illuminations ! au Parc Disneyland qui utilise le Château de la Belle au Bois Dormant en toile de fond, il s’agit ici d’un spectacle de mapping sur la Tour de la Terreur, alliant lasers, projecteurs lumineux, effets pyrotechniques, et intervention sur scène des personnages de la saga, le tout sur la célèbre partition composée par John Williams.
À l’image des grands spectacles nocturnes, celui-ci se décompose en plusieurs séquences. Après une introduction qui voit la disparition de la silhouette du Hollywood Tower Hotel, le générique de Star Wars retentit, et nous présente les différents héros des multiples films de la saga, de Luke Skywalker à Jynn Erso, en passant bien sûr par Obi-Wan Kenoby ou bien encore Finn.

Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image

Vient ensuite une première séquence, que nous appellerons « Les Forces du Mal prennent le pouvoir ». Il s’agit bien sûr des prises de contrôle de la Galaxie par l’Empire ou le Premier Ordre. En vrac, vous pourrez donc assister à la destruction du Château de Maz Kanata, aux batailles de Skarrif et d’Endor, et à l’attaque du village sur Jakku. Cette première partie s’achève par la cérémonie du Premier Ordre, durant laquelle Phasma et ses troupes prennent possession de la scène, tandis que l’arme Starkiller est activée et détruit les planètes du système hosnien, coeur de la Nouvelle République.

Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image

L’espoir n’est toutefois pas mort, et une seconde séquence, « La contre-attaque de la Rébellion et de la Résistance » s’ouvre sur Rey et Luke errant tous les deux dans le désert, avec Rey qui fait également son apparition sur scène. S’ensuit une partie mettant en avant différentes grandes batailles menées par les héros des différentes trilogies, avec l’évasion de l’Étoile de la Mort, la bataille de Géonosis, et la fuite de Jakku. Puis le Faucon Millenium entre en scène, permettant de fuir à chaque fois les situations les plus périlleuses, pour trouver finalement refuge… à la Cantina de Chalmun, le célèbre bar musical de Mos Eisley situé sur Tatooine.

Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image

S’ouvre ensuite la plus longue séquence du spectacle nocturne, celle consacrée à la Force, à son côté Lumineux aussi bien qu’Obscur. Elle est animée en grande partie par Yoda sur Dagobah, qui nous rappelle d’abord le pouvoir du côté Lumineux, avec l’invocation des esprits des anciens Maîtres de l’Ordre Jedi, tandis que Rey et sa maîtrise de la Force sur Ahch-To viennent conclure cette première partie. Yoda nous rappelle ensuite que du côté obscur, « toujours par deux ils vont », tandis que les générateurs de Naboo apparaissent et que Dark Sidious nous présente son apprenti, Dark Maul, qui surgit alors sur scène pour une démonstration. Puis Yoda nous met en garde sur le danger que représente l’emprunt du chemin du côté Obscur, avec notamment la chute d’Anakin Skywalker lors de son duel sur Mustaphar contre Obi-Wan Kenoby. Dark Sidious / Empereur Palpatine prend alors la relève de Yoda, pour nous présenter son nouvel apprenti, Dark Vador, qui apparaît physiquement sur scène pour tenter de rallier Luke Skywalker à sa cause, avec notamment le déchaînement des éclairs de Force. Enfin, le Leader Suprême Snoke apparaît pour nous présenter lui aussi son apprenti, Kylo Ren, qui, sur scène, tente de nous montrer le pouvoir du côté Obscur de la Force.

Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image

Fort heureusement, les adeptes du côté Obscur ne gardent pas le pouvoir bien longtemps, et le côté Lumineux finit toujours par reprendre le dessus, comme lors de la destruction des Étoiles de la Mort ou de la Base Starkiller. Les héros peuvent alors célébrer dignement leur victoire si chèrement acquise, souvent au prix du sacrifice de nombreuses vies, tandis que les différents posters des huit films de la saga principale apparaissent successivement sur la Tour de la Terreur.
Et alors que celle-ci s’embrase dans un feu d’artifice final, les personnages de la saga apparaissent une nouvelle fois sur scène pour un dernier salut sous le signe d’un sabre laser géant transperçant le ciel noir de la nuit.

Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image
Image
Image Image

Comme pour le spectacle de jour, les principaux changements sur Star Wars: La Célébration Galactique concernent l’intégration de séquences et de passages relatifs au dernier film sorti, Star Wars: Les Derniers Jedi, ainsi qu’à l’ajout du personnage physique de Rey dans le spectacle. Parmi les personnages qui font une apparition durant le show, nous pouvons également noter l’ajout de Dark Vador dans la séquence où il tente de séduire Luke au Côté Obscur de la Force, alors qu’il n’apparaissait que lors du final, l’année dernière.
L’écran de la scène est aussi mieux utilisé que l’année dernière, et est constamment en action, proposant une véritable interaction avec le mapping se déroulant sur la tour, et renforçant ainsi l’action qui se déroule devant les yeux des visiteurs. Enfin, grâce aux ajouts techniques du spectacle de Noël, l’Incroyable Noël de Dingo, La Célébration Galactique se déroule également à 360° sur les bâtiments de Production Courtyard, renforçant ainsi l’immersion sonore qui se faisait déjà suivant ce même procédé l’année dernière.
Bien que cette nouvelle version soit encore en finition (certaines séquences relatives au nouvel épisode de la saga devant être complétées par de nouveaux effets dans la semaine), nous vous proposons un premier aperçu de la première, grâce à la captation réalisée par nos amis de DLP Welcome.

Bien que des points restent encore perfectibles sur les spectacles de la journée, cette seconde Saison de la Force reste une bonne surprise, notamment si vous êtes sensibles à la saga Star Wars. Les deux spectacles diurnes sont globalement plus rythmés et plus impressionnants que l’année dernière, avec plus de personnages. Mais le véritable plus de cette saison reste très certainement son spectacle nocturne.
La Saison de la Force, c’est donc à découvrir aux Walt Disney Studios jusqu’au 25 mars 2018. N’hésitez pas à y aller, conseil de Disney Gazette. Et si vous avez déjà pu la découvrir, alors venez nous faire part, sur notre forum, de votre ressenti quant à cette expérience dans une galaxie lointaine, très lointaine… Et que la Force soit avec vous, à jamais !

Article : Jake Sully
Relecture : La Veuve Noire
Photos : Jake Sully, Disneyland Paris
Vidéos : Jake Sully, DLP Welcome