Rappel des épisodes précédents : Le parc Disneyland Paris regroupe pas loin de 14 millions de visiteurs par an, toutes nationalités confondues.

Des visiteurs lambdas, qui viennent une fois, d’autres plusieurs… et parmi eux, une communauté de fans, de passionnés, d’admirateurs. J’ai donc décidé de prendre un peu de temps, pour ces anonymes noyés au milieu de ce monde, afin de les mettre en lumière à ma façon à travers une petite interview.

Pourquoi ? Parce qu’on est tous fans ou passionnés à notre manière, nos histoires, nos vies sont toutes différentes, nous avons nos caractères, notre famille, nos amis, nos métiers… Tous ces éléments font que chaque personne sur terre est unique. Cependant un lien nous unit. Notre passion !

Pour ce troisième rendez vous, cette fois-ci nous avons dialogué avec Sandy, 25 ans habitant à Nantes

DisneyGazette : bonjour, peux-tu commencer par une petite présentation de toi ?

S : je m’appelle Sandy, j’ai 25 ans, je vis près de Nantes en Loire-Atlantique et je suis secrétaire. Je suis une grande passionnée de l’univers Disney. Tant par les films, les films d’animation, les parcs, les objets dérivés etc. Grande collectionneuse, je suis un peu éparpillée entre les pins, les Funko pop, les peluches, les fèves, les DVD (ma collection la plus complète, il m’en manque 12 pour la terminer) les chaussettes etc etc. J’adore faire des créations autour de Disney. J’ai fait quelques cosplays avec l’aide de ma Môman, mais je me suis vite tournée vers le Disneybound et en allant sur le parc, j’aime porter des oreilles Disney, c’est donc difficile de choisir entre une paire d’oreilles et un Disneybound. J’ai donc décidé d’allier les deux en fabriquant moi même mes oreilles de Mickey, assorties à ma tenue. Vous l’aurez donc compris, j’aime Disney, je pense Disney, je vis Disney.

DG : comment as-tu plongé dans l’univers Disney ?

S : j’ai toujours été bercée par les dessins animés Disney. Ma mère me dit encore que je regardais Alice aux pays des merveilles et Cendrillon TOUS LES JOURS étant petite. J’ai d’ailleurs eu l’opportunité de choisir le prénom de ma petite sœur à l’âge de 4 ans et bien que ma vilaine maman n’ai pas accepté Cendrillon, et Alice, ma sœur répond aujourd’hui au doux prénom de Wendy. Ma passion s’est pourtant réveillée pendant mon année de 4 ème. Le collège étant souvent une période difficile, j’ai trouvé refuge dans les chansons de mon enfance. Vous vous souvenez peut-être du double CD Disney avec la couverture bleue et le petit livre intérieur avec les paroles? Et bien voilà mon élément déclencheur à moi. Depuis la passion a pris de l’envergure mais ce CD représente toujours autant mon amour pour Disney.

DG : racontes-moi ta première fois au parc

S : Ma première fois sur le parc s’est faite attendre. J’ai dû patienter ma seconde (avril 2010), le CE de mon père proposait un voyage organisé et mes parents n’avaient payé que 300 € tout compris pour deux jours pour nous 5. Vous imaginez mon état. J’avais économisé presque 200€ pour m’acheter des souvenirs. (Je n’avais d’ailleurs acheté qu’une robe violette a l’effigie de Clochette que je n’ai porté qu’une seule fois (rires)) nous avions séjourné à l’hôtel Cheyenne, on avait vu Donald en cow-boy et Mickey en indien. Et voici une nouvelle collection qui voyait le jour. Celle des photos avec les personnages. Les règles sont strictes avec mes copines et on est super fières d’en rencontrer des nouveaux à chaque fois. On a découvert la beauté du parc, les burgers Mickey… Ce premier séjour était mémorable. J’ai aussi découvert ma passion pour la photographie lors de ce premier voyage et le fait d’avoir attendu longtemps pour y aller était encore plus merveilleux.

DG : quel est ton personnage Disney préféré ? Et pourquoi ?

S : mon personnage Disney favori est sans hésitation Ursula. J’ai toujours eu un faible pour les vilains. Mais Ursula dégage ce quelque chose que les autres n’ont pas. Elle n’est vraiment pas la plus belle, mais elle a une telle confiance en elle. J’aime son amour propre. Et je trouve sa façon de se mouvoir dans l’eau éblouissante. Ses tentacules lui donne une grâce imparable. En général je dis qu’elle flotte, qu’elle tourbillonne. C’est l’amour fou !!

DG : ton attraction préférée ? Et pourquoi ?

S : mon attraction favorite est la Tower of Terror. Cet hôtel a un charme fou. J’ai mis beaucoup de temps a franchir les portes de la bâtisse. Je suis de nature très trouillarde et je pense ne pas avoir essayé cette attraction avant ma dixième visite. Le temps de l’observer, de m’y faire et de me sentir prête à l’affronter (un peu comme avec un tigre). La première fois fut très dure. Nous avions attendu près de 90 min. Et une fois à l’intérieur du hall, j’avais déjà très mal au ventre. Je ne vous parle pas du film qui m’a terrorisée, ni de l’attente sur les numéros à essayer de déchiffrer le plan pour savoir où je serai. J’ai un énorme vertige, et j’avais très peur d’être tout devant. Au final quand l’ascenseur a reculé, j’avais envie de pleurer. Et quand il est monté pour voir la dernière vidéo j’ai hurrrrrrrrlé de peur.. Mauvais timing. Une fois la première chute enclenchée, j’étais entre la terreur et l’amour. Un état paradoxal qui veut que ça s’arrête quand ça chute mais qui n’attend que de recommencer. Cette attraction est la seule qui n’est jamais moins bien que la première fois. Et l’ambiance est à couper le souffle. C’est merveilleux. J’aime le décor. J’aime le ride. J’aime les casts.

DG : ton meilleur souvenir Disneyland Paris ?

S : mon meilleur souvenir à Disneyland Paris ? C’est impossible de n’en choisir qu’un. Je dirai peut-être la première fois que j’ai franchi les tourniquets avec mon pass annuel ? Je ne sais pas. Disneyland est fait des meilleurs souvenirs que j’ai. Comment n’en choisir qu’un ? Il faudrait demander à la petite Joie qui se trouve dans mon cerveau.

DG : si tu devais figer un instant Disneyland Paris, à quoi ressemblerait cette image ?

S : cette question est plus simple. Le souvenir que j’ai n’est pas réel. Mais il représente mon Disneyland Paris. Il y aurait moi devant le château. Entourée de tous les gens qui ont fait, et qui font mes meilleurs souvenirs à Disneyland Paris. Il y aurait évidemment les amis que j’ai emmené à Disneyland Paris. Ceux que j’aimais, que j’aime encore et que j’aimerais. Et il y aurait par dessus tout, mes « amies Disney » celles que j’ai rencontrées grâce à cette passion et qui rendent mes séjours encore plus merveilleux.

DG : comment ton entourage vit ta passion Disney ?

S : mon entourage vis ma passion Disney assez bien par rapport à certains. Il faut dire que j’ai mon petit côté tyrannique et que personne n’ose me dire quoi que ce soit. Cependant dans ma vie sentimentale, Disney me met souvent des bâtons dans les roues. Les hommes ne sont pas très enclins à vivre avec une « gamine »… Oui, on ne va pas débattre du sujet, mais quel fan n’a jamais entendu ce mot ? Je trouve cela très dommage et comme je dis souvent « pourquoi une fille peut être fan de chat ou de poney, mais pas de Disney ?  » il y a un vrai problème de jugement qui me gêne. Étant adolescente j’entendais souvent » toujours fan de Disney ? Tu verras quand tu seras grande » et maintenant à 25 ans j’entends encore des « c’est quand que tu arrêtes d’être fan de Mickey ? »… Je suis assez heureuse cependant d’entendre mon grand-père, qui a été à Disneyland paris pour la première fois cette année, me dire qu’il a trouvé cela extraordinaire et qu’il comprend pourquoi j’adore ça…

Merci à Sandy de nous avoir accordé ces quelques minutes, si vous souhaitez la retrouver, vous pouvez la suivre sur son compte Instagram : Sandy ou sur Facebook : Sandy

A très bientôt pour un prochain rendez vous « l’inconnue Disney »