Deux soirées, huit DJs, l’édition 2018 du festival Electroland a mis le paquet pour ancrer définitivement ce rendez-vous maintenant incontournable des Walt Disney Studios dans le monde de la musique électronique. La musique a-t-elle rencontré la magie ? Nous vous disons tout sur notre expérience !

Après une édition 2017 qui nous avait entièrement convaincue malgré quelques points faibles comme la gestion des bars ou la fin un peu prématurée de la soirée, nous étions impatients de découvrir ce cru 2018 d’Electroland. Et nous pouvons déjà dire que nous avons été écoutés, puisque les quelques reproches formulés l’an passé ne sont plus d’actualité !

Précisons tout d’abord que sur les deux soirées organisées cette année, nous n’avons assisté qu’à celle du vendredi 29 juin. Après le passage obligatoire du contrôle de billets, nous traversons d’abord Studio 1, dont le restaurant et la boutique sont ouverts. Nous découvrons d’ailleurs quelques produits exclusifs en vente comme un t-shirt, une casquette ou un pin’s.

Dès notre entrée sur la Place des Stars, nous sommes vite dans l’ambiance grâce au premier set très dynamique du jeune DJ belge Henri PFR qui nous accompagne jusqu’au coucher du soleil.  La scène est bien plus imposante que l’année dernière avec de nombreux effets vidéo… »ça claque » !
Premier constat en parallèle, la gestion de l’espace est beaucoup plus fluide qu’en 2017. La zone « VIP » au centre de la Place des Stars n’est plus, évitant les effets de bouchons. A la place un « Club Electroland » a été installé dans la file d’attente du Studio Theater pour quelques privilégiés, une vraie bonne idée pour proposer une expérience VIP. Dans le parc nous retrouvons des écrans et des bars disséminés dans plusieurs rues, limitant l’attente pour récupérer un verre et permettant de profiter de la soirée sans coupures.

Belle évolution d’ailleurs sur la gestion des boissons. Fini le principe d’aller acheter des coupons à Studio 1 pour ensuite les échanger aux comptoirs dans le parc, ce coup-ci l’encaissement et le service se font sur place, directement aux bars. Petite révolution qui permet encore une fois de rendre l’expérience plus fluide, avec moins d’attente et d’aller et venues inutiles et surtout sans quitter l’ambiance de la scène. Le tout avec un prix de la consommation (33cl) maintenu à 5€. Rien à dire cette année, c’était parfait.

Alors que la nuit tombe sur les parcs, c’est au tour du groupe français Klingande d’arriver sur scène avec un mélange de musique électronique et d’instruments comme le saxophone ou le violon. Un très bon set à nouveau, qui plus est entamé avec une reprise du thème musical de Spider-Man pour le clin d’œil à la saison « L’Été des Super Héros Marvel« .

Le troisième set était l’occasion de retrouver l’une des super stars françaises des platines : Bob Sinclar !
Un bon mélange entre tubes bien connus et remixes, encore un très bon moment festif. Après une visite surprise des Gardiens de la Galaxie et pour conclure la soirée, un ultime invité a mis le feu à la scène d’Electroland, j’ai nommé Robin Schulz ! La conclusion parfaite, couplée à une mise en scène toujours spectaculaire mêlant vidéos, mapping, lasers, jeux de lumière, confettis… Le spectacle est complet et ne faiblit jamais.

A deux heures du matin, soit deux heures plus tard que l’édition 2017, comme nous l’avions réclamé dans notre retour l’année dernière, cette première soirée Electroland édition 2018 touchait à sa fin.  Et pour ne pas finir la fête trop brutalement, c’est un petit show sur la Tour de la Terreur avec mapping et pyrotechnie qui a clôturé l’événement d’une bien belle manière.

 

Cette édition 2018 d’Electroland s’avère donc un sans fautes. Belle programmation, aménagement parfait des Walt Disney Studios avec une scène vraiment imposante. Un spectacle complet avec une débauche d’effets et le tout sans temps mort. Ajoutez à ça la correction des deux gros défauts de l’édition précédente à savoir la mauvaise gestion des bars et une fin un peu prématurée, et vous obtiendrez Electroland 2018, probablement la soirée la plus aboutie jamais organisée dans le parc Walt Disney Studios avec contenu et organisation au top. D’ailleurs on oubliait presque de le dire tellement on s’amusait devant cette scène, mais oui, les attractions étaient bien entendu ouvertes pour ceux qui souhaitaient profiter du parc en parallèle ! Rendez-vous donc en 2019 pour la troisième édition du festival tout juste officialisée, pour, nous l’espérons, passer toujours un aussi bon moment. En tout cas, nous, on en redemande !