Star Wars : L’Ascension de Skywalker – Notre Critique

Rey et Kylo dans Star Wars : L’Ascension de Skywalker

Après le conspué Le Réveil de la Force réalisé par J.J. Abramas et le détesté Les Derniers Jedi réalisé par Rian Johnson,  J.J. Abrams revient à la réalisation de Star Wars : L’Ascension de Skywalker, dernier épisode de la trilogie Star Wars made in Disney avec un objectif compliqué : réussir à faire revenir les fans les plus hardcores de la saga tout en gardant une cohérence dans cette nouvelle trilogie. Objectif rempli ? Disney Gazette répond à cette question.

Attention cet article peut dévoiler des éléments de l’intrigue : vous voilà prévenu !

Affiche Star Wars : l’Ascension de Skywalker

Avant Star Wars : L’Ascension de Skywalker

Comme vous le savez, il s’agit d’une trilogie et ainsi il est important de resituer Star Wars : l’Ascension de Skywalker dans l’arc narratif.

Le Réveil de la Force

Dans l’épisode VII, nous apprenons que, malgré la chute de l’Empire, la Nouvelle République est en proie à des troubles. Enfin, le Premier Ordre dirigé par le terrible Leader Suprême Snoke a décidé d’en finir avec la République. Aidé par Ben Solo aka Kylo Ren et le Général Hux, le plan est de détruire tout espoir grâce à la base Starkiller, possédant une arme capable de détruire des systèmes.

Rey et Finn dans le Réveil de la Force

Heureusement, Poe Dameron, héros de la Résistance, a réussi à récupérer les plans de la base et les a téléchargés dans son droïde BB8. Libéré par un renégat du Premier Ordre du nom de Finn, ils s’écrasent sur Jakku où BB8 fait la rencontre de Rey. Poe, Rey, Finn et BB-8 rencontreront moult péripéties : rencontre avec Han Solo et Chewbacca, bataille avec le Premier Ordre, combat au sabre lasse contre Kylo Ren ; bref, tout ce qui fait Star Wars Star Wars.

Après ces aventures et la mort de Han Solo, la Résistance détruit la base Starkiller. Rey, puissante dans la Force, décide de retrouver le Maître Jedi Luke Skywalker en exil pendant que les forces de la Résistance tentent d’échapper à la terrible flotte du Premier Ordre.

Ce premier film a été criqué par de nombreux fans de la Saga par son scénario extrêmement proche de Star Wars IV : Un nouvel espoir. J.J. Abrams, grand fan de la saga, nous a donc servi un plat réchauffé.

Les Derniers Jedi

L’épisode VIII prend place directement après les événements du VII. Après avoir détruit la base Starkiller, la Résistance tente d’échapper au Premier Ordre et sa flotte surpuissante. Le film consiste alors à une « course-poursuite » spatiale tandis que Finn démarre une romance avec le personnage de Rose, tout en cherchant à trouver un moyen d’aider la flotte accompagné par Poe.

Pendant ce temps, Rey essaye de se former auprès de Luke Skywalker qui s’est totalement coupé de la Force après l’échec de la formation de Ben Solo et son passage au côté obscur.

Rey et Kilo dans Les Derniers Jedi

Le climax du film réside dans le mort du Leader Suprême Snoke tué par son apprenti Kylo Ren et dans la bataille de Crait, défaite de la Résistance qui n’a reçu aucune aide malgré son appel à l’aide.

A la fin du film, les survivants tiennent tous dans le Faucon et le reste de la flotte de la Résistance a été détruite : victoire complète du Premier Ordre.

Star Wars : l’ascension de Skywalker

Affiche Dolby Star Wars : L’Ascension de Skywalker

Le synopsis :

Avec STAR WARS : L’ASCENSION DE SKYWALKER, Lucasfilm et le réalisateur J.J. Abrams s’allient à nouveau pour nous entraîner dans une fantastique épopée au cœur d’une galaxie lointaine, très lointaine, pour la fascinante conclusion de la saga fondatrice. De nouvelles légendes vont bientôt naître, et l’ultime bataille pour la liberté s’annonce…

Et oui, le synopsis officiel nous apprend rien. Nous vous en proposons un autre qui divulgâche les premières secondes du film.

La Résistance essaye d’échapper au Premier Ordre mené par le Suprême Leader Kylo Ren qui mène un règne de terreur sur la Galaxie. Cependant, un message circule sur les ondes : l’Empereur Palpatine, supposé mort, annonce son grand retour à la tête d’une nouvelle armée, le Dernier Ordre. Rey, Finn et Poe vont donc mener l’enquête tandis que Kylo Ren veut défier l’Empeur en qui il voit une menace à son pouvoir.

Si vous souhaitez découvrir en détail l’histoire de Star Wars : L’Ascension de Skywalker avec beaucoup d’humour, je vous conseille de visiter ce blog et sa critique savoureuse !

La note technique sur Star Wars : l’Ascension de Skywalker

Réalisé par J.J. Abrams, réalisateur de l’épisode VII Le Réveil de la Force, de Star Trek et de Super 8, Star Wars : l’Ascension de Skywalker a été produit par Kathleen Kennedy (Présidente de Lucasfilm), J. J. Abrams, Michelle Rejwan sur un scénario de J. J. Abrams et de Chris Terrio.

Le film possède une photographie des plus belles par Dan Mindel (habitué à travailler avec J.J. Abrams) nous menant de planète en planète avec des paysages des plus sublimes. De plus, les combats au Sabre Laser sont également très bien chorégraphiés.

Rey et Kylo Ren dans l’épave de l’Etoile Noire - Star Wars : L’Ascension de Skywalker

Nous ressentons cependant dans le film la volonté du réalisateur de clôturer tous les arcs narratifs ouverts précédemment et ainsi beaucoup d’informations sont données. Cela résulte en un rythme très (ou trop) rapide du film avec un changement de scènes effrénées.

A la musique, nous retrouvons le grand John Williams qui nous livre (encore une fois) une partition sublime.

Le Casting de Star Wars : l’Ascension de Skywalker

Du côté du casting, nous retrouvons peu de nouveaux personnages. Daisy Ridley nous offre enfin une prestation des plus justes mais la palme revient à Adam Driver dont le personnage de Kylo Ren est plus déchiré que jamais entre son ambition et son côté lumineux. John Boyega dans ce film est cependant des plus transparent alors que son personnage de Finn dans les épisodes précédents avait un rôle important dans l’histoire, ici il est réduit à suivre les aventures de Rey et Poe. Ce dernier, joué par Oscar Isaac, voit enfin son histoire étoffée et sort du simple « meilleur pilote de la Résistance ». Malheureusement, cela reste toujours trop court et trop peu fourni pour le fan que je suis. Carrie Fisher tient ainsi un dernier rôle émouvant permettant le climax du film, nous ne pouvons que saluer la performance de l’actrice mais également celle de l’équipe du film puisque cela n’a pas dû être une mince affaire. R2D2 est dans l’ombre de C3PO dont le rôle dans le film est des plus importants offrant ainsi au seul acteur présent dans tous les films (Anthony Daniels) un au-revoir des plus mérités.

Rose, personnage tant décriée dans le VIII,  jouée par Kelly Marie Tran est seulement visible en arrière plan de ce film. Est ce une volonté de J.J. Abrams, marquant son désaveu de l’épisode de Rian Johnson ?

Dans les nouveaux personnages de cette trilogie, nous retrouvons le grand Ian McDiarmid dans son rôle de Sheev Palpatine, ancien sénateur de la République, ancien Chancelier et surtout Empereur présumé mort. Son rôle est bien plus important que ce nous aurions pu imaginer et il offre une nouvelle facette fascinante et terrifiante du Sith Dark Sidious. Du côté lumineux, c’est le Général Lando Calrissian de l’Alliance Rebelle (joué par Billy Dee Williams) qui réapparaît à l’écran dans un rôle qui est plus là pour faire plaisir aux fans de la première trilogie.

Pour le Premier Ordre, nous retrouvons Domhnall Gleeson dans le rôle du Général Hux, qui malgré une évolution du personnage, reste très peu présent à l’écran et ne marquera pas les esprits. Le nouveau visage des Forces Armées du Premier Ordre est le Général Enric Pryde joué par Richard E. Grant dont le jeu reste marquant (pour moi) reprenant ce qui faisait le Grand Moff Tarkin. Dommage que ce personnage ne soit développé que dans le dernier film.

On regrette encore une fois le marketing autour du film des des Chevaliers de Ren, qui brilleront par leurs absences dans le film (une seule vraie scène) et d’autres personnages secondaires comme Zorii (Keri Russell), Jannah (Naomi Ackie) et le droide DO.

Vous pouvez retrouver sur les affiches des personnages du film dans notre précédent article.

Star Wars : l’Ascension de Skywalker – Objectif rempli ?

Après la mort de Snoke dans Les Derniers Jedi, J.J. Abrams avait peu de solutions pour finir cette trilogie. En effet, Kylo Ren était trop torturé entre le côté lumineux et le côté obscur, il ne pouvait pas être le Grand Méchant de cet épisode. Ainsi, le réalisateur, fan de Star Wars, fait appel au méchant de la Saga : Sheev Palpatine, connu aussi sous le nom de Dark Sidious. Comment a-t-il survécu ? Grâce aux clonages comme dans l’univers légende ? La réponse n’est pas donnée dans ce film bien trop court et déjà bien trop rythmé. On se contentera donc du retour de l’Empereur souhaitant restaurer l’Empire au profit de son héritière Rey qui n’est autre que sa petite fille. beaucoup sur le net avait déjà cette hypothèse pour expliquer la puissance de Rey, elle est ici confirmée.

Rey et Kylo dans Star Wars : L’Ascension de Skywalker

Le film suit donc un schéma classique : une menace imposante, un moyen de la détruire, un parcours initiatique et un combat final où forcément les gentils gagnent. On peut donc reprocher au film un scénario trop prévisible, mais je pense sincèrement que J.J. Abrams n’avait pas d’autre choix pour finir cette trilogie après la direction prise par Les Derniers Jedi. On regrette aussi que ce dernier finalement ne sert quasiment à rien dans cette trilogie. Dommage.

Au final, ce film fait du Star Wars et répond aux attentes (ou du moins aux miennes). Cependant, la trilogie ne répond pas aux objectifs et manque de cohérence. Nous publierons bientôt une tribune à ce sujet écrite par notre reporter carter, fan de la première heure de Star Wars.

Nos avis sur Star Wars : l’Ascension de Skywalker

Avis de carter :

Fan de Star Wars de la première heure, je n’attendais plus rien de cette nouvelle trilogie. Après le sympathique mais copié collé “Le Réveil de la Force” et le clivant “Les Derniers Jedi” qui n’a rien apporté à l’intrigue, j’étais plus que méfiant envers ce dernier épisode. Et bien je dois avouer que j’ai été ravi (enfin) de replonger dans l’univers Star Wars. Enfin de la nouveauté ! Tant au niveau des destinations, de l’univers en général, des personnages etc. Que ça fait du bien de voir ENFIN Star Wars revivre, alors que la saga était sous respirateur artificiel (sans mauvais jeu de mot) depuis la reprise en main de Disney.

Attention néanmoins, même si visuellement le film est superbe, le scénario est assez prévisible dans son ensemble et certains raccourcis scénaristiques ont été opérés permettant à ce film, mené tambour battant, de faire oublier le très contesté “Les Derniers Jedi”.  D’ailleurs pas de temps mort ici, tant le rythme est soutenu du début à la fin. On sent bien la volonté de Disney et d’Abrams de redorer le blason Star Wars, fragilisé jusqu’à présent.

Bref, un très bon divertissement, visuellement épatant, les 2h22 du film passant assez vite eu égard à toutes les scènes d’action, sans véritable temps mort. Les puristes trouveront certains éléments du scénario bâclés ou maladroitement amenés ici et là, me laissant la même impression que la dernière saison de Game Of Thrones. Il faut conclure, alors on conclut, quitte à prendre certaines libertés qui risquent d’interpeller les fans de la première heure. Pour le reste, le film fait son boulot et conclut une trilogie mi figue mi raisin, et on ne peut que regretter que les deux premiers opus n’ont pas été du niveau de cet ultime volet. Je vous donne à titre personnel rdv dans un autre article pour revenir plus en détail sur cette nouvelle trilogie.

Avis de satanasdiabolo :

Cet épisode de clôture de cette nouvelle trilogie rattrape les ratages des films précédents, même si ce film reste sympathique, il ne restera pas dans les annales. Il est visuellement très réussi, mais l’histoire est cousue de fils blancs à 1 ou 2 exceptions près. J.J Abrams essaie de faire un peu trop de Fan Service avec les références aux épisodes précédents à mon goût.

A force de tirer sur la corde, Disney a peut être cassé la corde magique qui vibrait à chaque fois que je voyais le générique car sur cet épisode, point de chair de poule d’impatience ou de satisfaction.

Pour conclure, ce film est plaisant à voir, il respecte les canons Star Wars (contrairement au volet précédent) mais ne révolutionne ni ne sublime la chose. J’espère que pour la prochaine trilogie, Disney saura laisser le temps aux scénaristes de créer l’intégralité de la trilogie avant de se lancer dans la réalisation, car sinon ils auront tué la poule aux œufs d’or qu’ils ont acquis à grand prix il y a maintenant 7 ans.

Avis de VDR :

Nous y voilà, “Épisode IX”, longtemps fantasmée, cette trilogie s’achève et nous y retrouvons tous nos héros pour un dernier tour de piste. Tous les ingrédients classiques d’un Star Wars y sont. Des planètes et des peuples exotiques, de l’aventure, de l’action, des droïdes et des sabres lasers, le tout saupoudré d’une certaine nostalgie, conclusion oblige.
Ce qui différencie à mes yeux cet épisode c’est son côté vraiment sombre. Le retour annoncé de Palpatine est réussi et nous offre une facette vraiment effrayante du personnage.
Le destin des autres protagonistes est également réussi même si cet épisode ne surprend pas vraiment.
Passer après un épisode VIII fermant un peu trop de portes se ressent et le seul vrai reproche que je ferais à “L’Ascension de Skywalker” c’est ce côté “recoller les morceaux” pour pouvoir ensuite donner une vraie conclusion.
Ce défaut est cependant aussi une qualité, pusiqu’ainsi le rythme du film ne faiblit jamais.
Un bon Star Wars et au final une bonne trilogie qui aurait juste sûrement largement gagné à être réalisée par une seule et même équipe.
Que la Force soit avec nous, à jamais….

Rey et Kylo dans Star Wars : L’Ascension de Skywalker

En attendant, vous pouvez vivre les aventures de Star Wars IX : l’Ascension de Skywalker à bord d’un Starspeeder 1000 avec Star Tours : l’aventure continue !

Voir aussi :

Nos gazouillis :

Les informations pour les Pass Annuels pour la réouverture de Disneyland Paris sont dans notre...

Jun 30 2020

Margot Robbie rejoindrait la franchise Pirates des Caraïbes. Mais elle n'aurait aucun lien avec Jack...

Jun 29 2020

@EuroDisneyWorld Good guess ! 😜

Jun 26 2020
Nouveau !

Disney Gazette
informations

Elle est de retour !
Notre base de données sur les destinations Disney est à nouveau disponible. Découvrez nos fiches infos, guides et temps d'attentes.

C'est parti